Le Qatar marque encore son intérêt pour Porsche

 |   |  196  mots
Selon le ministre qatari des Finances, le Qatar se déclare toujours prêt à prendre une participation dans le constructeur automobile allemand.

Le Qatar envisage toujours de prendre une participation dans le constructeur automobile allemand Porsche vient de déclarer à l'agence Reuters le ministre qatari des Finances. "Notre gouvernement est toujours intéressé par l'acquisition d'une participation dans Porsche. Quand et combien, je ne sais pas. Nous sommes toujours à la recherche d'opportunités dans le secteur automobile", a déclaré Youssef Kamal en marge d'une conférence qui se tenait en Russie.


L'émir du Qatar avait été le premier à exprimer en mars l'intérêt de l'Etat du Golfe pour l'industrie automobile allemande dans un entretien au magazine Der Spiegel. Le premier ministre qatari l'avait également annoncé le 30 mai à Reuters.
 

Le ministre président de Basse-Saxe, qui détient 20% des droits de vote dans Volkswagen (VW), a déclaré en mai que l'Etat était ouvert à ce qu'un investisseur arabe prenne une participation dans VW. La Basse-Saxe est le deuxième plus gros actionnaire de VW derrière Porsche.  L'intérêt du Qatar fait suite à l'achat par le véhicule d'investissement de la famille régnante d'Abou Dhabi, IPIC, d'une participation de 9,1% dans Daimler pour près de 2 milliards d'euros, à travers le fonds d'investissement émirati Aabar Investments.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :