Mercedes sous-traite en Finlande, faute de capacités dans ses usines

Alors que PSA ferme son site d'Aulnay et se débat dans les affres des surcapacités, Mercedes est obligé de sous-traiter... jusqu'en Finlande, faute de place chez lui. Et pourtant il investit...
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Incroyables allemands! Alors que PSA ferme son site d'Aulnay et se débat dans les affres des surcapacités, Daimler est obligé de sous-traiter... jusqu'en Finlande, faute de place chez lui. Daimler va ainsi confier une partie de la fabrication de sa nouvelle compacte Mercedes Classe A au groupe finlandais Valmet Automotive, a-t-il annoncé ce mardi dans un communiqué. La firme à l'étoile a signé avec le fournisseur automobile un contrat de fabrication sur commande. Le carrossier Valmet Automotive doit produire plus de 100.000 unités entre 2013 et 2016.

Plus de 40.000 commandes

Le groupe de Stuttgart affirme avoir reçu plus de 40.000 commandes pour la nouvelle Classe A, qui sera essentiellement produite à  Rastatt en Allemagne et sur le récent site de Kecskemét en Hongrie. Or, ces deux sites "tournent à plein régime", explique  Wolfgang Bernhard, Directeur de la production et des achats de Mercedes-Benz (groupe Daimler).  Daimler avait annoncé à la mi-juillet son intention d'investir 600 millions d'euros supplémentaires d'ici à  la fin 2013 sur son site de Rastatt, où une troisième équipe sera mise en place en octobre pour répondre à la demande de cette Mercedes Classe A.  Cette nouvelle enveloppe portera à 1,2 milliard d'euros le programme d'investissements sur ce site, à la frontière française. 500 nouveaux emplois auront été créés à Rastatt en 2012. Et ce, alors que les usines de PSA tournent à 75% de leur potentiel - pourtant calculé en... deux équipes seulement. PSA doit supprimer 8.000 postes en France.

Usines à plein régime

Les constructeurs haut de gamme allemands réussissent à faire tourner à pleines capacités ou presque leurs usines. BMW a ainsi indiqué début juillet qu'il était en négociation pour faire fabriquer des Mini aux Pays-Bas, dans l'ex-usine Mitsubishi, les capacités de son usine britannique d'Oxford étant elles aussi complètement utilisées. Il va d'ailleurs y investir pour accroître le potentiel outre-Manche. BMW sous-traite également des véhicules chez Magna en Autriche!

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 24/07/2012 à 17:23
Signaler
Les finlandais ne sont pas bon marché mais , par contre le sérieux dans le travail est égal à celui des allemands . Valmet est une très grosse société , elle fait aussi dans l' aéronautique . PSA aurait intérêt a trouver un partenaire de premier pla...

à écrit le 24/07/2012 à 16:15
Signaler
et de la machine outil ; je regette ma Peugeot 405 1.9 TD et son moteur qui toltalise 600 000 Km, j'ai changé pour une 206 ayant des sièges arrières en polystirène, une ossature en acier soudé, le tout recouvert d'un tissu velours synthétique, c'est ...

à écrit le 24/07/2012 à 16:03
Signaler
Les véhicules allemands des gammes Mercedes ou BMW utilisent le plus souvent de petites unités de production, peu comparables avec les usines géantes des grands généralistes. mais ces deux mondes autrefois distants se rapprochent. PSA ou Renault Alli...

à écrit le 24/07/2012 à 15:54
Signaler
Un succes complet pour l'industrie allemande bien structuree et organisee.Il faut cependant encore ameliorer la qualite " Made in Germany"et conquerir encore des places de marche car le pays vit de ses exportations et la concurrence US, japonaise res...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.