Renault s'impose comme première marque étrangère en Russie

La firme française a immatriculé près de 200.000 voitures en Russie sur les onze premiers mois de l'année, soit une progression de 11%. Renault arrive juste derrière son partenaire, le constructeur national Avtovaz (Lada). Il devance Kia, Hyundai, Chevrolet, Volkswagen, Toyota... Le marché russe a chuté de 6%

4 mn

Le Duster, vendu sous la marque Renault, est très prisé en Russie
Le Duster, vendu sous la marque Renault, est très prisé en Russie (Crédits : DR)

Les sujets de satisfaction sont rares pour l''industrie automobile française. Mais il y en a au moins un: Renault s'impose en Russie. Et ce n'est pas rien. La firme au losange demeure en effet obstinément  le deuxième constructeur automobile local... derrière le groupe national Avtovaz (Lada), dont il est d'ailleurs en passe de prendre le contrôle. Avec une part de marché de 7,6%, la firme française a immatriculé près de 200.000 voitures (191.215) sur les onze premiers mois de l'année, soit une progression de 11%, d'après les statistiques officielles de l'AEB (Association européenne des affaires).

Le marché russe a chuté de 6% dans  le même temps. Sur le seul mois de novembre, Renault a  augmenté ses volumes de 3%, sur un marché en recul de 4%. La firme française devance les marques coréennes Kia (181.994 sur onze mois) et Hyundai (166.982), l'américaine Chevrolet (155.894), l'allemande  Volkswagen (142.699) et les japonaises Toyota et Nissan. Cocorico. Ce n'est si souvent le cas dans le monde, hélas.

Doublement du potentiel

Et l'histoire de Renault en Russie, où il produit depuis 2005 à Moscou, n'est pas finie.  Le constructeur compte en effet "doubler ses capacités de production en Russie", affirmait à latribune.fr, lors du dernier salon de Francfort en septembre, Bruno Ancelin, le patron des activités russes du groupe au losange.

"Nous disposons d'un potentiel de 180.000 unités annuelles à Moscou, que nous devrions saturer cette année. Nous ajouterons des capacités de 170.000 véhicules à l'horizon 2015 chez Avtovaz", précisait le dirigeant. Soit 350.000 unités en tout. C'est 60% des volumes que Renault produit... en France.  L'usine d'Avtovaz à Togliatti devrait effectivement  lancer prochainement sur ses chaînes deux véhicules pour le compte de Renault. Et les opérations de Renault en Russie se réalisent dans de bonnes conditions de rentabilité!

Vive le Duster!

Renault doit son succès en Russie à ses Logan et Sandero à bas coûts, vendues sur place sous la marque Renault, mais aussi et surtout à son 4x4 Duster. Produit à Moscou, ce dernier représente plus de 40% des ventes locales de la firme tricolore. C'est d'ailleurs le 4x4 le plus populaire en Russie. Ses ventes ont progressé de 86% sur onze mois à 75.726 exemplaires.
 Rustique, pas trop onéreux, parfaitement adapté aux routes russes en médiocre état et au climat rigoureux, le Duster est la quatrième voiture la plus populaire sur le marché local.

Renault ne parie pas que sur Avtovaz, dont Carlos Ghosn, PDG de Renault et Nissan, a pris la présidence non opérationnelle en juin. La firme tricolore  "est dans une nouvelle phase de discussions" avec Zil, l'ex-contructeur russe des limousines soviétiques qui est essentiellement un producteur de camions. "Nous travaillons sur un plan de production de gros utilitaires chez Zil avec Fiat et ce, pour réduire l'investissement au minimum. Les deux véhicules passeront sur les mêmes lignes. Nous sommes en train de constituer une équipe commune avec Fiat et une société d'ingénierie. Cette phase durera quelques mois", soulignait Bruno Ancelin. Le début de production est prévu vers 2016. 

Près de 30% du marché

Par groupes, l'ensemble Avtovaz-Renault et son allié nippon Nissan, pesait 29,6% du gâteau russe sur les onze premiers mois de l'année. Malheureusement, si Renault cartonne, Avtovaz ne se porte pas bien. Victime d'une gamme de modèles très bas de gamme, de qualité médiocre et pour la plupart vieillissants, le fabricant des Lada a vu ses ventes chuter de 16% (sur onze mois) à 417.361 unités en Russie.

Avtovaz, dont Renault détenait 25% des parts jusqu'ici mais est en train de monter dans son capital (avec son partenaire Nissan), a d'ailleurs enregistré une perte de 2,6 milliards de roubles (60 millions d'euros) au premier semestre, contre un bénéfice net de 27,4 milliards de roubles (626 millions d'euros) un an plus tôt. Mais de nouveaux modèles sur des plates-formes de l''Alliance Renault-Nissan sont au programme.

PSA, en revanche, n'arrive pas à percer en Russie. Les immatriculations de Peugeot ont plongé de 24% (sur onze mois) à 31.117 unités et celles de Citroën de 13% à 26.418.

 

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 10/12/2013 à 15:33
Signaler
Ne soyez pas pessimiste. l'alliance renault-fiat pour les utilitaires va marquer considérablement le marché russe. en ce qui concerne dacia, sachez que renault dégagera des bénéfice dans le courant de l'année prochaine. vous omettez de dire que l'...

à écrit le 10/12/2013 à 9:29
Signaler
C'est logique cette voiture est non seuelement belle mais elle est fiable et garantie 3 ans - - - tout ça pour un prix que les gens peuvent payer - - Mais le plus gros avantage selon mois c'est le fait qu'il y a peu d'électronique et autres gadgets q...

à écrit le 09/12/2013 à 21:41
Signaler
Début de la reconquête. PSA est sur la même voie et dispose de la meilleure gamme produit sur le marché : 308, 2008 etc.. Nos constructeurs n'ont plus qu'un seul problème. La désinformation pratiquée par des journalistes corrompus et les mauvais Fr...

à écrit le 09/12/2013 à 21:34
Signaler
"Avtovaz ne se porte pas bien. Victime d'une gamme de modèles très bas de gamme, de qualité médiocre et pour la plupart vieillissants, le fabricant des Lada a vu ses ventes chuter de 16%" GNNNNNiééééééééééééééé, normal, les futurs modèles sont ann...

à écrit le 09/12/2013 à 18:45
Signaler
Pour une fois qu'un constructeur français s'impose à l'étranger il vaut mieux s'en réjouir.Il est clair que le Duster correspond exactement à la demande des Russes .La stratégie suivie par Renault est donc la bonne : fabriquer des voitures correspond...

le 09/12/2013 à 19:34
Signaler
Une braderie ne fait pas un marché ... une braderie fait tout juste illusion sur un temps court. Nous verrons dans les comptes en fin d'année, l'ampleur des déconvenues de la rentabilité négative de Renault et comme Nissan a déjà annoncé un averti...

le 09/12/2013 à 20:08
Signaler
Mais d'où vous sortez tout cela? Ce commentaire en dit plus sur vous-mêmes que sur l'état réel de Renault.

le 09/12/2013 à 21:10
Signaler
Le troll qui agit sous le pseudo "Braderie" agit en utilisant des identités différentes sur ce site, et systématiquement dès qu'il s'agit de Dacia et plus généralement sur les articles automobile. Si le pseudo change, la syntaxe, la tournure des phra...

le 09/12/2013 à 22:17
Signaler
En 2005, avant l'aventure stupide de Dacia, Renault dégageait des profits, le cours était monté à 82,45 euro en 2013 le titre fait l'objet de mouvements intempestifs mais plafonne à 60 euro alors que Renault est en perte opérationnelles, empêtré dan...

le 10/12/2013 à 9:42
Signaler
C'est que le consommateur trouve un produit qui correspond à ses goûts.

le 10/12/2013 à 14:02
Signaler
Samsung se porte bien. En novembre, les ventes ont augmenté de plus de 13% en Corée du Sud. Alors que ses grands rivaux Hyundai et Kia ont vu leurs ventes baisser respectivement de -2,8% et -0,3%. Et puis les 1000 premiers exemplaires de son nouve...

à écrit le 09/12/2013 à 18:17
Signaler
Renault gagne de l'argent en Russie. C'est même une des zones les plus rentables!!!

à écrit le 09/12/2013 à 17:26
Signaler
Le nombre de voitures vendues ne signifie absolument rien en terme de rentabilité. Plus Renault fait d'annonces sur les volumes de vente, plus Renault perd d'argent, et le titre en bourse a chuté de près de 7% sur la dernière semaine ...

le 09/12/2013 à 17:58
Signaler
Cour de l'action Renault 10 décembre 2012 environ 40€ Cour de l'action Renault 09 décembre 2013 environ 60€ Stop le Renault bashing petit troll allemand...

le 09/12/2013 à 18:09
Signaler
Commentaire stupide: Le titre Renault a baissé exactement comme le CAC 40 la semaine dernière. Pour info, il est en hausse de 48,58 % depuis le 1er janvier, et de 57,30 % sur un an ! Quand on n'y connait rien ...Cordialement.

le 09/12/2013 à 18:17
Signaler
Lundi 2 décembre 2013 le cours Renault est à 65,04 Les annonces de la communication de Renault sont dithyrambiques, des promesses auxquelles il n'est pas possible de croire, tant le low cost plombe le groupe ... Lundi 9 décembre 2013 le cours R...

le 09/12/2013 à 19:07
Signaler
En tous cas, le succès de Renault en Russie, ce n'est pas une "annonce" du constructeur. Ce sont les statistiques officielles d'immatriculations qui l'attestent!!!

le 09/12/2013 à 21:43
Signaler
c'est vrai que Renault fait moins de bénéfices que VAG, car il ne vole pas ses clients.

le 11/12/2013 à 16:27
Signaler
+1

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.