BMW veut produire des Mini aux Pays-Bas

 |  | 379 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Mitsubishi annonce la signature d'une lettre d'intention pour céder son usine des Pays-Bas à une société néerlandaise, VDL. Ce groupe assemblerait alors des Mini de BMW dans ce site de 1.500 personnes.

BMW pourrait produire des Mini aux Pays-Bas. Le constructeur allemand prendrait la place du japonais Mitsubishi (MMC) chez... le néerlandais Nedcar. La firme nippone annonce en effet ce mercredi la signature d'une lettre d'intention pour céder le site hollandais de Born (1.500 personnes, 210.000 unités en capacités maximales avec deux équipes), qui lui appartient à 100 % depuis 2001, à un groupe néerlandais, VDL.. Ce groupe familial est basé à Eindhoven. L'accord final devrait être paraphé le mois prochain. VDL assemblerait alors à Born des... Mini en sous-traitance ! Ce serait la première fois que des Mini seraient produites hors de Grande-Bretagne, du moins depuis que Mini appartient à BMW (2000). Car, dans l'histoire, des anciennes Mini ont été naguère assemblées en italie ou au Chili.

Mini avec VDL

La production de Nedcar, aujourd'hui, est très faible. Le président de MMC, Osamu Masuko, avait affirmé récemment qu'il était prêt à vendre l'usine pour un euro symbolique, si le repreneur s'engageait à reprendre le personnel. MMC, qui y avait naguère fabriqué des véhicules avec le suédois Volvo  puis avec l'allemand Daimler (Smart), ne produit plus actuellement que des vieilles petites Colt tout en assemblant des 4x4 Outlander d'ancienne génération.

Oxford, site phare

Si Born produirait des Mini anglaises additionnelles, le site britannique d'Oxford n'en demeurerait pas moins l'usine phare pour lesdites Mini. BMW annonce d'ailleurs ce lundi qu'il compte en effet  investir 250 millions de livres (310 millions d'euros) d'ici à la fin de 2015, pour augmenter son potentiel industriel en Grande-Bretagne ! Le constructeur automobile allemand veut muscler son site d'Oxford mais aussi son usine de mécanique - les moteurs sont co-produits avec PSA - de Hams Hal. BMW a déjà annoncé il y a un an 500 millions de livres d'investissements pour Mini (630 millions d'euros). 

Lourds investissements

Depuis 2000, BMW a investi au total 1,75 milliard de livres (2,1 milliards d'euros) en Grande-Bretagne. Le constructeur germanique a fabriqué 151.875 Mini au premier semestre sur son site d'outre-Manche, en hausse de 7 %.Un vrai succès. Pour BMW, la question des surcapacités ne se pose donc pas.  Et ce, alors qu'Opel (GM) a annoncé un prochain arrêt de production à Bochum (Allemagne), PSA s'apprête à dévoiler son plan de  fermeture du site d'Aulnay et Fiat  affirme qu'il a clairement une usine en trop... 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2012 à 23:05 :
Et pourquoi pas en France à Aulnay???
a écrit le 09/07/2012 à 17:21 :
Bonjour!

Exclusif ??

C'était dans la Presse britannique fin juin!

Cordialement,

giantpanda

a écrit le 09/07/2012 à 17:16 :
VDL un groupe d'ingénierie, peut être, je ne connais pas le groupe en détail, mais aussi un fabricant d'autocars (marques Bova, Jonkheere et... VDL), et, d'après wikipédia (je laisse à un journaliste compétnt le soin de chercher des sources plus fiables), de pas mal d'autre choses.
a écrit le 09/07/2012 à 17:09 :
Cette information n'est pas exclusive, elle figure dans un communiqué de BMW publié aujourd'hui

https://www.press.bmwgroup.com/pressclub/p/pcgl/pressDetail.html?outputChannelId=6&id=T0128375EN&left_menu_item=node__2201
a écrit le 09/07/2012 à 15:28 :
« Si Born produirait des Mini anglaises additionnelles », «produisait », je pense. Bonne journée.
a écrit le 09/07/2012 à 13:33 :
Mini assemble en Autriche des Countryman depuis 2011

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :