CO2 : PSA et Renault devraient atteindre les objectifs européens à l'avance

 |   |  476  mots
La nouvelle Citroën C1 devrait battre encore des records en matière de basses émissions de CO2
La nouvelle Citroën C1 devrait battre encore des records en matière de basses émissions de CO2 (Crédits : Reuters)
Selon une étude, PSA et Renault vont atteindre les objectifs européens en matière de rejets de CO2 avant la date butoir de 2021. Fiat, BMW, Hyundai auront du mal.

PSA Peugeot-Citroën et Renault devraient répondre sans problèmes aux futures exigences européennes sur le CO2.  Et même atteindre les objectifs de réduction avant la date butoir prévue. C'est ce qui ressort d'une étude de Transport & Environment,  un lobby qui mesure les progrès en matière d'émissions de CO2, diffusée par le site spécalisé Automotive News Europe.

Au-delà de leurs efforts technologiques, PSA et Renault sont privilégiés, car ils sont à leur grand dam spécialistes des petites voitures qui consomment moins que les grosses et rejettent donc, en conséquence, moins de CO2 ! La part élevée du diesel dans leurs ventes les favorisent également, car les véhicules à gazole rejettent moins de CO2.

BMW et Fiat n'y parviendraient pas

Les nouvelles normes d'émissions de CO2 des voitures vendues dans l'Union européenne ne devront pas dépasser 95 grammes au kilomètre en moyenne à compter de 2021, contre environ 130 aujourd'hui, selon les calculs. Le suédois Volvo, le japonais Toyota, Ford et Daimler - grâce  notamment à l'aide des ingénieurs de Renault aux termes des accords entre le français et Mercedes - devraient aussi y arriver avant 2021. Volkswagen et Nissan y parviendraient tout juste en 2021.

En revanche, selon le rapport, BMW et Fiat risquent de ne pas atteindre les objectifs. Si l'italien raterait l'objectif d'un an,  il faudrait un délai de trois ans à BMW, toujours d'après l'étude. Ce  qui les obligerait à payer des pénalités. D'autres constructeurs, asiatiques ceux-là, auront également du mal à atteindres les objectifs en 2021, comme Honda, Mazda, Suzuki,  Hyundai, toujours selon le rapport.

Accord du Parlement européen

Le Parlement européen avait donné fin février son feu vert à l'accord délicatement négocié avec les Etats membres, lesquels avaient remis en question un premier texte de compromis en juin dernier, à l'instigation de Berlin.

Soucieux de ne pas défavoriser ses constructeurs, spécialistes du haut de gamme et donc de voitures plus grosses et forcément consommatrices d'énergie, l'Allemagne a obtenu in fine le report d'un an de la nouvelle norme, initialement prévue pour 2020. Et ce, grâce à des calculs prenant en compte les "super-crédits" octroyés pour des modèles électriques ou hybrides rechargeables. Mais Berlin n'a pas bénéficié des deux ans espérés.

127 grammes de CO2 en 2013

En moyenne, les constructeurs ont atteint dès 2013 l'objectif européen intermédiaire fixé pour 2015 de 130 grammes de gaz à effets de serre au kilomètre. La flotte de véhicules neufs mis sur le marché l'an dernier dans l'Union européenne affichait en effet un niveau moyen d'émissions de CO2 de 127 grammes par kilomètre, en baisse de 4% par rapport à 2012, a indiqué fin avril l'Agence européenne pour l'environnement (AEE). Plusieurs ONG contestent toutefois les chiffres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2014 à 3:43 :
Les véhicules parmi les moins émetteurs et de loin sont les solaires qui nont pas que cet avantage ! Outre Toyota, Nissan, Ford etc qui intègrent le solaire en complément (C-MAX Solar Energi Concept), la Swinburne SolarX sort prochainement. Le bien connu Twike 4XP et GE Edison avec sa Edison 2 Very Light Car travaillent sur une électrique solaire ultra efficiente et légère 4 places. Les véhicules solaires comme ceux qui courent au World Solar Challenge etc sont les plus efficients au monde et de loin: facteur 12 comparé à un véhicule actuel (faible poids, aérodynamisme, rendement 98% des moteurs dans roues, minimum de batterie, gestion efficiente de l'énergie etc) et ont l'immense avantage de nous permettre de nous passer des importations d'énergies fossiles, de réduire fortement les importations et pollutions liées au lithium, d'éviter d'avoir à payer beaucoup de bornes de recharge et +, de réduire la pollution directe à néant. Dans la catégorie Cruiser ils ont 2 à 4 places, des centaines de km d'autonomie y compris de nuit, des vitesses moyennes de 100 à 150 km/h. Plusieurs pourraient être homologués parmi les eVe Sunswift, Bochum Suncruiser, Solarworld GT, Stella Solar Eindhoven, Midnight Sun XI Solar, Navitas Solar Purdue, Calgary Solar, Tafe Sa etc Les programmes européens de solaire dans l'automobile progressent également. C'est une conception avancée de l'automobile qui mérite d'être mise plus en avant. Les hollandais (Eindhoven, Twente) sont en pointe. Si l'on veut se passer de la fibre de carbone il y a la fibre de basalte islandaise (brevet ICI).
a écrit le 31/05/2014 à 21:24 :
Bravo Renault ! Bravo PSA ! il ne vous manque plus qu'a produire en France vos haut de gamme !
Réponse de le 01/06/2014 à 23:14 :
PSA Peugeot Citroen le fait déjà ! 508/508SW/508RXH, C5, DS4 et DS5 sont Made in France (Rennes pour les 2 premières, Mulhouse et Sochaux pour les autres)
a écrit le 31/05/2014 à 15:40 :
Il faut doubler le malus écologique si on veut des villes plus propres !
Réponse de le 31/05/2014 à 18:00 :
Non, il faut verbaliser plus les stationnements gênants et augmenter sensiblement le prix des places pour interdire de facto la voiture des centres urbains saturés d'automobiles.
a écrit le 31/05/2014 à 9:22 :
C5, 508, DS5, ce sont des autos bas de gamme ? Non des belles berlines françaises. Et les allemands font beaucoup de vulgaires petites autos : Cora, Polo, Up, A1 ...
a écrit le 31/05/2014 à 9:03 :
Parfait,... jusqu'au jour où on comprendra que le taux de CO2 est un faux problème, que plus il est fort, plus la Terre est luxuriante ! Qu'à l'époque des dinosaures, il était au moins 10 fois plus fort...
Réponse de le 01/06/2014 à 4:07 :
Le problème concerne essentiellement l’homme étant donné que ce dernier habite à des endroits qui vont être inondés si les glaces polaires fondent. Lionel Cavin souligne l’importance du problème du passage d’un climat à un autre: « Si un climat 5° C plus chaud qu’actuellement s’installait, ceci ne poserait pas de problème sur le long terme. Par contre le changement d’un climat à un autre peut être dangereux ». Thomas Rich partage ce point de vue en expliquant que cette transition risque d’être désastreuse parce que les animaux qui étaient adaptés à vivre dans des conditions d’effet de serre important ne sont pas ceux qui existent actuellement. « Les variations rapides causent des problèmes aux organismes vivants.» Christopher Noto adhère à cette idée : « Des variation des taux de CO2 se sont déjà produites dans le passé, mais sur des périodes beaucoup plus longues que ce que l’on voit actuellement. ». Pour ce scientifique, lors de ces événements les animaux ont évolué, se sont adaptés ou ont disparu. Lorsqu’ils se produisent trop rapidement, la faune n’a pas le temps de changer. « Ceci cause des extinctions massives. » ajoute ce chercheur. Sans parler de la tendance vers l'acidification des océans.
a écrit le 30/05/2014 à 19:39 :
Bonjour visiblement il y a des perdant et des gagnant ce sont les parts de marche si chers a peugeot qui a monayée la i-road a toyota alors que celui qui a dessiner et imaginer la i-road c'est fais gentille ment remercier avec une balle de revolver dans le corps en seine-saint-denis. Super la famille peugeot.cordialement. Car Toyota devras rendre des comptes car il y auras une plainte et Peugeot les voleurs perdront un partenaire! Où sont BMW? Ford? Fiat? Mitsubishi? Et GM qui a faillis être escroquer
De 4 Mds d'Euros par la famille peugeot? Tous partis! Maintenant ils mendillent chez les chinois!
Réponse de le 30/05/2014 à 22:06 :
votre texte est incompréhensible
a écrit le 30/05/2014 à 19:35 :
Conclusion, achetez Français, Peugeot et Citroën sont des entreprises citoyennes qui paient des charges en France et respectent l'environnement, les Allemands et les Japonais se comportent comme des porcs et polluent effrontément.
Réponse de le 30/05/2014 à 22:32 :
Arrêtez votre délire! Il est plus facile d'atteindre les objectifs de CO2 avec des petits moteurs poussifs (suffisants, peut être, mais ce n'est pas le sujet), qu'avec des gros moteurs puissants. Et je vous parie que BMW y arrivera quand même, grâce à sa gamme "i" qui fera baisser le taux moyen d'émission de CO2 de sa gamme.
Réponse de le 31/05/2014 à 10:57 :
In fine, ce sont les délocalisations des grosse unités rentables dans le reste du monde.
Acheter français n'est as suffisant: il faut acheter fabriqué en France. Et là, c'est le milieu de gamme écolo-taxé.
Réponse de le 31/05/2014 à 12:48 :
L'assemblage d'un véhicule n'est pas tout. Il faut aussi prendre en compte le développement des véhicules. Jusqu'à présent ils se font en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :