Elon Musk, roi de la com'... et bientôt de l'espace ?

 |   |  421  mots
(Crédits : DR)
Tesla, SpaceX, Hyperloop, ... plus rien n'arrête Elon Musk. Space X a lancé mardi sa fusée Falcon Heavy, décrite comme "la plus puissante du monde" et qui doit préfigurer les missions capables de transporter des équipages sur la Lune et peut-être sur Mars.

Fidèle à son image d'entrepreneur "roi de la com'", Elon Musk a choisi une charge utile inhabituelle pour le premier vol de son nouveau lanceur Falcon Heavy : son roadster Tesla rouge cerise au volant duquel est installé un mannequin vêtu du scaphandre spatial développé par l'entreprise.

"Starman dans un roadster rouge", a posté l'homme d'affaires sur Instagram lundi montrant la voiture électrique avec le faux astronaute aux commandes. Pour donner un air encore plus "art conceptuel" à l'affaire, "SpaceOddity" de David Bowie, joué à l'intérieur de la voiture, servira de fond musical au lancement.

M. Musk ne faisant jamais les choses à moitié, il a choisi pour destination de ce premier vol l'espace lointain, à une distance à peu près équivalente de celle de Mars par rapport au Soleil mais pas trop près non plus de la planète rouge, qu'il ambitionne ni plus ni moins de coloniser.

"J'adore l'idée d'une voiture dérivant apparemment à l'infini dans l'espace et qui sera peut-être découverte par une race extraterrestre dans des millions d'années", s'était-il enthousiasmé l'an dernier.

Décrocher la Lune... et Mars avec la "Big fucking rocket"

Propulsée par 27 moteurs et constituée de trois fusées Falcon 9 assemblées les unes aux autres, Falcon Heavy génère plus de 5 millions de livres (2.500 tonnes) de poussée au décollage, soit trois fois la puissance des fusées Falcon 9. Il s'agit d'un moment clé pour le dirigeant de Space Exploration Technologies, Elon Musk qui a l'ambition de révolutionner les voyages dans l'espace en réduisant considérablement les coûts.

Comme l'entreprise spatiale le fait de manière routinière pour ses tirs de Falcon 9, elle a fait revenir se poser en douceur chacun des trois premiers étages du lanceur pour pouvoir les réutiliser, et ainsi réaliser une importante économie.

made on earth by human

L'enjeu est donc d'importance pour SpaceX. "Falcon Heavy a été conçu dès le départ pour transporter des humains dans l'espace et retrouver la possibilité d'envoyer des équipages vers la Lune ou vers Mars", a souligné SpaceX dans un communiqué.

Elon Musk a précisé lundi qu'un autre de ses projets, la fusée "Big fucking rocket" (BFR, que l'on peut traduire ainsi "putain de grosse fusée") serait destinée à transporter des humains, tandis que Falcon Heavy serait consacrée aux équipements.

 (avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2018 à 19:41 :
De quel droit peut-on se permettre de balancer ses ordures dans l’espace?
Réponse de le 07/02/2018 à 21:31 :
Farid n'a jamais ni vu un astéroide ni ne les a comptés...
a écrit le 07/02/2018 à 15:42 :
Après la conquête des terres et de la «  Terre »
Nous savons exactement
tous l’etat De l’environnement
(air, ciel ,eau,nature,énergies ) : ne nous voilons plus la face.

Depuis Amstrong , la conquête de l’espace

L’homme a l’habitude de «  détruire « 
Si l’homme n’a pas réussi à trouver une harmonie «  sur terre » avec lui même et les autres

En quoi un voyage «  dans l’espace » va changer quelque chose ?

L’argent n’est pas une finalité et les rêves ont toujours une intention et un objectif( des fois ce sont des rêves d’enfants devenus réalité )

L’homme a toujours recherché «  l’immortalité » pourtant ça ne l’empêche pas de détruire tout autour de lui , du ciel à la terre et au- delà

Et si la «  solution » était «  ailleurs ?
La technologie quantique va permettre de très gros progrès mais ça sera juste pour confirmer que la «  solution » est l’homme et son interaction «  harmonieuse » avec les forces de la nature et avec ses semblables .

Les voyages dans l’espace ne changeront «  rien » à l’evolution De l’homme en soi , dans l'authenticité de ce «  qui est «
a écrit le 07/02/2018 à 14:58 :
Pourquoi quasiment tous les journaux français disent que la voiture volait dans l'espace au son de Space Oddity ? Il suffit de lire les communiqués et avoir vu le lancement en direct pour savoir que la chanson est Life on Mars, ce qui a un sens certain vu les projets de Musk... Projets de plus en plus réels avec cette nouvelle fusée. Pendant ce temps, en Europe, on fait Ariane VI...
a écrit le 07/02/2018 à 14:41 :
Elon Musk est effectivement le prototype du leader, qui malgré les échecs cuisants( et les retards), les faillites( s'il n'avait été soutenu par l'état américain dans le style too big toi fail), entrainent les autres pour aller toujours plus loin, c'est un peu comme finalement, arriver à soutirer de l'argent à n'importe qui en le faisant rêver, mais finalement l'argent, c'est aussi de l'imaginaire, donc en fait ce qui compte c'est le mouvement. Les enfants entendent des histoires d'aventures, d'explorations et veulent eux aussi le faire un jour, et il y a cette chaîne de causalité, de rêves qui continue de l'antiquité avec icare et les dieux jusqu'à aujourd'hui. Toute la passion humaine est de sortir d'une grotte et découvrir qu'on est toujours dans une grotte un peu plus grande et qu'il faut encore sortir de celle-ci pour un peu mieux comprendre l'univers.
Tout conquérant, meneur d'hommes, ayant donc une faim insatiable, s'il n'est pas arrêté, laisse son pays d'origine plus petit à la fin qu'au début, l'ayant épuisé, vidé de ses forces. En déléguant à des entrepreneurs l'action d'avancer plutôt qu'au dirigeant suprême, on réduit les risques en lissant sur la durée. Le capitalisme nous force à avoir un pied dans le réel pour éviter que le rêve n'aille, non pas trop loin, mais trop vite.
Je dois l'avouer, gamin, je pensais faire plus tard ce que fait actuellement Elon Musk.
a écrit le 07/02/2018 à 11:30 :
😂pas besoin d’etre «  roi de la com’ »

Les extra- terrestres n’existent pas ( c’est sur)
a écrit le 07/02/2018 à 10:59 :
Nos milliardaires à nous construisent des musées à leur petite gloriole , Elon Musk milliardaire lui aussi vend du rêve et de la trés haute technologie à une nation qui si elle est loin d'être parfaite possède vraiment l'esprit d'entreprise, d'innovation,le goût du risque et de l'exploit.
a écrit le 07/02/2018 à 9:02 :
On peut s’en tenir à ses frasques, mais au delà de la communication, ce sont de belles réussites entrepreneuriales et technologiques.
Si l'on regarde sa biographie, en tant qu’ingénieur (doctorant) avoir réussi à entreprendre dans l'Internet, la banque, l'IA, la construction automobile, l’énergie, les lanceurs spatiaux,...
Aussi bien dans des secteurs innovants que très concurrentiels (https://fr.wikipedia.org/wiki/Comparaison_des_lanceurs_spatiaux), c’est incontestablement un parcours réussi.

Dommage que l’on n’ait pas plus d’équivalents en France, on a pourtant eu de grands scientifiques et inventeurs.
Ha si, on a de grandes agences de communication...
Réponse de le 07/02/2018 à 23:41 :
Mdr, et en plus il sait faire le café. Musk est certainement un très grand entrepreneur, mais de grace arrétez de croire que c'est un inventeur génial. Cherchez les faits et vous verrez qu'il ne s'agit pa de technique mais de business. Pour la technique il y a une armada d'ingénieurs au fond de la boutique.
Réponse de le 08/02/2018 à 15:21 :
ahhhh la jalousie vous détruit petit à petit... Vous aimerez tellement être à la place de Musk pour vous la raconter, mais la réalité est toute autre, vous n'apportez rien à la société et vous critiquez derrière votre ordi.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :