BMW écope de 130 millions d'euros d'amende pour entrave aux importations

 |   |  241  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
Le constructeur automobile s'est vu imposé une amende de 130 millions d'euros par les autorités de la Confédération pour avoir refusé de vendre ses véhicules à des Suisses qui souhaitaient acquérir des voitures de la marque allemande hors de leur territoire.

Les autorités suisses ont annoncé jeudi avoir imposé une sanction d'environ 130 millions d'euros au constructeur automobile BMW, qui refuse de vendre ses véhicules à des Suisses voulant acquérir des voitures de la marque allemande hors de la Confédération. "La Commission de la concurrence (Comco) impose une sanction de CHF 156 millions à BMW AG en raison d'une entrave aux importations directes et parallèles", explique-t-elle dans un bref communiqué. Elle doit donner de plus amples informations dans la journée.

Le 26 octobre 2010, les autorités suisses avaient annoncé l'ouverture d'une enquête officielle contre le groupe BMW "car celui-ci empêche peut-être les ventes de véhicules neufs des marques BMW et MINI à des clients" de la Conféderation. L'ouverture de l'enquête faisait suite à l'émission "Kassensturz", diffusée sur la télévision publique alémanique SF1, qui avait divulgué que BMW interdisait à ses concessionnaires européens de vendre des voitures à des clients suisses afin de maintenir des prix élevés dans la Confédération.

Un responsable de la Comco, Patrik Ducrey, avait alors estimé que ces restrictions étaient illégales. "Si un produit est vendu dans l'Union européenne, le client suisse doit avoir la liberté d'acheter ce produit" hors de Suisse, avait-il souligné. La sanction sera toutefois facilement absorbée par le groupe. Rien qu'au premier trimestre BMW a engrangé 1,35 milliard d'euros de bénéfice net, un record historique pour la marque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/05/2012 à 15:49 :
en fait, on a les désavantages mais aucun avantages pour le moment (ou alors, dites moi quels sont les avantages?) Mais au moins, on fait nos propres choix et on a notre mot à dire sur les sujets qui nous préoccupent...

Pas comme les français qui élisent des gars qui n'ont jamais travaillé, leur laissent les pleins pouvoirs pendant 5 ans et passent leur temps à le critiquer.. pour ensuite faire la même chose encore une fois, et encore ^^

Je préfère payer plus pour ma BMW et être en dehors de la zone Euro en ayant le niveau de vie qu'on a... plutôt que d'habiter un pays d'un club complètement en faillite et voué à l'échec, avec un niveau de vie en baisse permanente, des retraites miteuses, des banlieues ou la police n'ose même pas aller, des grèves, des diesels qui puent! mon dieu, la France, faut vraiment y naitre pour y habiter.

A la rigueur, faire partie de l'Europe pourquoi pas finalement! Sans secret bancaire, a quoi bon. On viendra vous faire les poches chez vous directement une fois dans l'Europe! mais la zone Euro, non merci, à chacun ses décisions stupides...
D'ailleurs, tout les pays de la CEE hors zone Euro s'en sortent très bien. C'est bien la preuve.
Réponse de le 26/05/2012 à 20:52 :
On sent bien la jalousie dans ton texte.

Douce France, cher pays de mon enfance....

Né en France et fier d'être français ! si t'es pas content tu vas ailleurs.

Les gars comme toi qui vivent en France, je me demande dans quel camps ils seraient en cas de guerre ? Surement un bon traître.

"Je ne sais faire qu'un seul geste, celui de retourner ma veste, toujours du bon côté" Opportuniste.







a écrit le 24/05/2012 à 12:44 :
Suisses et Anglais, même combat : profiter de l'UE sans avoir les inconvénients.
Réponse de le 24/05/2012 à 16:00 :
profiter de l'UE? mais réveillez vous! même vous n'en profitez pas!
Il n'y a aucun profit de l'UE, seule l'Allemagne en profite.
Les autres pays se font laminer leur économie par l'Allemagne.
Il faut sortir de la zone Euro tant que vous le pouvez. Le problème c'est que vos technocrates de Bruxelles et Paris ne veulent pas la même chose que vous, le peuple.
Soit l'Europe est une fédération comme la Suisse ou les USA soit chaque pays doit être indépendant, il n'y a pas de voie médiane comme la situation actuelle dans l'UE. Vous avez tout à perdre dans ce statut quo et l'Allemagne tout à y gagner
a écrit le 24/05/2012 à 11:43 :
Il suffirait aux Suisses d'entrer dans l'UE pour ne plus connaître de tels désagréments!... Le risque étant que les européens voient ce qu'il y a dans les coffres,...
Réponse de le 24/05/2012 à 15:53 :
aucun risque, tout est parti dans d'autres coffres en Asie ou aux Bahamas (la ou les USA ne vous laisseront jamais regarder, puisqu?ils y cachent l'argent qu'ils gèrent des fraudeurs mexicains).



a écrit le 24/05/2012 à 11:14 :
130 000 millions, ça fait beaucoup !
Réponse de le 26/05/2012 à 20:49 :
Une centaine de Bugatti Veyron made in France en Alsace !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :