Castorama et Brico Dépôt obtiennent un prêt de 600 millions d'euros garanti par l'État

 |   |  97  mots
(Crédits : Benoit Tessier)
Les enseignes de bricolage Castorama et Brico Dépôt ont obtenu un prêt de 600 millions d'euros garanti par l'État français pour faire face aux conséquences du coronavirus, selon un arrêté publié mardi au journal officiel (JO).

De l'argent frais. Les enseignes de bricolage Castorama et Brico Dépôt ont obtenu un prêt de 600 millions d'euros garanti par l'État français pour faire face aux conséquences du coronavirus, selon un arrêté publié mardi au journal officiel (JO).

"La garantie de l'État est accordée aux établissements BNP Paribas, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank et Crédit Lyonnais pour le prêt (...) consenti à Castorama France SAS et Brico Dépôt SAS", deux marques du groupe Kingfisher, et d'un montant de 600 millions d'euros, précise le texte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2020 à 8:20 :
Bonjour,
Quid des aides pour Conforama ? Encore un navire français qu'ils ont bradé et coulé et des milliers d'employés sur le carreau qui ne comptent pas en rester là !!
a écrit le 12/05/2020 à 23:43 :
Super, l’état aide cette super entreprise rachetée par les anglais, qui ont au passage délocalisé une bonne partie de cette entité en Pologne. L’argent utilisé n’aurait il pas été utilisé pour des entreprises produisant en France. Hallucinant......
a écrit le 12/05/2020 à 16:18 :
C'est pas souvent que je regarde vos vidéos mais celle de Onfray est un véritable régal face à tout ces animateurs télés apeurés que trop de vérités soient dites.

Un cas d'école de la manipulation médiatique, Onfray va faire le buzz parce que parlant vrai, du fait que ce soit bon pour leur audimat, forcément face à toutes ces platitudes déballées c'est tellement plus intéressant, mais ça oblige les animateurs télé à essayer de dompter le lion afin de ne pas se faire virer non plus, à le faire sauter au milieu des cerceaux en feu.

Ensuite comme je le pense passer à la télé c'est forcément se faire avaler, ils ont du mal avec Onfray mais quand même chercher à faire passer la pensée complexe au beau milieu de gens paramétrés par la pensée binaire est un véritable boulot de titan je comprends par contre l'envie d'essayer de se frotter au monstre mais attention car comme le dit Nietzsche "A trop combattre les monstres on fini monstre soi-même", d'ailleurs je me surprends à commencer à conseiller l'exécution physique afin de régler les problèmes les plus profonds.

"L’alliance entre les chercheurs du monde c'est quand même un coup porté au souverainisme non ?" Un des "G.O." du plateau. IL faut l'entendre et le voir pour y croire c'est tout simplement surréaliste qu'une telle ânerie soit dite devant des millions de gens.

Comme quoi les gars partent de vraiment très très loin, de bien trop loin pour leur faire entendre quoi que ce soit de sensé, ils sont parfaits pour venir raconter des bobards à la télé, c'est pour cela qu'ils sont si bien payés et pas prêts d'arrêter, plus on en a et plus on en veut.
a écrit le 12/05/2020 à 15:30 :
bonjour,
observation de consommateur : l'on ne peut pas dire que CASTORAMA se soit illustré par la qualité de l'expérience client pendant le confinement : impossibilité pratique de se faire livrer, idem pour le drive. Un catalogue inopérant. Absence totale d'initiative.
Donc en résumé, il n'y a pas de surprise et ce serait dangereux de trop s'appuyer sur des rentes et des protections.
Castorama aurait pu utiliser son personnel pour livrer dans des périmètres autour du magasin par exemple.
Heureusement Amazon pourvoit (une bêche venant de GB en 36h au lieu de la semaine annoncée, et de même pour des joints carrelage, etc)
a écrit le 12/05/2020 à 15:09 :
Espérons que l'on y trouvera un peu plus de produits français parce qu'aujourd'hui il y a majoritairement des articles chinois certes peu chers mais de piètre qualité . A noter que le petit quincaillier de quartier n'a pas eu cette chance de prêt quand il a dû fermer il y a quelques années
a écrit le 12/05/2020 à 13:59 :
Kingfisher : groupe anglais, espérons que le prêt servent vraiment à soutenir l'activité française, les ex du Groupe qui ont vu leur boulot partir en Pologne doivent avoir un léger doute.
Espérons que cet argent servira aussi à payer les fournisseurs dans les délais légaux....là culturellement se serait une vraie révolution
a écrit le 12/05/2020 à 12:16 :
Bonjour.Comme d'habitude on favorise en haut au détriment du bas de l'échelle sociale.Le déconfinement n'est que le début des désastres financiers de tous les petits entrepreneurs ou ménages n'ayant plus eu de ressources !
a écrit le 12/05/2020 à 9:50 :
Ceux qui vous vendent une perceuse à 10 euros et qui va durer 6 mois.
Réponse de le 12/05/2020 à 14:27 :
En même temps quand on achète une perceuse a 10 euros faut pas s'attendre a faire 10ans avec
Réponse de le 12/05/2020 à 15:25 :
OK donc moi je dis que ce sont des escrocs et toi tu dis que leurs clients sont des crétins, deux vérités au lieu d'une seule imposant de laisser couler ces machines à polluer le pouvoir d'achat, l'entendement et la planète.

Si t'as une troisième raison surtout n'hésites pas hein, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :