La majorité des boîtes de thon françaises serait issue d'une pêche destructrice

 |  | 521 mots
Sur les neuf entreprises qui ont répondu, Greenpeace estime que les marques Phare d'EckMühl et Système U ont les pratiques les plus vertueuses.
Sur les neuf entreprises qui ont répondu, Greenpeace estime que les marques Phare d'EckMühl et Système U ont les pratiques les plus vertueuses. (Crédits : Reuters)
Une enquête de l'ONG Greenpeace affirme que la plupart de ces conserves proviennent d'une pêche non durable, soit parce que les espèces sont surexploitées, soit en raison de techniques de pêche destructrice.

"Que cache votre boîte de thon?". Greenpeace semble avoir la réponse : du thon en danger. L'organisation non-gouvernementale (ONG) a interrogé les 10 premières marques qui commercialisent ce poisson en conserve sur leur chaîne d'approvisionnement afin d'en évaluer la durabilité.

Sur la base des informations reçues, Greenpeace a établi un classement intégrant plusieurs critères: l'état des stocks des espèces pêchées, les techniques de pêche, les mesures pour éviter la pêche illégale, la traçabilité ou l'information des consommateurs.

Seules deux marques bien classées

Sur les neuf entreprises qui ont répondu, Greenpeace estime que les marques Phare d'EckMühl et Système U ont les pratiques les plus vertueuses.

"Ces deux marques s'approvisionnent en majorité ou en totalité avec du thon pêché grâce à une méthode sélective - la canne ou la ligne de traîne - et utilisent des thons provenant de stocks en bon état, comme le thon listao", explique l'ONG dans un communiqué.

Le "dispositif de concentration de poissons" dans le collimateur

Pour les autres entreprises sondées (Carrefour, Auchan, Intermarché, Connétable, Saupiquet, Petit Navire et Casino), "l'approvisionnement des plus grandes marques repose essentiellement sur une pratique de pêche destructrice", utilisant "un dispositif de concentration de poissons" (DCP), déplore Greenpeace. L'ONG appelle les fabricants à éviter les fournisseurs l'utilisant, comme c'est largement le cas au Royaume-Uni.

Le dispositif de concentration de poissons est une forme de pêche industrielle qui maximise les prises de thons adultes et surtout génère beaucoup de prises accessoires (petits thons, requins, raies, tortues, etc.) inutiles.

Il s'agit d'une sorte de radeau flottant abritant de multiples cavités dans lesquelles de petits poissons vont se réfugier et deviennent des proies faciles, attirant les thons. Les thoniers surveillent ensuite ces radeaux équipés de GPS et déploient autour des filets de plusieurs kilomètres qui vont ramasser toutes les espèces sans distinction.

Une évaluation contestée

L'espèce de thon pêché est également pointée du doigt : "le thon albacore de l'Atlantique, dont le stock est surexploité, est largement utilisé dans les conserves vendues en France", souligne Greenpeace.

Intermarché, qui a fait fin 2013 l'objet d'une polémique pour les techniques de pêche de ses fournisseurs, se distingue en revanche pour les espèces utilisées: "un peu plus de la moitié du thon en boîte vendu par Intermarché est du thon listao dont les stocks sont en bon état", indique l'ONG. Système U remplit également ce critère.

Le groupe Leclerc, 10e marque sollicitée dans cette enquête, n'y a pas répondu. De son côté, Petit Navire s'est déclaré "extrêmement surpris de constater que les informations de Greenpeace ne sont pas cohérentes avec celles que nous leur avons fournies", assurant que 35% du thon pêché l'est "avec les méthodes de pêches recommandées par Greenpeace" et que "80% de notre poisson provient d'espèces et d'océans où les niveaux de stocks sont considérés comme sains par les scientifiques".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/10/2014 à 14:11 :
Après cette bonne nouvelle, tout le monde va pêcher son propre thon et ça va être un festival de cannes.
a écrit le 27/09/2014 à 11:00 :
Greenpeace ou pas, le constat c'est quand même que les stocks de poissons baissent.
Ceci étant compensé par le poisson d'élevage dont la pire production est celle du saumon.
Le poisson "sauvage" se fera de plus en plus rare et sera de plus en plus cher. Nous sommes condamnés à "bouffer" du poisson équivalent, voire pire que le poulet industriel.
Au thon,on peut substituer la sardine et le maquereau. Pas évident dans une salade composée, mais en entrée individuelle c'est excellent.
a écrit le 27/09/2014 à 7:39 :
Moi j' en mange beaucoup, désolé ... Mais la bonne viande c' est très cher et c' est pour
les riches ou les classes moyennes.
Réponse de le 27/09/2014 à 13:08 :
Et alors ? Ça ne vous empêche pas d'être sélectif et de choisir les marques qui ne détruisent pas la planète. Pour ma part je ferai cet effort.
Réponse de le 28/09/2014 à 6:07 :
@peterstuy Qu' est ce qui vous fait dire que je ne le suis pas ?
Réponse de le 01/10/2014 à 9:11 :
@peterstuy- ok bravo pour l’honnêteté maintenant il serait temps de passer à la seconde phase : la remise en cause!!! Car la vérité est simple: on ne peut plus se permettre aujourd'hui de manger beaucoup de poisson (ou de viande) qu'il soit cher ou pas!!!
Réponse de le 02/10/2014 à 16:18 :
@boaf Je vais y réfléchir ... Mais bon ...
a écrit le 27/09/2014 à 6:32 :
S'il y a une source d'informations dont il faut se méfier, c'est bien de Greenpeace. Se souvenir de leur étrange silence lors de la marée noire du golf du Mexique.
a écrit le 26/09/2014 à 22:08 :
Greenpeace ne s'est jamais attaqué à des intérêts américains, quelques qu'ils soient et sous n'importe quelles formes que se soient.. Curieux non ?
a écrit le 26/09/2014 à 20:24 :
Évitons que le ton monte.
a écrit le 26/09/2014 à 20:07 :
Du thon je ne mange que celui qui j'achète frais, jamais en boîte. Et m'en fous de la pêche destructrice car je sais que tout ça c'est du pipeau, Greenpeace prépare certainement une prochaine campagne contre les japonais ou les russes et veut faire de la bonne figure auprès des français, vous allez voir.
Réponse de le 27/09/2014 à 18:53 :
quand on ne veut pas savoir...
a écrit le 26/09/2014 à 18:46 :
Je n'en n’achèterai plus !!!
a écrit le 26/09/2014 à 17:18 :
Pour la planète et pour notre avenir il fallait choisir: restreindre notre démographie, ou restreindre notre consommation, ou un peu des deux. Nous n'avons fait ni l'un ni l'autre et maintenant nous sommes trop nombreux, trop gourmands. Comme nous ne deviendrons pas subitement raisonnables, il faut s'y faire: nous tirerons les dernières cartouches, et nous laisserons une planète minable à nos descendants qui nous maudiront. Pas vraiment de quoi être fiers.
Réponse de le 27/09/2014 à 7:59 :
C' est bien beau tout ça mais nous on a faim et la bonne viande c'est tr-s cher ..
Alors les petites leçons des ventres bien remplis ... Hors sujet !
a écrit le 26/09/2014 à 11:33 :
Entreprise de destruction massive d'emplois Paixverte s'attaque à nos entreprises avec violence. Comme par hasard pas un mot sur les entreprises américaines qui sont toujours écartées des études Paixverte. C'est un peu louche quand même que seuls des entreprises françaises soient attaquées
Réponse de le 26/09/2014 à 12:19 :
S'agissant d'une enquête sur le marché français du thon, on imagine sans mal que les entreprises françaises sont plus concernées. MDR
a écrit le 26/09/2014 à 11:07 :
Je n'ai pas besoin de Greenpeace pour m'expliquer comment penser. Je suis raisonnable sans eux. J'achèterai le thon que je veux (Albacore), qui provient de l'Atlantique, car je suis en France, et que l'océan qui touche la France, c'est l'Atlantique. J'en achète juste moins qu'avant.

Que Greenpeace s'occupe des millions qu'elle place sur les marchés financiers!
A quoi servent-ils? Les rendements sont obtenus comment?
Quelle hypocrisie!

Ces donneurs de leçons qui ne s'appliquent PAS leurs principes sont vains. Et ils m'agacent.
Réponse de le 26/09/2014 à 11:30 :
Quelle haine mal placée!
Réponse de le 26/09/2014 à 12:17 :
Le thon Albacore est pêché dans les eaux tropicales de l'Atlantique. Quel rapport avec la France . Les stocks de thon de l'Atlantique sont en forte baisse et il n'y a pas que Greenpeace qui le dit. Qu'entendez vous par -Je suis raisonnable - et je n'ai pas besoin d'être informé
Réponse de le 27/09/2014 à 7:49 :
Nous on s'en fiche un peu des leçons d' écolos au ventre bien rempli ... et la viande c' est très cher, alors direct sur les boites de thon !
a écrit le 26/09/2014 à 10:39 :
Les supermarche c'est la mort de la peche et de l'agriculture.
Réponse de le 27/09/2014 à 8:01 :
C'est ce qu' on disait déjà quand j' étais petit ...
a écrit le 26/09/2014 à 10:38 :
Vous venez de faire une découverte d'immense valeur journalistique, le scoop du siècle, bravo.
a écrit le 26/09/2014 à 10:37 :
Comment explique a un smicard ou chomeus que le prix d'une boite de thon va doubler parce qu'on peche a la ligne (ecologique) et plus aux filets (destructive)?
Réponse de le 26/09/2014 à 10:51 :
Pas sûre que la marque U soit plus chère que Petit Bateau....
Réponse de le 26/09/2014 à 17:58 :
@Camille: je crois que les sous-vêtements Petit Bateau, c'est pour l'emballage de la morue :-)
Réponse de le 27/09/2014 à 8:14 :
Et les sardines dans tout ça ?
a écrit le 26/09/2014 à 10:08 :
D'aucun disent que si nous n'avions pas ravagé avec nos chalutiers hauturiers leurs ressources de pêche traditionnelles, les somaliens ne seraient pas devenus pirates. Des ragots colportés par des gens mal intentionnés, vraisemblablement.
Réponse de le 27/09/2014 à 19:03 :
Ils pourraient porter plainte à l'ONU, pour destruction de leurs ressources naturelles, mais non, nous vivons dans un monde affligeant

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :