Prêts participatifs aux PME : Look&Fin lève 3 millions d'euros

 |   |  454  mots
La jeune pousse belge indique que les PME qui ont utilisé sa plateforme ont récolté en moyenne 250.000 euros en 4 minutes seulement. Look&Fin propose aux particuliers de prêter à des entreprises rentables de 300.000 euros de chiffre d'affaires minimum.
La jeune pousse belge indique que les PME qui ont utilisé sa plateforme ont récolté en moyenne 250.000 euros en 4 minutes seulement. Look&Fin propose aux particuliers de prêter à des entreprises rentables de 300.000 euros de chiffre d'affaires minimum. (Crédits : Look&Fin)
La plateforme belge a collecté plus de 13 millions d'euros uniquement auprès de particuliers pour financer des projets de PME rentables. Autofinancée depuis quatre ans, la jeune pousse se revendique troisième en France, dans un secteur encombré mais dominé par Lendix.

C'est la tendance dominante des startups de la finance, avant même le paiement, selon le dernier classement de la Fintech : le prêt participatif aux PME est en plein essor et la plateforme Look&Fin espère en devenir l'un des acteurs de premier plan en Europe. Autofinancée depuis sa création il y a quatre ans, Look&Fin a annoncé une levée de fonds de 3 millions d'euros, auprès d'entrepreneurs et de family offices, afin de se déployer en Europe.

Du constructeur de maisons individuelles bordelais au magasin d'alimentation bio wallon, la jeune pousse belge finance des projets de PME rentables, à hauteur de 100.000 à 500.000 euros. Elle aura collecté d'ici la à fin de l'année près de 15 millions d'euros, auprès de particuliers uniquement, dont 8 millions sur 2016. Leader en Belgique (avec 85% de part de marché), elle se revendique "dans le top 3" en France. Mais le site Crowdlending.fr la place au sixième rang, pour les fonds levés uniquement dans l'Hexagone (5 millions d'euros nous précise Look&Fin), derrière le grand leader Lendix, qui vient de passer la barre des 50 millions d'euros financés en 20 mois d'activité, et Lendosphère, mais aussi Unilend, Credit.fr et Lendopolis.

Baromètre Corwdlending novembre 2016

  [Baromètre du crowdlending Entreprise en novembre. Crowdlending.fr]

Marché du financement alternatif très concurrentiel

Sur un marché du crowdlending estimé à 50 milliards de dollars dans le monde cette année, Look&Fin espère tripler les montants collectés chaque année et atteindre les 150 millions d'euros levés sur sa plateforme d'ici à fin 2018.

"Les PME financées sur Look&Fin en 2016 ont en moyenne récolté 250.000€ en un délai moyen de 4 minutes [la campagne dure 8 jours en moyenne, ndlr] et nos dossiers sont systématiquement sursoucrits !" se félicite le fondateur Frédéric Lévy Morelle, qui est aussi directeur général.

La société, qui emploie 8 personnes, va recruter une équipe de commerciaux pour aller démarcher de nouveaux emprunteurs. Car le marché du crowdlending, plus multi-local qu'international, est très concurrentiel : une quinzaine d'acteurs proposent ce type de financement alternatif en France, sans compter les plateformes de prêts en obligations comme Investbook et WeShareBonds (qui seront intégrées dans le baromètre de crowdlending.fr ce mois-ci).

Plus de 75 entreprises ont utilisé la plateforme Look&Fin (300.000 euros de chiffre d'affaires minimum, trois ans d'activité et une capacité à rembourser avérée) et pu se financer à un taux d'intérêt moyen de 8,5% par an ; elles obtiennent un crédit bancaire en complément dans 70% des cas. Le rendement serait compris entre 6% à 12% pour les particuliers prêteurs, qui investissent en moyenne 20.000 euros (8,4% l'an net de défaut).

__

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :