En 2012, Dassault Aviation a (presque) effacé la mauvaise année 2011

 |   |  265  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>DR</small>)
Le groupe aéronautique a augmenté son chiffre d'affaires de 19,2% en 2012 par rapport à l'année précédente. Il s'est élevé à 3,9 milliards d'euros. Après une forte chute en 2011, le groupe revient à son niveau d'activité proche de celui de 2010, qui avait été une année record en termes de livraisons de Falcon.

19,2% c'est la hausse du chiffre d'affaires de Dassault Aviation en 2012 par rapport à l'année précédente. Il s'est élevé à  3,9 milliards d'euros. Le groupe aéronautique qui publiera ses résultats annuels le 14 mars ne fournit aucun détail sur la répartition des ventes entre sa principale activité, l'aviation d'affaires, et sa division Défense. Début 2012, le groupe tablait sur une stabilité de son activité, à 3,3 milliards, avant de relever son objectif en octobre sans donner néanmoins de fourchette d'augmentation. A la fin du troisième trimestre, le groupe avait enregistré 37 commandes de jets privés Falcon contre 30 appareils à fin septembre 2011. Dans le même temps, il en avait livré 43, contre 35 un an plus tôt. Il avait enfin livré 7 avions de combat Rafale.

Niveau d'activité proche de 2010

Dassault revient donc à un niveau d'activité proche de celui de 2010 (4,187 milliards) . En effet, le chiffre d'affaires avait chuté de 21% en 2011 en raison d'une baisse des livraisons d'affaires par rapport à 2010 qui avait été la meilleure année de l'histoire des Falcon.

Finalisation du contrat du Rafale en Inde
L'année 2013 pourrait bien être celle de la vente du Rafale à l'export avec le contrat en Inde. Dassault est en négociations exclusives avec l'Inde pour la vente de 126 exemplaires. "J'exprime un optimisme réaliste pour 2013", avait déclaré à l'AFP le-nouveau PDG du groupe Eric Trappier, à l'AFP. Il avait même estimé que l'été serait "un bon objectif".  Le PDG de Dassault Aviation avait en outre confirmé que la vente de 63 appareils supplémentaires " fai(sai)t partie des options envisagées par les autorités indiennes".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2013 à 20:48 :
Bonjour, Mr Dassault à serte moin engranger de commande, mais son entreprise fonctionne correctement, les avions son produit et temps et en heure, ils fonctionnent correctement et donne satisfaction au utilisateur... En plus sont entreprise fonctionne grace à une Gamme de produit importants, soit civil ou militaire. Ils ne luireste que de prendre une place dans les Donnes de combat. Que se soit dans la surveillance, le combat de supériorité aérienne, ou le bombardement en zone très protéger.....
a écrit le 27/02/2013 à 17:13 :
continuez á critiquer la suisse ! et il n y aura pas beaucoup d acheteurs !alors que les pilotes de l armee suisse l avaient choisi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :