Défense : la rigueur rattrape les programmes d'armement

 |  | 278 mots
Lecture 1 min.
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian Copyright Reuters
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon nos informations, le ministère de la Défense pourrait geler environ 400 millions d'euros de crédits de paiements (sur 1,5 milliard d'euros) destinés aux petits programmes d'armement. Ce sont les programmes de l'armée de terre qui seraient visés par la rigueur budgétaire qui s'impose aux armées.

Après le Livre blanc, retour aux affaires courantes au ministère de la Défense. Et la rigueur budgétaire est bien là. Elle pèse même sur les budgets équipements de l'armée française. Ce qui n'est pas une surprise tant le budget 2013 est serré, très serré, notamment le programme 146 (Equipement des forces). Selon des sources concordantes, les Autres opérations d'armement (AOA), un jargon budgétaire qui désigne en fait la plupart des petits programmes d'armements des trois armées, feraient l'objet d'un gel de l'ordre de 400 millions d'euros sur un total d'environ 1,5 milliard d'euros en 2013 en crédits de paiements (CP). "C'est la direction générale de l'armement qui a averti l'Etat-major des armées (EMA) qu'elle neutralisait 400 millions d'euros", explique-t-on à La Tribune. A côté de AOA, les budgets des Programmes d'équipements majeurs (PEM) et de la dissuasion s'élèvent respectivement à 5,2 milliards d'euros (CP) et 2,5 milliards en 2013. Au sein du ministère de la Défense, on précise que la décision n'est pas encore prise.

L'armée de terre en première ligne

La Marine et l'armée de l'air semblent être épargnéespar ce gel. Pourquoi ? Parce qu'elles ont passé des contrats pluriannuels qui rigidifient la dépense. Ce qui n'est pas le cas de l'armée de terre, qui a une multitude de petits contrats. Selon nos informations, près des deux tiers des programmes de l'armée de terre seraient menacés, notamment des programmes de véhicules et des programmes de remplacement de roquettes anti-chars, qui pourraient être des AT4 CS, fabriquées par la société suédoise Bofors.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/05/2013 à 16:12 :
Bonjour, oui il vas un jour il vas bien falloire enfin nous lancer dans une vrais coopération européenne, avec une vrais politique d'équipement en commun au niveau européen.... Ce qui est à vrais dire gagnant pour tout le monde.... Plus de produit commun, réduit le prix de la recherche, le prix de l'acquisition à l'unité, et nous renforce sur les marcher à l'exportation...... Mais voilà pour cela il faut être capable de faire des compromis, savoir s'accorder avec nos allier... Et la se n'est pas gagnier... Car des commiques sont malheureusement à la man?uvre.. Pauvre de nous.
a écrit le 23/05/2013 à 21:03 :
A force de ne pas faire de choix notre armée et nos programmes d'armements sont inférieurs à ceux de la Suisse.

Il est plus que temps d'avoir une vraie réflexion stratégique et de sortir du livre blanc.

Soit on veut des programmes militaires et vendre de larmement soit on arrête.

a écrit le 23/05/2013 à 17:27 :
Pour faire des économies, il faut adopter une politique "neutraliste" et s'exempter des "chevauchées" inutiles avec ou sans l'OTAN du type Afghanistan ou Libye.
S'occuper d'abord "des droits de l'homme français" et de l'avenir sécurisé de la France et de ses intérêts.. Donc se centrer sur la dissuasion nucléaire et les forces et agences de lutte contre la piraterie, contre le terrorisme islamique qui va frapper toujours plus fort et plus dur, avec . des moyens légers, du renseignement à fond, de la protection des infrastructures et des populations, et de la "chasse" au pré-terroriste et aux "alliés de l'intérieur" ou compatissants de tout poil.
Du contre-espionnage économique, et quelques commandos de frappe , avec utilisation des drones (on en parlait déjà en France en 1960 quand j'ai entamé ma carrière , et pas seulement au plan de l'acquisition d'objectif tactique. Mais, on a fabriqué des chars Leclerc, les généraux issus de l'Arme blindé cavalerie étant aux commandes...)
Bref, ne plus vouloir avoir toute la panoplie et n'aboutir à rien de sérieux..
En Afrique, prendre la tête de la formation des troupes.
Il n'y a plus de "bataille" et il n'y a plus de "victoire". iI faut faire cette révolution intellectuelle et en déduire , par la nature des combats à mener (les menaces on les connaît) les équipements et formations des hommes qui seront "nécessairement utiles".
Réponse de le 23/05/2013 à 19:06 :
bref, vous voulez un Etat policier ?
Réponse de le 23/05/2013 à 20:43 :
@ jacky: avez vous une idée des forces militaires pour contenir une menace de l'ennemi intérieur, en supplément des forces de l'ordre ?
Réponse de le 24/05/2013 à 16:32 :
Bonjour, il faut dire que les menassent on bien changer depuis 20 ans, fin de l'URSS ( avec ses 60000 tank ), et ouverture d'une guerre mondial contre le terrorisme ( avec ses légion d'assassin ).. Il est claire que avec un gros programme tout les 20 ans Arme de terre ne risquer pas d'avoir se qu'il nous faut.... Mais certain programe doivent être maintenu, le missile AC 3ème génération, développement des DRONE MÂLE, car dans ses 2 cas il y a comme un monopole mondial.... Ensuite pourquoi garder le FElIN à 23 0000 euros l'équipement? Le remplacement des LRAC89 par des AT4 ne servait à rien, le remplacement du FAMAS ne sere à rien, même si la version infanterie ressemble à du bricolage fait par des africains, les VAB et les X10RC sont fatiguer, mais pour leur remplacement il nous faut énormément de coopération européenne, pour réduire le prix de ses matériel, il est donc impérative de trouver des accords.. De recherche, de développement et d'équipement en commun.....
Réponse de le 25/05/2013 à 11:30 :
Ce que je trouve dommage, c'est que je ne doute pas de l'intérêt du message que tu as posté mais il y a tellement de fautes d'orthographe que j'ai eu beaucoup de mal à le lire jusqu'au bout... Certes, le sujet n'est pas là mais pour moi, défendre mes valeurs commence par protéger ma langue...
Ensuite, je pense qu'il serait nécessaire de remplacer le FAMAS, mais avant ça, le PA-MAC 50 (qui porte bien son nom... modèle 1950... alors que la gendarmerie en est à la 3ème génération de leur arme de dotation)... Bref, les réelles économies ne devraient pas être exclusivement faites sur le budget de l'armée de Terre, ni sur la Défense en général...
a écrit le 23/05/2013 à 15:32 :
On va sacrifier les investissements qui font tourner nos entreprises et diminuer les soldats et sous officiers, pour sauver une pyramide des grades mexicaine.
a écrit le 23/05/2013 à 14:52 :
Et pendant ce temps la Cour des Comptes rapporte que le problème de l'Education Nationale n'est en rien une question de "moyens", mais quid de cet électorat...?
a écrit le 23/05/2013 à 12:42 :
Supprimons notre armée. Nous ferons ainsi plus de 40 milliards d'économie par an,ce qui permettra de payer des allocations diverses et variées à la clientèle électorale du PS.
Réponse de le 23/05/2013 à 14:34 :
de 2 choses l'une: soit on peut encore avoir une armée digne de ce nom, capable de défendre nos intérets, soit on aboutit à un outil ridicule pouvant projeter une poignée d'hommes avec des équipements désuets. Si on n'aboutit au 2ème cas, ce que je crois, mieux vaut ne plus rien avoir du tout, et en assumer toutes les conséquences: plus de défense des générations futures en cas d'événements majeurs.
a écrit le 23/05/2013 à 12:01 :
Bientôt l'armée française sera moins bien équipée que la garde pontificale.
a écrit le 23/05/2013 à 11:48 :
Et on attent quoi pour construire le seul programme Européen qui vaille la peine : une EuroDéfense ? Puisqu'on n'est plus censés se foutre sur la gueule pour le plaisir de politiques foireux de l'histoire (qui eux n'allaient pas au casse pipe eux-mêmes), ce que la quasi totalité du peuple européen doit certainement apprécier, il est grand temps de passer a la case défense commune... y compris face a des gens qu'on pourrait penser nos amis et qui semblent ne nous vouloir que du bien. Au moins, on aura des coucougnettes un peu plus grosses pour ne pas avaler des couleuvres en applaudissant...
Réponse de le 23/05/2013 à 16:06 :
Qu'il y est une certaine coordination pourquoi pas. Mais l'armée commune c'est une utopie. Il n'y a pas de peuple Europeen, pas de politique europeene, pas d'interet comuun, rien, ca n'existe pas, L'armee est soit nationale, ou alors elle sera L'OTAN quand on sera totalement vasaliser. Les institutions de l 'EU n'ont pas evité la guerre, c'est la domination des bloc US et URSS pendant 70 qui a fait la paix.
Réponse de le 23/05/2013 à 17:55 :
Une armée europeenne est une belle chose en théorie. Mais ce qu'il faut retenir c'est que lorsque l'on multiplie des points forts c'est toujours positif, mais lorsque l'on multiplie des points faibles cela devient encore plus catastrophique.
a écrit le 23/05/2013 à 11:47 :
c'est plus facile de s'attaquer au budget de l'armée qu'à celui de l'enseignement
peux etre que les soldats ne sont pas des électeurs de Hollande !
Réponse de le 23/05/2013 à 19:23 :
Bonjour, il faut dire que les militaires ne peuvent faire grève et qu'ils seront toujours la pour la France... Se qui n'est pas le cas des politique.... Car en juin 40' ils on sus rentre leur tablier et faire porter les responsabilité a un vieillard.... La France est vraiment à plaindre avec sa classe politique.... Pauvre de nous.
Réponse de le 24/05/2013 à 18:47 :
Rogger, vautre francé pike trau vrémant lé zieu... Un petit effort, siouplé 8-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :