Corruption : Airbus dans les turbulences, Enders prévoit un risque de pénalités importantes

Face à la multiplication des enquêtes pour présomption de violation des lois anticorruption visant le groupe, son président a adressé vendredi un courrier à l’ensemble des salariés.
Le président exécutif du groupe visé par plusieurs enquêtes pour corruption écrit à ses salariés
Le président exécutif du groupe visé par plusieurs enquêtes pour corruption écrit à ses salariés (Crédits : Reuters)

 "Nous faisons l'objet d'enquêtes pour présomption de violation des lois anticorruption" a reconnu le président exécutif d'Airbus dans un courrier adressé aux salariés du groupe et révélé par l'AFP. Il y rappelle que

"Cette situation est due à notre décision, prise l'an dernier, de déclarer aux autorités et agences gouvernementales des inexactitudes que nous avions nous-mêmes découvertes" et que cette décision, prise avec "l'appui total" du conseil d'administration", était la seule "ligne de conduite" possible pour le groupe car "conforme" aux "valeurs", aux "standards d'éthique" et aux "règles de conformité" de l'entreprise, était la bonne.

Mais il alerte aussi ses salariés sur "un risque d'importantes pénalités pour l'entreprise".

Multiples enquêtes ouvertes en Europe

Cette initiative de Thomas Enders intervient alors qu'Airbus est visé par une série d'enquêtes en Europe dans des affaires de corruption.

En Autriche, le président exécutif lui-même figure parmi les personnes visées par une enquête sur un contrat controversé de vente de 18 avions de combat Eurofighter pour 2 milliards d'euros en 2003, alors qu'il dirigeait la branche défense du groupe EADS (AirbusGroup depuis janvier 2014).

En Allemagne, l'hebdomadaire Der Spiegel révèle que les enquêteurs bavarois auraient découvert les manœuvres "d'un département parisien" d'Airbus pour créer "des sociétés écrans" autour de son ancienne filiale de maintenance aéronautique, permettant de verser des pots de vin aux décideurs autrichiens.

Le parquet général de Munich a annoncé vendredi que l'enquête (également ouverte par l'Allemagne) serait bientôt bouclée mais que "peu de preuves" d'une corruption étaient réunies pour le moment.

En France, ce sont des soupçons de corruption dans les activités d'aviation civile au Royaume-Uni qui font l'objet d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier (PNF).

Le Serious Fraud Office (SFO), l'organe britannique chargé de la lutte contre la corruption, avait ouvert en août 2016 une enquête pour soupçons de fraude, de pots-de-vin et de corruption »  portant sur des irrégularités concernant des consultants tiers.

Appel à soutenir la direction

"Nous serons probablement confrontés à une exposition médiatique fréquente, factuelle ou pas, à des fuites et de fausses allégations répandues par des personnes ayant un intérêt à discréditer la direction d'Airbus", prévient M. Enders dans son courrier aux salariés.

Il leur demande de se préparer "à vivre une période turbulente et déroutante", et leur lance un appel à soutenir la direction et le conseil d'administration.

"N'écoutez pas les discours simplistes ou nationalistes, n'alimentez pas les rumeurs", a-t-il conclu, avant d'affirmer qu'avec l'unité et le travail d'équipe, Airbus sortira "renforcé et plus compétitif".

(Avec AFP)

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 08/10/2017 à 10:40
Signaler
En France, le cynisme des "dirigeants" de grosses entreprises est sans limites. On s'etonne de la perte de confiance apres cela, affligeant, le mot est faible.

à écrit le 07/10/2017 à 20:27
Signaler
La suite on la connais...le gendarme du monde (qui ne se fait jamais juger) va juger et amasser les Milliards de benefs

le 12/10/2017 à 9:58
Signaler
C est exactement ce qui c est passée avec alstom énergie mais chut .........

à écrit le 07/10/2017 à 15:53
Signaler
En gros, il avertit les salaries que les temps vont etre durs pour pallier l incurie des dirigeants 😁😁😁😅😄😆

à écrit le 07/10/2017 à 15:40
Signaler
LES FAITS La direction et le conseil d'administration déterminent la stratégie d’entreprise, pas les salariés. Ce management reconnaît publiquement des inexactitudes. Ces inexactitudes concernent des enquêtes pour violation de lois anti-corruption...

le 07/10/2017 à 16:32
Signaler
Des licenciements ? Airbus doit produire ses avions a forte cadence ... Sinon pénalité de retard de livraison !!! Nostradamus , si Airbus licencie comment produira t il ses avions ? Essayer le marc de café pour réfléchir si vous le pouvez .

le 08/10/2017 à 1:36
Signaler
en réponse à "Madame Soleil" La Direction écrit clairement «avec l'unité et le travail d'équipe, Airbus sortira "renforcé et plus compétitif". c’est à dire que les efforts suivants seront demandés : réduction de salaires, augmentation des cadences, ...

à écrit le 07/10/2017 à 13:00
Signaler
ASSELINEAU avait encore raison .. Trains à grande vitesse ICE (à gauche) et TGV (à droite). Suite à la fusion de Siemens et Alstom Transports, pour donner un groupe dont le pouvoir réel sera détenu par Siemens, le TGV va devenir une marque al...

le 07/10/2017 à 20:32
Signaler
Je ne suis pas d'accord avec vous dans la mesure où aujourd'hui il faut être soudé surtout entre pays européen contre les mastodontes que sont la Chine usa Inde etc... Nous somme 80000000 contre 1 milliards ! Vous oubliez ?! 1 milliards de potentiels...

le 07/10/2017 à 20:36
Signaler
Je ne suis pas d'accord avec vous dans la mesure où aujourd'hui il faut être soudé surtout entre pays européen contre les mastodontes que sont la Chine usa Inde etc... Nous somme 80000000 contre 1 milliards ! Vous oubliez ?! 1 milliards de potentiels...

le 08/10/2017 à 10:21
Signaler
Une grande cohérence quand on sait que l' UE appartient aux usa et dévore désormais ses propres enfants - au sens d' intérêts- pour confirmer son protectorat et sa sujétion à l' américain .... "François Asselineau : « Qui gouve...

le 08/10/2017 à 11:02
Signaler
@Fabian75 L' Ue est la some d' intérêts géopolitiques, économiques, culturels divergents SOUS TUTELLE US, comme il n' y a pas et ni qu' il aura jamais de peuple européen, l' Ue est condamnée à l' échec au seul bénéfice...

à écrit le 07/10/2017 à 12:29
Signaler
Quoi de plus naturel que d'avoir à supporter des turbulences pour un avionneur !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.