Renault multiplie les nouveaux modèles au Brésil, son deuxième marché mondial

 |   |  433  mots
Renault Master Copyright Renault
Renault Master Copyright Renault (Crédits : Renault)
Renault industrialise son fourgon Master dans son usine de Curitiba, au Brésil. Il vient d'y accroître ses capacités de 100.000 unités par an.

En perte de vitesse en France, Renault triomphe dans les pays émergents comme le Brésil. Normal, dans ces pays-là, l'essentiel des ventes est généré par les Logan, Sandero, Duster, vendus sous le label du losange, alors qu'ils sont écoulés sous la marque roumaine Dacia en Europe ! Au Brésil,  son deuxième débouché mondial, Renault a établi un nouveau record de ventes (241.594 unités) l'an passé, avec une pénétration (6,6%) en hausse. Une progression générée essentiellement par... les utilitaires. C'est pour parfaire sa très forte croissance dans ce secteur que Renault annonce ce lundi  l'industrialisation début mars du gros fourgon Master. Le nouveau Master est fabriqué dans l'usine de Curitiba (Etat du Parana). Cet utilitaire est disponible en quatre versions de carrosserie (minibus, Fourgon, châssis Cabine et vitré) et dans de nombreuses configurations de longueur et hauteur.  Il sera exporté dans la région Amérique latine.

Ventes d'utilitaires explosent

Les immatriculations de voitures particulières de Renault  ont crû de 3,6% à 180.699 unités au Brésil en 2012, avec une forte baisse d'en décembre - et de 10,5% en janvier dernier -, selon les statistiques de l'Anfavea (Association des constructeurs brésiliens). Les utilitaires du groupe ont vu, eux, leurs ventes exploser de 200% l'an passé à plus de 60.000 unités - et encore de 68% en janvier 2013. La baisse des immatriculations de voitures particulières peut s'expliquer par la longue fermeture des ateliers de voitures à Curitiba, du 7 décembre au 7 février , afin d?augmenter les capacités de production de 280.000 à 380.000 unités par an, moyennant 200 millions d'euros d'investissements. Cette extension sera inaugurée officiellement dans la deuxième quinzaine de mars. La production de moteurs est aussi en phase d'augmentation. Renault  vient de renouveler sa Clio II locale avec un profond restylage. Et il devrait, selon la presse brésilienne, lancer à terme la Logan pick-up, sur un marché très populaire aux Brésil, qui comprend les Fiat Strada, Volkswagen Saveiro, Chevrolet Montana et.... Peugeot Hoggar. 

Marché prévu en hausse de 4%

Au-delà des quatre constructeurs traditionnels (Fiat, Volkswagen, Chevrolet et Ford), le Brésil compte des firmes implantées plus récemment, comme PSA et Renault,  installés fin des années 90-début 2000.   Mais,  de tout nouveaux acteurs coréens et chinois  arrivent. L?Anfavea  prévoit une hausse du marché automobile brésilien de 4% environ cette année par rapport aux 3.802.071 unités de 2012 (+4,6 %). Les  ventes de voitures et véhicules utilitaires légers ont reculé de 5,6% le mois dernier, à 222 730 unités, mais progressent de 6,4% sur deux mois à 519 917 unités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/03/2013 à 11:08 :
Malheureusement les français centrées sur eux-même ne voient pas ces succès et continuent de dénigrer la société... qui pourtant fait aussi de bonnes voitures en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :