8.000 euros de l’heure : le prix de la location du "Blair Force One", jet privé de Tony Blair

 |   |  352  mots
Le patrimoine de Tony Blair est estimé à plus de 45 millions d'euros | REUTERS
Le patrimoine de Tony Blair est estimé à plus de 45 millions d'euros | REUTERS (Crédits : Reuters)
L'ancien Premier ministre britannique a déjà manifesté un certain goût pour les avions de luxe. Le Bombardier qu'il loue désormais vaut 36 millions d'euros.

Un Bombardier noir et or, avec une cabine de 59 mètres cubes comprenant deux cuisines, une vraie salle de bain et la possibilité d'un compartiment privé équipé d'un double lit. Le tout pour une valeur globale de presque 36 millions d'euros et un prix à la location de plus de 8000 euros de l'heure. Tel est le nouveau luxe que s'offre Tony Blair, suscitant l'ironie de la presse britannique.

Selon plusieurs journaux, l'ancien Premier Ministre du Royaume-Uni a été vu descendre de ce jet privé, un Global Express BD-700, à trois reprises en l'espace d'une semaine entre fin août et début septembre: dans le Nord de l'Etat de New-York, à Bangkok et en Sardaigne. L'avion a encore été aperçu en Suisse, en Ukraine et en Israël à des dates correspondant à des visites de Tony Blair.

Sièges en cuir, parquet en noix

Loué par une société du Hampshire, Aravco (possédée en majorité par International Jet Club), le jet, qui a une autonomie de 13 heures de vol sans escale, peut héberger jusqu'à une vingtaine de passagers sur des sièges inclinables en cuir et un parquet en noix... Ses couleurs externes seraient inspirées des voitures de Formule 1 sponsorisées autrefois par la marque de cigarettes John Player

Quand il était au gouvernement, Tony Blair avait justement proposé que le Premier Ministre soit équipé d'un jet privé, qui avait immédiatement été surnommé le "Blair Force One" (en écho du Air Force One du président des Etats-Unis). Le projet n'avait toutefois pas été retenu pour des raisons financières. Par la suite, l'ancien leader labouriste avait aussi été critiqué pour avoir voyagé dans des avions prêtés par des chefs d'Etat tels Mouammar Kadhafi et Paul Kagamé.

Tony Blair, qui œuvre aujourd'hui comme consultant et conférencier, peut désormais se permettre un tel luxe à ses propres frais. Son patrimoine est en effet estimé à plus de 45 millions d'euros et il possède au moins sept maisons, rappelle The Independent. La vraie fréquence à laquelle il loue le jet ainsi que le propriétaire de celui-ci restent néanmoins secrets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2013 à 18:07 :
Génial!
a écrit le 01/10/2013 à 16:05 :
et pour info à Giuletta Ganberni, le "Labour Party" est le Parti travailliste, pas le Parti labouriste des laboureurs britanniques :-)
a écrit le 01/10/2013 à 15:14 :
'' La Sorcière '' doit sourire depuis son petit coin de paradis !
a écrit le 01/10/2013 à 14:06 :
Sacré travailliste va!!
a écrit le 01/10/2013 à 13:00 :
"+ de 45 millions et 7 maisons" Apparemment la crise n´est pas la même pour tout le monde en Angleterre.
a écrit le 01/10/2013 à 12:18 :
Tony Blair a droit de toucher ses dividendes d'IRAK payées par ceux qui lui ont commandé cette guerre qui a fait 800 000 morts !
n'est ce pas ?
a écrit le 01/10/2013 à 11:22 :
Un point positif, neanmoins: Sarko 1er doit etre vert de rage...
a écrit le 01/10/2013 à 10:30 :
son dentier factice doit rayer grave !!
a écrit le 01/10/2013 à 10:10 :
Pendant ce temps les électeurs travaillistes triment comme des fous dans ce RU de plus en plus inégalitaire. Moi Président a conservé le Sarko One. Noblesse oblige. Valérie ne doit pas supporter la promiscuité de la 1ère classe.
Réponse de le 01/10/2013 à 13:09 :
@Gilles 1: Au départ, cet avion n´aurai jamais du voir le jour. Que faire maintenant?
a écrit le 01/10/2013 à 9:42 :
et on s'etonne de voir des gens cupides vouloir devenir chef d'etat. Il ne le font que pour l'apres ! Devenir President pour le pays, des gens ou des idées naaaaaan, juste pour le CV, tu rajoute un 0 aux factures grace a ca.
a écrit le 01/10/2013 à 9:31 :
C était l image du socialiste de bon aloi qu il fallait copier. Et que tous les médias hexagonaux donnaient en exemple au bon peuple de gauche. On voit ce qu il en était vraiment.
a écrit le 01/10/2013 à 8:55 :
Louer un avion ou un logement une somme extravagante ou vendre un tableau hors de sa cote, ou réaliser des conférences onéreuses permet de percevoir en toute légalité des fonds opportunistes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :