Les petites voitures font baisser le CO2 mais desservent le "made in France"

 |   |  555  mots
La nouvelle Citroën C1 émet peu de CO2 mais est produite hors de France
La nouvelle Citroën C1 émet peu de CO2 mais est produite hors de France (Crédits : dr)
Un quart des véhicules particuliers neufs vendus en 2013 dans l'Hexagone émettent moins de 100 grammes de CO2 au kilomètre, contre 14% en 2012. Problème: la descente en gamme du marché tricolore entraîne la chute de la production dans l'Hexagone.

Un quart (24%) des véhicules particuliers neufs vendus en 2013 dans l'Hexagone émettent moins de 100 grammes de CO2 au kilomètre, contre 14% en 2012, selon le bilan annuel de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) publié ce mercredi. 89% des véhicules neufs immatriculés en France rejetaient par ailleurs moins de 140 grammes de CO2 au kilomètre.

Avec une émission moyenne de 117  grammes de gaz à effets de serre au kilomètre, la France se place au quatrième rang européen derrière les Pays-Bas (113), le Danemark (114) et le Portugal (114) mais "reste en tête parmi les grands marchés européens de plus d'un million de véhicules par an", selon le communiqué de l'Ademe, qui se félicite de ce caractère vertueux.

Certes, les effors techniques des constructeurs pour abaisser les émissions payent. Mais, ces résultats sont surtout explicables par la descente en gamme du marché auto français. Ce qui est une mauvaise nouvelle pour le "made in France"! Les petites voitures d'entrée de gamme ont représenté 54% des immatriculations totales de voitures neuves sur cinq mois, selon les données du CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles). Et ce, contre 52% il y a un an et 51% en 2012. Un poids énorme et démesuré. La France s'éloigne de la moyenne ouest-européenne, où les "petites" (type Renault Twingo, Peugeot 208) représentent à peine 42% des ventes. il ya donc bel et bien appauvrissement du marché auto tricolore.

Les familiales (gamme "moyenne supérieure" type Peugeot 508) pèsent seulement 11% du marché total en France, contre 13% en 2013 et... 17% en Europe occidentale. Enfin, le "haut de gamme", spécialité des constructeurs allemands que les français ne concurrencent plus, est réduit à presque rien: 4% à peine du marché français, contre 5% il y a deux ans et 12% en moyenne pour l'Europe occidentale.

Pas étonnant, dans ces conditions, que Renault et PSA soient devenus à leur corps défendant des spécialistes de petits véhicules... qui ne se vendent  quasiment qu'en Europe occidentale, principalement du sud. En effet, la plupart de ces petits véhicules - sauf les Dacia - sont trop chers pour l'Inde ou le Brésil, des marchés pourtant portés eux aussi sur les "petites".  Et ces modèles sont  pratiquement invendables en Russie, Chine, Asie du sud-est et en Amérique du nord.

"Made In France" défavorisé

Favorisés par les pouvoirs publics, ces petits modèles à zéro marge - sauf les Dacia à bas coûts - sont en grande partie produits... hors de France! Les Dacia à bas coûts de Renault sont fabriquées en Roumanie et au Maroc, les Renault Twingo en Slovénie, les Peugeot 108 et Citroën C1 en République tchèque, le Renault Captur en Espagne... PSA a décidé de délocaliser à terme la production de petites voitures "généralistes" pour des raisons de coûts.  L'usine PSA de Rennes, en Bretagne, en surcapacités chroniques et qui risque de fermer à terme selon les élus locaux, pâtit à plein de cette "descente" en gamme. La production de voitures en France a d'ailleurs chuté de moitié en dix ans. 

Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, l'Union européenne  a édicté des normes draconiennes. Pour 2021, l'objectif est fixé à 95 grammes au kilomètre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2014 à 19:45 :
Citroen vient de produire sa 300000ème DS3 aujourd'hui même, alors tout ne va pas si mal.
a écrit le 26/06/2014 à 15:06 :
Il y a un aspect quichottesque qui s'établit entre le discours des politiciens français (médias à l'appui) que vante le "made in France" et la praxis des patrons (de tous bords) qui délocalisent pour sauver (et faire plus de chiffres d'affaires) leurs entreprises. De la construction on a passé (et vite) aux services, et demain on se demande si ne sera le tour pour l'employé ordinaire d'être délocalisé dans un pays voisin comme c'est déjà le cas pour les frontaliers français en Suisse, en Allemagne, en Belgique… Ce serait amusant si ce n'était pas si dramatique. Mais les médias continueront a vanter les exploits de la créativité individuelle de "ces français de génie"…. avant que ceux-ci ne se délocalisent, eux aussi.
a écrit le 26/06/2014 à 12:32 :
Quel rapport avec le "made in France" ? Ce sont Renault et PSA qui sont impacté par leurs politiques dites des "petites voitures". La France n'a jamais était reconnu comme étant un fleuron de l'industrie automobile, au sens "luxueux" du terme. L'impact du Made in France se vérifiait, se vérifie et se vérifiera toujours sur les produits de luxe, sur la gastronomie et les produits culturels. Une fois de plus ce "journaliste" use de termes faux et alarmistes pour enfoncer encore plus l'industire automobile française qui, certes, payent la politiques des ses patrons mais qui ne remettra jamais en cause la qualité du savoir faire français dans le monde.
a écrit le 26/06/2014 à 11:06 :
C'est Verdevoye qui dessert la Made in France
Réponse de le 26/06/2014 à 12:30 :
Vous avez raison, ce pseudo journalistes est une calamité.
Pour preuve son commentaire "Un poids énorme et démesuré. La France s'éloigne de la moyenne ouest-européenne, où les "petites" (type Renault Twingo, Peugeot 208) représentent à peine 42% des ventes. il ya donc bel et bien appauvrissement du marché auto tricolore."
Je dirais plutôt : un changement de mentalité bénéfique à la santé publique est en cours ! Mais dans nos villes ça ne sert à rien d'avoir de grosses voitures M. Verdoye, et sur route et autoroute, c'est limité, et y'a des radars partout....
Enfin pour info : une Clio, une 208 etc... que vous semblait dénigrer dans votre article, savent tout à fait prendre l'autoroute...
Réponse de le 26/06/2014 à 14:25 :
Tout à fait d'accord avec vous.
Ce journaliste auto est franchement partisan, pour preuve ce splendide : "Un poids énorme et démesuré. La France s'éloigne de la moyenne ouest-européenne, où les "petites" (type Renault Twingo, Peugeot 208) représentent à peine 42% des ventes. il ya donc bel et bien appauvrissement du marché auto tricolore."

Je dirais personnellement que le marché s'adapte à son environnement : carburants toujours plus cher, radars de plus en plus nombreux etc...
Aucun intérêt d'avoir une grosse voiture en ville, sachant qu'une "petite" Clio, 208 etc... décrié par ce M. est tout à fait capable d'effectuer de longs trajets autoroutier.
a écrit le 26/06/2014 à 11:06 :
Une grosse voiture perd très vite de la valeur. C'est moins vrai pour les petites comme les 208, C3, Clio, 2008, Captur et 308 par exemple. Les BMW, Audi et Mercedes perdent beaucoup de valeur car coutent horriblement cher à l'entretien, du coup c'est invendable en occasion (donc grosse décote-- sans parler du malus)
a écrit le 26/06/2014 à 11:02 :
Toutes les voitures ne se valent pas, et certaines coutent extrêmement cher, exemple du Tiguan de VW qui a une fiabilité désastreuse, l'article de l'Argus est sans concession :
"Moteur cassé à 80000km-moteur de remplacement cassé au démarrage au garage.
On ne compte plus les diverses mises à jour et reprogrammations. Moteur, boîte de vitesses, calculateur de bord, climatisation, autoradio…, peu de fonctions sont épargnées. Les moteurs ont aussi leurs lots de pannes. En ligne de mire, les diesels. Les vannes EGR colmatées et les filtres à particules bouchés sont monnaie courante. Les sondes de pression différentielles du filtre manquent également de fiabilité. Les TDI sont aussi sujets à des problèmes de radiateur d’huile et de gros ennuis de turbo. Ce dernier est une pièce fragile, même sur les moteurs à essence TSI. Enfin la boîte à double embrayage DSG n’est pas non plus un modèle de fiabilité."
Réponse de le 26/06/2014 à 12:32 :
Ben moi j'en suis à mon troisième touran TDI140 ou 105 ....aucun problème et j'ai eu fait jusqu'à 40000kms par an !!! Dingue non ?
Réponse de le 26/06/2014 à 13:45 :
Je confirme si vous voulez des problèmes prenez un TDi avec une boite DSG et faites juste un peu de ville. . . et là bonjour les pannes. Ces moteurs équipés de ces boites sont a éviter ou bien prendre une extension de garantie
a écrit le 26/06/2014 à 11:00 :
il y a beaucoup de commentaires censes, toyota produit a valenciennes sa yaris, usine neuve ayant beneficie d'importants investissements.
Les usines psa renault sont a la ramasse.
Je crois surtout qu'il y a un probleme de politique et cela ne date pas d'aujourdhui en france les voitures les plus vendus ont toujours etaient clio/206/207/208
au royaume uni on trouve plutot la focus.
la france est un marche de petites voitures a cause du cout global(assurance, carburant,parking,mentalite politique routiere etc...)
Réponse de le 26/06/2014 à 14:32 :
Toyota n'assemble en France que la Yaris et uniquement la Yaris.
Et puis les pièces proviennent pas toute de France ni même d'Europe.
Au moment du terrible tremblement de terre au Japon, Toyota avait du suspendre la production dans son usine de Valenciennes à cause de la pénurie de pièces détachées.

Les modèles comme la Prius sont montés en Asie (Thaïlande, Chine etc..) la Auris c'est la Turquie ou l'Angleterre.
a écrit le 26/06/2014 à 10:15 :
Enfin soyons sérieux, imaginons un seul instant des véhicules type BMW (X quelque chose) énormes en majorité en FRANCE . Ca serait invivable et on ne saurait plus où garer nos bagnoles. La mentalité avec les autos peut et doit changer, c'est inévitable.
a écrit le 26/06/2014 à 9:56 :
Le bonus malus fait des ravages et a tué le haut de gamme tricolore.
Les écolos se réjouissent puisqu' on est en décroissance.
Quant au chômage.....
a écrit le 26/06/2014 à 9:45 :
Vous oubliez de citer les radars, pourquoi acheter des grosses voitures quand rouler en brouette suffit? Mais ce qui est remarquable dans ce pays où l'on sait tout mieux que les autres c'est que tout ceci était annoncé d'avance!!!!
a écrit le 26/06/2014 à 8:55 :
Vu que les francais s appauvrissent, c est pas etonnant qu ils achetent des voitures de pauvres. Surtout quand notre gouvernement decide de continuer la politique du logement cher de son predecesseur. On peut pas a la fois rembourser un gros credit et acheter une belle voiture.
Sinon on peu aussi regretter que ni renault ni PSA ne soient capable de faire un produit qui se vend bien et electrique comme Tesla
a écrit le 26/06/2014 à 7:40 :
Il faut cesser de se polariser sur le CO2 et penser à l'environnement. La planète sera peut-être sauvée avec la baisse du CO2 mais nous seront tous morts de la pollution. Il faut aussi réglementer le bruit, notamment celui des démarreurs des stop/start aux carrefour. La voiture électrique avec prolongateur d'autonomie est la solution.
Réponse de le 26/06/2014 à 9:48 :
Vous avez raison. Le CO2 n'est nocif ni pour nous, ni pour la Terre. A l'époque des dinosaures il y en avait 10 fois plus ! Et la Vie était luxuriante comparée à maintenant...
Réponse de le 26/06/2014 à 10:45 :
Non, la planète ne s'est jamais si bien portée que lorsqu'il y avait 10 fois plus de CO2, c'est-à-dire à l'époque des dinosaures !
a écrit le 26/06/2014 à 2:10 :
En même temps vu que notre PIB/Habitant est déplorable, faut pas s'attendre à pouvoir acheter des voitures plus haut de gamme made in France. On achète ce qu'on peut se permettre d'acheter. Mais ce n'est pas grave, car nous sommes tous égaux, avec des petites voitures.
Réponse de le 26/06/2014 à 9:26 :
@Greg : vous êtes un économiste ne carton. Qu'est ce que le PIB par habitant à a voir dedans ? Certes c'est un indicateur de la richesse d'un pays mais il ne représente en rien le revenu. Il s'agit de la richesse créée par le pays divisé par le nombre d'habitant. Vous avez voulu faire le beau, c'est raté.
a écrit le 26/06/2014 à 0:42 :
Oui mais....Toyota arrive a produire avec succès ses petites voitures en France. C'est donc bien qu'il y a un problème niveau management, innovation côté groupes français qui n'arrivent pas à produire en France.
Réponse de le 26/06/2014 à 7:04 :
Toyota a une usine neuve, et ca fait une grosse différence.
a écrit le 25/06/2014 à 20:17 :
Les gros véhicules polluants se vendent de moins en moins en Europe meme en Allemagne !
a écrit le 25/06/2014 à 20:16 :
Je renvoie à l'article de Francis, qu'est-ce que c'est bon de lire ça... "Source CCFA: France, chiffres du 1 au 11 juin. 4 voitures du groupe PSA en tête. La 308 en première position (+120%). 3008 +20%, 2008 +15%, C3 +10%. Renault progresse aussi en volume +15%. VW -10%, Ford -21% Toyota -13%. La reconquête des marques françaises accélère au détriment des mauvaises étrangères." Ca fait du bien, non ...??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :