Philippe Camus prêt à faire son come-back à la présidence d'EADS

Philippe Camus, le président d'Alcatel-Lucent, dont le mandat s'achève en mai est très intéressé pour prendre la présidence du conseil d'administration. Ancien président exécutif du groupe européen d'aéronautique et de défense entre 2000 et 2005, Philippe Camus pourrait recevoir une large approbation.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

Philippe Camus, le président d?Alcatel-Lucent, dont le mandat s'achève en mai, pourrait devenir le prochain président du conseil d?administration d?EADS et remplacer ainsi Arnaud Lagardère qui devrait quitter ses fonctions en 2013 avec la réduction des parts de son entreprise dans le capital du groupe européen d?aéronautique et de défense. Philippe Camus lorgne le poste indique ce samedi Le Figaro Il est "très intéressé, très partant" expliquent au quotidien des sources proches du dossier. Une candidature de Philippe Camus, qui a été président exécutif du groupe aéronautique de 2000 à 2005, pourrait recevoir une large approbation. "Il n'y pas d'opposition du côté du management et de salariés. Il a de nombreux soutiens du côté des pouvoirs publics. Il est légitime. (...) Il connaît tout le monde dans l'industrie et il sait travailler avec les dirigeants allemands", rapporte Le Figaro. En décembre, le Financial Times avait indiqué qu'Arnaud Lagardère serait remplacé par l'ancien patron de la BCE Jean-Claude Trichet.

Anne Lauvergeon au conseil?
Le renouvellement partiel du conseil d'administration d'EADS est nécessaire en raison des récents changements au sein du capital du groupe, avec la réduction des parts des industriels fondateurs, Lagardère et Daimler, et la montée à 12% de l'Allemagne au capital, à parité avec l'Etat français. Les changements au sein du conseil d'administration doivent être votés lors de l'assemblée générale extraordinaire d'EADS prévue en mars. Parmi les candidats à un siège au conseil d'administration d'EADS côté français figurent, selon le quotidien, Anne Lauvergeon, ex-présidente d'Areva, Denis Ranque, ancien président de Thales, Jean-Claude Trichet, ancien président de la Banque centrale européenne, et Jean-Louis Beffa, ex-patron de Saint-Gobain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 28/01/2013 à 16:07
Signaler
Eh bien on sent le bon fromage de loin? J'espère que les allemands sauront dire nein. Incroyables les pieds nickelés qui se présentent, chacun a une parfaite réussite professionnelle à faire valoir......lamentable. Sans doute que sans cet emploi ils ...

à écrit le 27/01/2013 à 22:53
Signaler
Les employés EADS aiment vivre dangereusement....

à écrit le 27/01/2013 à 13:56
Signaler
C'est vrai que ses capacités ont bien été démontrées... Ha les planques, les bonnes gamelles .... Merci à vous petits français qui me nourrissez !:)

à écrit le 27/01/2013 à 10:27
Signaler
Tournicotons. On fait tourner toute cette strate de parasite d'un trône a l'autre, en priant pour qu'un miracle se produise un jour a leur passage éclair sur la file tournante. Avec une telle brochette de vainqueurs, on est assurés de la destination ...

le 27/01/2013 à 11:08
Signaler
+1

le 27/01/2013 à 21:11
Signaler
+ 1 aussi

à écrit le 26/01/2013 à 17:39
Signaler
Les résultats d'Alcatel, quelque soit le contexte de ce métier très concurrentiel, ne plaident pas pour son retour. Il avait laissé une bonne image, personne n'est contre ? C'est en général le signe d'un patron diplomate alors qu'on a besoin d'un pa...

à écrit le 26/01/2013 à 17:00
Signaler
il va être au chomage alors il parait qu'il payes bien chez EADS Les 200 familles renaissent de leurs cendres

à écrit le 26/01/2013 à 14:56
Signaler
Avec quelques bonnes relations, ça doit toujours se faire...

à écrit le 26/01/2013 à 14:14
Signaler
irremplaçables dont l'article donne une petite liste et puis le reste.

à écrit le 26/01/2013 à 13:19
Signaler
Non ! Pitié ! Pas ça ! Pas lui ! Vous avez vu dans quel état il a mis Alcatel ? Ne le laisser pas toucher à l'une de nos rares entreprises qui fonctionne bien ! Pitié !

le 26/01/2013 à 15:01
Signaler
C'est ce que j'allais dire! En plus orange a d'énormes difficultés à cause du matos alcatel ce qui retarde la 4 g à la mi mai. Alcatel est bientôt une penny stock ça ne vaut plus rien, bouffé par ZTE mais surtout HUAWEI le chinois, bien moins cher,...

le 26/01/2013 à 15:24
Signaler
Alcatel-Lucent était déjà mal en point a son arrivée. Honnêtement je ne sais pas se qu'il vaut, mais il n'a visiblement pas réussi a redresser la situation chez Alcatel-Lucent. Il faut dire que en face il y a des firmes chinoises agressives qui font ...

le 26/01/2013 à 15:33
Signaler
Vous semblez ne pas vous rendre compte qu'il a su éviter le pire pour Alcatel...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.