Ford, GM, Chrysler en pleine croissance... aux Etats-Unis

 |   |  341  mots
Ford Escape. Copyright Ford
Ford Escape. Copyright Ford (Crédits : Wieck - Ford)
Ford a encore accru de 9% ses ventes aux Etats-Unis le mois dernier, GM de 7%, Chrysler de 4%. Le gros pick Ford F demeure en tête outre-Atlantique, et ce, depuis trente ans!

La crise? En Europe oui, mais par de l'autre côté de l'Atlantique! Ford a accru de 9% ses ventes aux Etats-Unis à 195.822 unités en février. C'est le meilleur mois de février en six ans, affirme la firme de Dearborn. Les ventes de voitures du groupe à l'ovale bleu ont crû de 6%, celles des 4x4 de 21%. Le "Full Size" pick-up Ford F, le modèle le plus vendu aux Etats-Unis depuis trente ans,  a encore accru ses scores de 15% à 54.489 unités en février. Le pick-up enregistre son 19ème mois de croissance d'affilée. General Motors a vu ses ventes progresser de 7% à 224.314 unités en février outre-Atlantique. Les volumes de la marque de luxe Cadillac ont crû notamment de 20%. Enfin, Chrysler, filiale de l'italien Fiat, a enregistré une hausse de 4% de ses ventes aux Etats-Unis le mois dernier à 139.051 unités, son meilleur mois de février depuis cinq ans. Les marques RAM, Dodge et Fiat ont vu leurs ventes progresser, mais celles de la marque de 4x4 Jeep ont reculé de 16%.

Investissements

Les ventes de véhicules restent donc bien orientées aux Etats-Unis. L'année dernière, Chrysler avait accru ses ventes de 21% aux  Etats-Unis à 1,65 million de véhicules, Ford de 4,7% à 2,25 millions, GM de 3,7% à 2,59 millions de véhicules. Ford a annoncé  fin 2012  773 millions de dollars (580 millions d'euros) d'investissements outre-Atlantique, pour accroître ses capacités dans le Michigan. Avec 2.350 nouveaux emplois à la clé. Chrysler a communiqué jeudi dernier qu'il allait investir 374 millions de dollars dans son usine de Kokomo (Indiana), avec 1.250 embauches à la clé.

Ventes en (petite) hausse cette année

Le cabinet d'études de marché Polk s'attend à voir les ventes de véhicules neufs aux Etats-Unis dépasser la barre des 15 millions en 2013... aux Etats-Unis. Soit une croissance dont le rythme s'affaiblit. Les immatriculations devraient augmenter cette année de 6,6% à 15,3 millions outre-Atlantique, après environ 14,5 millions de véhicules en 2012 et 12,7 millions en 2011. Polk prévoit un marché américain de 15,8 millions en 2014, 16,2 millions en 2015. Le marché avait fondu en 2009 à 10,3 millions mais il venait de 17 millions en 2005.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2013 à 16:56 :
Il est difficile de comparer l'Europe avec les Etats-Unis où un complexe militaro-industriel soudé dirige un réseau commercial mondial très rentable, oriente la Fed dans ses intérêts et le gouvernement dans la planification de la réindustrialisation, en plus de la rente massive qu'il perçoit à travers ses avoirs USD implantés dans une Europe de plus en plus divisée, dépendante, endettée et désemparée.
a écrit le 02/03/2013 à 14:26 :
Et le channel stuffing aussi, mais bon, quand on a décidé de pousser un agenda, on ne se préoccupe pas de ce genre de détails. A propos, personne n'a fait d'analyse de l'impact des mesures spéciales mises en place concernant le crédit automobile ces derniers mois. Existerait-il un lien entre le fait de prêter à des conditions sub-prime et le niveau des ventes? Là encore un mauvais sujet je suppose...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :