Airbus Group : le résultat net croît de 80% au premier trimestre

 |   |  431  mots
Les prises de commandes se maintiennent à 21 milliards d'euros, mais leur valeur progresse grâce au dollar.
Les prises de commandes se maintiennent à 21 milliards d'euros, mais leur valeur progresse grâce au dollar. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Si le chiffre d'affaires reste stable, le constructeur aéronautique compte sur une accélération des carnets de livraison des avions commerciaux. Il considère que les prévisions 2015 peuvent être atteintes.

"Nous avons bien commencé l'année 2015 avec de solides performances opérationnelles et une génération de trésorerie en hausse, elles-mêmes dopées par des cessions d'actifs." Ainsi le président exécutif d'Airbus Group, Tom Enders, résume les résultats du premier trimestre 2015 que le groupe a publiés jeudi 30 avril.

Le bénéfice net du constructeur aéronautique a notamment augmenté de 80% au premier trimestre, à 792 millions d'euros. Airbus se dit "en ligne pour atteindre ses prévisions 2015".

La valeur du carnet de commandes progresse grâce au dollar américain

Le chiffre d'affaires reste cependant stable au premier trimestre, à 12,1 milliards d'euros, en raison des calendriers de livraisons des avions commerciaux qui "devraient s'accélérer sur le reste de l'année 2015, en particulier pour les A350 XWB et A380", indique le groupe. De même pour les prises de commandes, qui se maintiennent à 21 milliards d'euros.

La valeur du carnet de commandes a en revanche progressé grâce au renforcement du dollar américain, de 11% à 955 milliards d'euros au 31 mars 2015 contre 858 milliards d'euros à la même période l'an dernier.

Une progression du chiffre d'affaires prévue sur l'ensemble de l'année

Le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) recule de 7% par rapport à l'année précédente (700 millions d'euros), en s'établissant à 651 millions d'euros. Mais l'Ebit reporté (résultat opérationnel avant intérêts et impôts, écarts d'acquisition et éléments exceptionnels) augmente de 73% à 1,25 milliard d'euros, dont un gain net de 697 millions d'euros issu de la vente supplémentaire de 17,5% de la participation d'Airbus Group dans Dassault Aviation.

Sur l'ensemble de l'année, le groupe aéronautique "prévoit une progression de son chiffre d'affaires et cible une légère hausse de son Ebit avant éléments non récurrents" ainsi que des livraisons d'avions commerciaux "légèrement supérieures à celles de 2014".

Les allocations de capital réexaminées vers la fin de l'année

"Nous sommes bien partis pour réaliser nos objectifs de l'année, tout en restant concentrés sur la conduite des programmes et la mise en œuvre de notre stratégie", considère Tom Enders, qui s'est félicité que le carnet de commandes "offre une base robuste de croissance future".

Le président exécutif a par ailleurs indiqué que le groupe réexaminerait ses allocations de capital "vers la fin de l'année, en fonction de (ses) progrès sur la montée en puissance de l'A350, de la transition de l'A320 et de (ses) cessions d'actifs".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2015 à 14:17 :
Airbus se prépare à absorber BAE. L'anglais qui comptait il y a quelques années sur l'effet de surprise sur l'annonce de sa vente pour éviter les discussions a désormais mis l'entreprise en ordre en vendant toutes ses participations, en se séparant de personnels et en abondant les retraites à payer. Il est probable d'ailleurs que d'autres acteurs comme Thalès participent à l'opération. Pour ce faire Airbus qui subventionnait "gratuitement" Dassault en étant à son capital, va vendre en totalité ses participations pour récupérer un peu de cash en évitant toute ambiguïté capitalistique. L'annonce de la fusion par échange de titre pourrait se faire au milieu de l'été, après le Salon Aéronautique. On comprend que les modifications réelles du programme A380 devront attendre leur tour de financement dans la longue liste des missions de l'avionneur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :