L'architecture électrique de l'A350 est différente de celle des Boeing 787, dit Airbus

Alors que l'A350 s'est inspiré à bien des égards du B787, Airbus veut éviter les amalgames avec le B787. Si l'A350 est équipé lui aussi de batteries lithium, son architecture est différente a indiqué l'avionneur. En outre sa puissance électrique est moins forte.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Alors que le B787 est cloué au sol en raison des anomalies constatées sur ses batteries, Airbus veut éviter les amalgames avec l'A350, un programme en cours de réalisation qui par bien des cotés s'est inspiré du Dreamliner dans l'utilisation intensive de matériaux composites, l'externalisation plus importante de la production, ou encore le recours à des batteries lithium-ion. Ces dernières sont par exemple utilisées pour alimenter l'APU, (le groupe auxiliaire de puissance) qui, sur le tarmac, produit de l'énergie à bord des avions nécessaires à l'alimentation de différents systèmes, notamment pour l'allumage des moteurs. C'est cette batterie qui a été mise en cause lors de l'incident de Boston la semaine dernière. Dans le cas de l'incident mercredi au Japon qui a provoqué l'interdiction de vols de l'appareil, la localisation de la batterie dans l'avion est moins claire.

L'A350 moins ambitieux
Légères mais puissantes, ces batteries permettent d'utiliser un nombre croissant d'équipements électriques dans les avions de dernière génération -le B787 est le premier à les utiliser- . Sur ce point l'avionneur européen a indiqué qu'il n'incorporait pas de la même manière que Boeing ces fameuses batteries sur l'A350, un avion qui d'ailleurs utilise moins de systèmes électriques que son concurrent.  "Airbus a été moins ambitieux", explique un observateur. En outre, l'A350 compte plus de batteries, ce qui permet de moins solliciter chaque batterie. "Sur l'A350, nous sommes en phase de développement. Notre architecture électrique n'a pas de raison de changer", a déclaré ce jeudi le PDG d'Airbus, Fabrice Brégier. "Il est trop tôt pour analyser la décision de la FAA (ndlr, sur le B787). Bien sûr, si la FAA émettait des directives et recommandations, nous les étudierons très sérieusement et verrons si cela peut s'appliquer à l'A350", a-t-il ajouté .

La batterie défectueuse avait trois mois seulement
Les batteries lithium ion peuvent prendre feu en cas de surcharge et une fois enflammées sont très difficiles à éteindre car elles produisent alors de l'oxygène qui entretient la combustion, a expliqué l'ingénieur en chef de Boeing pour le 787, la semaine passée. La batterie lithium-ion qui a rencontré une anomalie mercredi sur un B787 d'ANA avait été installée le 17 octobre en raison d'un problème intervenu sur celle d'origine qui empêchait le démarrage de l'avion, a indiqué jeudi la compagnie japonaise. Or « le cycle normal de remplacement de ce type de batterie est une fois tous les deux ans", a reconnu une porte-parole d'ANA.

La batterie s'inscrit dans un système électrique construit par Thales
Reste à savoir s'il s'agit d'un problème de batterie ou du système électrique. Les batteries sont fabriquées par la société japonaise GS Yuasa et sont intégrées dans un système électrique par le groupe français Thales. Les autorités enquêtent pour comprendre si la batterie est en cause ou si le problème réside dans la façon dont elle câblée, ce qui induirait un dysfonctionnement.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 18/01/2013 à 17:04
Signaler
Je n'en connais pas les détails, mais ce que je sais en tant que technicien de maintenance , la cuture Américaine et Allemande est de fabriquer du matériel électrique à minima et nous Français avons une culture de matériel électrique cherchant une fi...

le 19/01/2013 à 0:15
Signaler
eh ben alors pourquoi on ne fait pas tous les avions complètement en or ? Et les chiottes aussi ?

à écrit le 18/01/2013 à 12:05
Signaler
Qui maintient la charge des batteries de service et de démarrage des moteurs? L'APU, les moteurs de propulsion, ou les 2 interconnectés? Câblage, régulation peuvent être aussi à l'origine des problèmes. Le poids étant un ennemi sur un avion, on peut ...

à écrit le 18/01/2013 à 12:05
Signaler
Qui maintient la charge des batteries de service et de démarrage des moteurs? L'APU, les moteurs de propulsion, ou les 2 interconnectés? Câblage, régulation peuvent être aussi à l'origine des problèmes. Le poids étant un ennemi sur un avion, on peut ...

à écrit le 18/01/2013 à 11:41
Signaler
Il s'agit, ici, de B-737 .

à écrit le 17/01/2013 à 23:48
Signaler
Les batteries n'alimentent pas l'APU. Elles se substituent à celle-ci pour fournir de l'énergie électrique. L'APU du 350: Honeywell HGT1700, elle, consomme du kérozène et fournit de l'énergie électrique.

à écrit le 17/01/2013 à 22:18
Signaler
Pourquoi les avions sur la photo présentent-ils un revêtement vert ? Merci de votre réponse.

le 18/01/2013 à 1:08
Signaler
C'est une pellicule de protection.

le 18/01/2013 à 1:58
Signaler
Les avions sur la photo sont en aluminium. Durant la phase de construction, l'aluminium est protégé par un film plastique qui sera enlevé juste avant la peinture. Notez que le B787 et le A350 ont un fuselage en composite.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.