En 2021, Nexter a continué à rouler sur une belle trajectoire

Le groupe spécialisés dans les armements terrestres a engrangé 1,3 milliard d'euros de prises de commandes en 2021, selon nos informations. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 1,3 milliard l'année dernière.
Michel Cabirol

2 mn

La rénovation des 50 premiers chars Leclerc est la principale commande de Nexter en 2021
La rénovation des 50 premiers chars Leclerc est la principale commande de Nexter en 2021 (Crédits : Armée de Terre)

Nexter garde la forme. Si les comptes ne sont pas encore complètement arrêtés, le groupe d'armement dirigé par Nicolas Chamussy a réalisé une belle année en 2021. C'est le cas pour les prises de commandes même si elle sont en retrait par rapport à une année 2020 historique (1,3 milliard d'euros, contre 1,97 milliard en 2020). Les prises de commandes de la France représentent plus de la moitié du bilan 2021, selon nos informations. C'est aussi le cas pour le chiffre d'affaires qui est en hausse à 1,3 milliard d'euros (contre 1,1 milliard en 2020). Soit un book-to-bill (ratio commandes sur chiffre d'affaires) parfaitement équilibré. Clairement, Nexter continue d'être profitable et roule progressivement vers les 10% de marge opérationnelle exigée par la direction et les actionnaires.

Parmi les commandes gagnées en 2021 à l'exportation, figurent notamment les contrats Caesar 8x8 en République Tchèque (257 millions d'euros) et de canons de 105 mm à la Thaïlande (12 exemplaires) ainsi que les contrats de l'avion de combat Rafale, équipés du canon et des munitions de 30 mm de Nexter. Le groupe a également remporté de nombreux contrats de munitions. En France, Nexter a surtout engrangé une commande significative, portant sur la rénovation des 50 premiers chars Leclerc. Elle est d'ailleurs la plus importante de 2021.

Des commandes déjà dans le carnet de 2022

En 2022, l'année a commencé en fanfare avec la notification de deux contrats en France d'un montant de 1,8 milliard d'euros : une commande de 33 Caesar NG ainsi que la rénovation des 76 systèmes actuellement en service (600 millions) et une autre portant l'achat par l'armée de terre de 356 nouveaux véhicules blindés Griffon, dont 54 dans sa version MEPAC, et 88 nouveaux Jaguar (1,2 milliard). En France, Nexter, qui est assis sur le pactole du programme Scorpion su plusieurs années, attend un contrat de soutien pour le VBCI.

A l'export, le Caesar continue de faire des étincelles. La version 8×8 intéresserait désormais l'Arabie Saoudite. En outre, la Belgique pourrait signer en 2023 un nouveau contrat dans le cadre de CAMO (véhicules Serval et systèmes Caesar). Enfin, Nexter souhaite proposer le VBCI au Maroc, qui a déjà reçu une pléthore d'offres (Patria, General Dynamics et les turcs...) Bref, les chances du VBCI apparaissent faibles, d'autant que la relation bilatérale entre le Maroc et la France est mauvaise.

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 02/04/2022 à 18:18
Signaler
Rapporté au prix unitaire des équipements proposés à la vente, le chiffre d'affaires est assez faible. Ce qui est finalement normal quand on équipe son armée à dose homéopathique ou échantillonnesque...

à écrit le 02/04/2022 à 14:33
Signaler
Bonjour, Pour se qui est de cette entreprise Nexter, ils y aurais beaucoup a dire... Mais nous attendons d'eux qu'ils réalisent des profils à l'exportation... Pourtant, ils nous reste quelque prototype intéressant, le VEXTRA par exemple ... ensuit...

le 02/04/2022 à 22:08
Signaler
Euh, comment dire... Le demonstrateur VEXTRA date... Du debut des années 2000. Pres de 20 ans. Il a finalement aboutit au... VBCI, qui équipe l'armée de terre depuis une dizaine d'années. Quant au Leclerc, il a déjà largement évolué entre la T1 et la...

à écrit le 02/04/2022 à 9:57
Signaler
L'analyse des conflits en Ukraine et en Libye seront sans doute porteurs d'enseignement en matière de matériel militaire. Les diaboliques petits engins auto-guidés ont mis a mal beaucoup de véhicules plus ou moins blindés et on se demande si les fan...

à écrit le 01/04/2022 à 18:04
Signaler
Bonjour, Bon , je remarque que cette entreprise a peux de commande a l'exportation... Ils me semble important de revoir le fonctionnement et les articles du catalogue... Car aucune entreprise ne peux fonctionnais avec les seul commande étatique..

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.