L'activité de Richemont portée par l'Asie

Le deuxième groupe de luxe mondial a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 23% au troisième trimestre. Ce dernier s'affiche supérieur aux attentes du marché grâce notamment à une croissance de 42% en Asie.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La compagnie Richemont a dévoilé ce lundi un chiffre d'affaires supérieur aux attentes des analystes. Il a été porté par une forte croissance en Asie et par l'impact positif de l'acquisition de Net-A-Porter.

Les ventes du numéro deux mondial du luxe se sont élevées à 2,107 milliards d'euros au troisième trimestre de son exercice. Ce chiffre d'affaires a progressé de 23% à taux de changes constants et de 33% à taux de change réels. En excluant l'impact du site marchand Net-A-Porter, la hausse du chiffre d'affaires a atteint 19% à taux de change constants.

De leur côté, les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires deseulement  1,98 milliard. Toutes les divisions ont enregistré une croissance à deux chiffres des ventes, précise le groupe dans un communiqué.

Dans la région Asie Pacifique, le propriétaire de Cartier et de Van Cleef & Arpels a enregistré une croissance des ventes de 42% à taux de change constants, à 772 millions d'euros. Cette performance reflète à nouveau l'expansion du groupe dans cette région en forte croissance.

L'industrie horlogère suisse a pour sa part connu une forte croissance sur les marchés asiatiques en 2010. Cette dernière a largement contribué à la hausse à deux chiffres des exportations dans ce secteur.

Les ventes ont également rebondi en Europe et dans la région Amériques, en partie stimulées par Net-A-Porter, le portail de vente en ligne de produits de luxe acquis en juin dernier.

Richemont a toutefois souligné que la hausse du franc suisse pourrait affecter sa marge brute. Le groupe a expliqué qu'une partie de ses coûts de production était libellée dans la monnaie helvétique.

En termes de perspectives, la société a décrit le quatrième trimestre comme un "défi" compte tenu de comparables élevés.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires totalise 5,366 milliards d'euros, augmentant de 25% à taux constants et de 35% à taux réels.

"Les chiffre du troisième trimestre étaient supérieurs aux attentes, la région Asie-Pacifique en particulier étant une surprise positive dans la mesure où la croissance de 42% reflète une accélération même par rapport au premier semestre et cela malgré une base de comparaison élévée", a commenté René Weber, analyste chez Vontobel.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.