Bolloré compte mettre sur le marché moins de 10% de l'activité véhicules électriques

 |   |  246  mots
Copyright Reuters
Le groupe Bolloré compte introduire en Bourse "moins de 10%" de son activité dans les véhicules électriques. L'introduction interviendra en octobre 2013.

Le groupe Bolloré compte introduire en Bourse "moins de 10%" de son activité dans les véhicules électriques, une introduction qui interviendra en octobre 2013, a annoncé jeudi le PDG du groupe Vincent Bolloré. Lors d'un entretien avec l'AFP, il a indiqué qu'il comptait signer en 2013 un deuxième contrat avec une ville européenne. "D'abord, nous fêtons cet anniversaire (un an d'Autolib'), mais bien sûr derrière, nous avons plusieurs demandes et nous en ferons au moins une en 2013 en Europe", a-t-il affirmé.

1.750 véhicules

Cette annonce intervient au lendemain de l'annonce d'un accord entre la Ville de Paris, le loueur de véhicules Europcar et la société Autolib' permettant au service d'autopartage de voitures électriques Autolib' de conserver son nom. Depuis décembre dernier, Bolloré exploite Autolib', le service de véhicules électriques en libre-service lancés en Ile-de-France pour lequel il a déjà mis en circulation 1.750 véhicules répartis sur 720 stations et 3.900 places de stationnement, ce qui a pour corollaire de réduire les places pour les autres véhicules, obligeant les conducteurs à tourner longtemps avant de se garer, provoquant ainsi une inutile pollution... Accompagnant  la politique anti-voitures particulières de la ville de Paris, le réseau poursuit son déploiement pour atteindre, à terme, 3.000 voitures électriques, 1.100 stations et plus de 5.000 places. 

1,7 milliard

Selon Vincent Bolloré, Autolib' atteindra l'équilibre économique en 2014, avec quatre ans d'avance sur le programme. Le groupe Bolloré a investi 1,7 milliard d'euros pour l'ensemble du projet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :