L'entreprise stratégique Aubert & Duval mise en vente par Eramet, Safran intéressé

 |   |  1291  mots
Aubert & Duval se positionne comme un métallurgiste spécialiste des matériaux métalliques les plus exigeants - aciers à hautes performances, superalliages, titane et aluminium - destinés à des applications industrielles de pointe, notamment dans les secteurs de l'aéronautique et du spatial, de l'énergie et de la défense.
Aubert & Duval se positionne comme un métallurgiste spécialiste des matériaux métalliques les plus exigeants - aciers à hautes performances, superalliages, titane et aluminium - destinés à des applications industrielles de pointe, notamment dans les secteurs de l'aéronautique et du spatial, de l'énergie et de la défense. (Crédits : Aubert & Duval)
Selon des sources concordantes, Aubert & Duval, un des leaders mondiaux des aciers à haute performance et des superalliages, est mis en vente par le groupe minier et métallurgique mondial, Eramet. Safran se montre intéressé par cette entreprise stratégique pour l'aéronautique, la défense et l'énergie.

Article modifié le 22 juin à 13h10 (rajout du communiqué d'Eramet)

Après Photonis et CNIM, un nouveau dossier stratégique va beaucoup occuper les ministères de l'Économie et des Armées dans les semaines qui viennent. Selon des sources concordantes, Aubert & Duval, un des leaders mondiaux des aciers à haute performance, des superalliages et du titane, actuellement en grande difficulté, est mis en vente par le groupe minier et métallurgique mondial, Eramet. Lui même traverse une période difficile. La banque Rothschild a été mandatée par le groupe minier pour mener le process de vente, qui se fera sous la surveillance de l'État français, et plus particulièrement de la Direction générale de l'entreprise (Bercy). Contacté par La Tribune, Eramet ne commente pas l'information.

"Une revue stratégique détaillée a été initiée par le groupe relative à sa filiale A&D (Aubert & Duval, ndlr), dans laquelle toutes les options sont envisagées, a expliqué Eramet dans un communiqué publié lundi matin à la suite des informations de La Tribune. Le groupe communiquera en temps utiles dans le respect de la règlementation applicable".

"La question des aciers spéciaux est stratégique pour la France. Et ils ne le sont pas seulement pour la filière aéronautique", explique-t-on à La Tribune. Aubert & Duval se positionne comme un métallurgiste spécialiste des matériaux métalliques les plus exigeants - aciers à hautes performances, superalliages, titane et aluminium - destinés à des applications industrielles de pointe, notamment dans les secteurs de l'aéronautique et du spatial, de l'énergie et de la défense. Parmi ses innovations les plus récentes, la filiale d'Eramet a développé, en collaboration avec Safran Aircraft Engines, une nouvelle nuance d'alliage, le ML340™ destiné aux arbres de moteurs d'avions.

Safran intéressé

Dans ce contexte, Safran se montre intéressé par le dossier Aubert & Duval, qui a réalisé 642 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019 (contre 796 millions en 2018) et employait 4.141 salariés fin 2019 sur 14 sites, dont 12 basés en France. Preuve de son intérêt, l'équipementier, qui reste prudent, a de son côté mandaté Jérôme Calvet, qui dirige la filiale française de la holding financière japonaise Nomura. "Safran a plutôt envie d'être l'entreprise qui consolide" cette filière stratégique, précise-t-on à La Tribune. D'autant que les moteurs (civils et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2020 à 1:37 :
ce n'est pas une marque de chauffe-eau ?
a écrit le 23/06/2020 à 19:08 :
Et encore un fleuron français qui va se faire racheter par un étranger, probablement chinois ou indien !! Bel effort d'Eramet, qui est devenue l'entreprise qu'elle est grâce aux efforts et impôts des français. Bel exemple aussi de souveraineté nationale, d'intérêt général et de solidarité... encouragé et loué par Macron et son gouvernement... qui est en train de vendre les Chantiers de l'Atlantique aux italiens, à l'opposé de tous leurs discours. Le monde d'avant en pire !!
a écrit le 22/06/2020 à 10:58 :
C'est stratégique ? On nationalise!
a écrit le 22/06/2020 à 9:51 :
Et pk ces entreprices en France sont tjrs en dificultees.Parce que votre systeme sociale est inefective et en consequence de ca vos impots sont lourdes pour les entreprises je suis sur que les chinois ou les americains vont l'acheter.En plus votre economie n'est pas oriente dehors denla France vos ventes sont minimales et par ca vos entreprises ne sont par rentables.
Réponse de le 23/06/2020 à 16:44 :
Mais bien sûr, c'est pour cela que la France est le 6eme pays exportateur mondial devancé seulement par des pays avec une population largement supérieure. La situation des aciéristes est difficile dans toute l'Europe et aussi aux usa à cause de la concurrence asiatique. Quant à Eramet, il est présent dans 20 pays et produit principalement à l'étranger donc il est peu concerné par le système social français.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :