Les petites voitures triomphent dans l'Hexagone, mauvaise nouvelle pour le "made in France"

 |   |  624  mots
La Renault Clio IV, produite en France et en Turquie, est le modèle le plus populaire dans l'Hexagone
La Renault Clio IV, produite en France et en Turquie, est le modèle le plus populaire dans l'Hexagone (Crédits : DR)
53 % des voitures neuves immatriculées en France l'an dernier étaient des petits modèles, contre 41 % sur l'ensemble de l'Europe occidentale. Cette primauté des véhicules d'entrée de gamme n'arrange ni les marges de Renault et PSA, ni le "made in France".

Plus d'une voiture vendue sur deux est une citadine... C'est énorme. En 2013, 53 % des immatriculations de voitures neuves en France ont été générées par des citadines (contre 49 % en 2012). L'Hexagone se distingue, les petites voitures ne représentant que 41 % des ventes dans l'ensemble de l'Europe occidentale. La France a donc de plus en plus un profil de marché pauvre. Même si, évidemment, dans ces petits véhicules, figurent quelques Mini (BMW) chics et chères...

Mais, pour l'essentiel, il s'agit de véhicules d'entrée de gamme premier prix. L'appauvrissement des consommateurs, les systématiques campagnes politico-médiatiques anti-voitures, le bonus-malus prétendument écologique, expliquent cette polarisation croissante.

Production à Flins et à... Bursa

Problème, ces véhicules pas (trop) chers sont souvent produits hors de France. La Renault Clio IV, première vente hexagonale (103.172 immatriculations l'an dernier), est produite en partie à Flins (Région parisienne) mais aussi à Bursa (Turquie). 100 % des versions break sont assemblées notamment en Turquie.

Les Peugeot 208 (90.484) écoulées dans l'Hexagone proviennent certes essentiellement de l'Hexagone. Tout comme les Citroën C3 (53.376), respectivement deuxième et troisième ventes dans l'Hexagone. C'est d'ailleurs une des raisons des... très mauvais résultats financiers enregistrés par le groupe PSA.

Mais, la Dacia Sandero de Renault (42.841), quatrième petit modèle immatriculés en France, provient de Pitesti (Roumanie), le "Crossover" Renault Captur (39.629) de Valladolid (Espagne). La  Volkswagen Polo (39.068) est également importée d'Espagne et la Renault Twingo (39.032) de Slovénie. Heureusement, la Toyota Yaris (29.207), huitième vente de "petite" en France, est... produite à Valenciennes (Nord).

Sur les quinze premières "petites" vendues sur le territoire national, six seulement sont fabriquées en France, plus une partiellement (Clio IV). Parmi les autres petites françaises fabriquées à l'étranger, citons les Citroën C1 et Peugeot 107, produites en République tchèque, le Citroën C3 Picasso en Slovaquie.

Segments supérieurs réduits

Les usines tricolores fabriquent notamment les "compactes" de PSA et Renault - sauf la Mégane III et le Citroën C4 Picasso assemblés en Espagne - et les "moyennes supérieures" de type Peugeot 508, Citroën C5 et DS5, Renault Laguna. Dans le "haut de gamme", PSA a dû arrêter la fabrication de la grande berline Peugeot 607, un semi-échec, puis l'an dernier de la Citroën C6, un véritable fiasco.

Renault fabrique encore son grand monospace Espace dans l'Hexagone, qui sera remplacé cette année. Le hic : les segments autres que celui des "petites" ne représentent que 47% des ventes de voitures neuves en France, contre 59% en moyenne dans l'Europe de l'ouest.

Pas terrible pour les marges

Cette structure du marché français ne peut qu'être défavorable aux finances des constructeurs tricolores, qui se retrouvent de facto concentrés sur les créneaux hyper-concurrentiels des petites voitures à très, très faibles marges (sauf les Dacia). Et ce, d'autant plus que ces "petites", dont les français sont devenus de facto les spécialistes, se vendent mal hors d'Europe. Trop chères pour les brésiliens ou les indiens, elles sont trop minuscules pour les russes ou chinois.

Cette spécialisation excessive est une des causes essentielles de la désindustrialisation de Renault et PSA en France, où les coûts de production, équivalents à ceux de l'Allemagne, sont trop élevés pour des modèles d'entrée de gamme. La production de Renault et PSA dans l'Hexagone a fléchi de18 % sur les neuf premiers mois de l'année à à peine plus d'un million d'unités (utilitaires légers compris). Sur l'ensemble de l'année 2012, les usines tricolores des deux constructeurs avaient déjà réduit de 16,4 % leurs volumes. Leur production a été globalement divisée par deux... entre 2005 et 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2014 à 10:17 :
@Trollwagen 20.39
Pauvre chou, je sens du vague à l'âme, l'essentiel est que vous soyez encore payé pour vos dire vos vilenies sur les petites françaises et vos énormités sur les grosses allemandes mais vous perdez la niaque ; je vous l'ai déjà dit, je ne vous aurais jamais pris dans mon équipe de vente...!!!
a écrit le 09/01/2014 à 10:13 :
Vous devez être un fan de la division Das Reich pour faire ainsi la promo du groupe VW.La seul boîte allemande à ne pas avoir été denazifiée...
a écrit le 08/01/2014 à 20:51 :
La France est un pays socialiste donc elle a choisi la pauvreté mais dans la "justice"!!!!! A nous les Dacia !!!! En RDA, c'était les Trabant. Pour voir de jolies voitures en France, il faut regarder la télévision et éventuellement avoir ses entrées dans le garage de la famille Fabius....
a écrit le 08/01/2014 à 19:25 :
@mensonges et prédictions
Euh, Trollwagen, je ne veux pas non plus ébranler votre équilibre fondamental , je sais bien que votre salaire dépend de votre inventivité et que je la contrarie mais quand même... Vous pourriez peut être si vous ressentez de la lassitude, voire de la fatigue, épouser une autre cause, plus défendable et pourquoi ne pas en profiter, plus noble ??? !!!
Réponse de le 08/01/2014 à 23:39 :
On se demande bien qui a l'équilibre fondamental bouleversé ici? Entre godrev qui guette chaque article pour cracher son venin et cela depuis des mois et quelqu'un qui ne fait que mettre en avant que des campagnes de rappel sont aussi organisées par d'autres constructeurs.
a écrit le 08/01/2014 à 16:38 :
Arnaud est arrive sans se presser. Le bel Arnaud va tout arranger d'un coup de baguette magique.
PS : ne pas oublier l’usine marocaine de Tanger ou les ouvriers ne sont pas en grève continuelle comme leurs compatriotes de Métropole.
a écrit le 08/01/2014 à 13:22 :
@Trollwagen 10.00 "Le succès de Volkswagen", hum, plan com média en direct de Wolfsburg, même dans son propre pays, il est débordé par ...
"Les constructeurs nationaux ne sont pas épargnés puisque Mercedes, Volkswagen, Audi et BMW voient leurs ventes reculer respectivement de 1,4 %, 4,6 %, 5,5 % et 5,8 %."
Besoin du lien, des sources , je vous joins le tout, avec LE SEUL plaisir de vous informer, mieux !!!
a écrit le 08/01/2014 à 12:47 :
L'article a très bien résumé les choses. Ces petites voitures même si on en vend beaucoup ne produisent que très peu de marges. C'est terrible ! Quand BMW vend une voiture, Renault doit en vendre au moins 10 pour avoir une marge similaire.
a écrit le 08/01/2014 à 12:05 :
Bah oui, ya qu a voir les villes francaises, les petites mais aussi les vieilles voitures sont majoritaires dans les rues, en Allemagne ou Angleterre on voit surtout de belles berlines . la France commence a ressembler a la RDA
a écrit le 08/01/2014 à 9:02 :
Il y a visiblement censure. Mon commentaire d hier soir 22h40 (encore affiché ce matin) a été effacé ! Pourtant aucune agressivité et un langage poli. Alors ???! On aime pas quand on "challenge" un article ?!
Réponse de le 08/01/2014 à 9:55 :
Vous avez raison, j'ai l'impression que la censure, vraisemblablement suite à la pression des gogos de gauche, les posts disparaissent à la vitesse grand V. Il faut maintenant écrire hollande et le meilleur alors tout va bien et ne pas écrire Flamby est nul. Vois rajouter la tribune c'est super alors votre commentaire reste un mois. Un peu de liberté comme c'était le cas avant.
Réponse de le 08/01/2014 à 12:15 :
FAUX. Seuls les commentaires insultants sont automatiquement éliminés.
Réponse de le 08/01/2014 à 21:06 :
Les commentaires de trollwagen automatiquement anti-français sont publiés.
a écrit le 08/01/2014 à 7:09 :
rouler devient de plus en plus cher.
l'achat dans un véhicule neuf n'est pas vraiment un investissement vu la décôte.
Il y a sûrement d'autres priorité que l'automobile dans la vie.
L'avenir ne semble pas rose.
Les raisons ne manquent pas à ces achats de citadines. Après les KEKE en trouveront d'autres.
a écrit le 08/01/2014 à 6:55 :
Eh oui, il ne faut pas s'en réjouir car le gouvernement fait tout pour détruire l'industrie auto en France. Malus, pouvoir d'achat en baisse etc....Merci qui?
a écrit le 07/01/2014 à 22:40 :
Un journaliste auto vient à Oslo et se dit "mon dieu, que les norvégiens sont pauvre". Effectivement, partout, que des petites voitures. Beaucoup étant électrique. Et pourtant, regardez le PIB norvégien...
Puis il va en suède. Belles maisons, volvo, Audi. Ah "les suédois sont riches"... Et pourtant rien ne leur appartient. Prêt in fine sur 140 ans sur la maison (700€ de remboursement pour 500k€. Système identique pour les beaux bateaux et les belles voitures).
Et en France ? Petites voitures. pire, des dacia!. Le risque du chomage, La crise de confiance en l avenir largement entretenue par les médias qui créent cette morosité permanente. Alors, achetons pauvre et plaçons notre argent dans les livrets A, achetons de la bonne nourriture, éduquons nos enfants.
a écrit le 07/01/2014 à 22:17 :
Il y régulièrement 700 km de bouchons cumulés en France et le coût est sauf erreur de plus de 4,5 milliards d'euros. Donc c'est une très bonne chose que les français réduisent leur nombre de voiture, les achètent plus petites et plus efficientes. D'autant ques les importations d'énergies fossiles sont de quelques 70 miliards d'euros par an et que la pollution liée au diesel et à l'essence coûte des dizaines de milliers de vies par an et des centaines de millions d'euros à la sécurité sociale par an. En outre les autres pays vont vers la même tendance. Le développement fulgurant des véhicules se réduit fortement en Chine et la Russie commence à saturer dans les villes, même hors Moscou qui bât les records mondiaux.
a écrit le 07/01/2014 à 21:42 :
@blas blas
Oui, mais...plus de 4 000 000 de véhicules rappelés en deux étapes pour volkswagen sur l'ensemble de l'année et du groupe, qui enfume ???
Réponse de le 08/01/2014 à 9:23 :
Les rappels des constructeurs sont une preuve du grand sérieux de ces constructeurs, et du respect qu'ils ont pour leurs clients.
Les rappels VW comme ceux de Toyota ne sont que des rappels mineurs qui font la preuve du sérieux de ces leaders mondiaux,*
VW et Toyota dégagent d'énormes profits industriels qui leur permettent de supporter ces rappels mineurs.
Réponse de le 08/01/2014 à 10:33 :
Et cependant, Trollwagen, vous êtes bien le même qui alimentez ce fil avec les rappels de...NISSAN !!
Réponse de le 08/01/2014 à 21:10 :
Si lorsque vous roulez de nuit et que votre voiture s'éteint lumineusement, plus de phares plus de lumière aucune visibilité, alors évidemment, ceci est un problème mineur... selon VAG bien évidement.
a écrit le 07/01/2014 à 20:49 :
Faire des statistiques et comparatifs de production entre 2005 à 2013 sans jamais aborder l'éviction de IRAN de nos deux constructeur nationaux démontre que cet article est médiocre.
Réponse de le 08/01/2014 à 9:55 :
La production en Iran n'est pas... comptabilisée dans la production en France! C'est l'évidence même. Votre commentaire est très médiocre!
Réponse de le 08/01/2014 à 21:47 :
"Présent en Iran depuis l'époque du shah, Peugeot fait de très bonnes affaires au pays des mollahs. Avec 455 000 véhicules écoulés en 2011, la République islamique représente, derrière la France, le deuxième marché dans le monde pour la marque au lion. Ces voitures - des Peugeot 206 et des 405 - sont livrées en kits de montage, assemblés dans son usine de Vesoul (Haute-Saône) avant d'être expédiés en Iran. Sur place, ils sont montés par Iran Khodro, principal constructeur iranien, qui assure la production et la commercialisation des véhicules. Or, cette idylle a été récemment contrariée par les sanctions internationales et européennes sur le programme nucléaire controversé de l'Iran." Source LePoint
Réponse de le 10/01/2014 à 9:14 :
Les voitures montées en Iran NE SONT PAS COMPTABILISEES DANS LES VEHICULES PRODUITS EN FRANCE
a écrit le 07/01/2014 à 20:31 :
C'est exactement le même article que vous avez publié il y a à peine quelques mois ! En Manque de sujets et d inspiration ?!
Réponse de le 08/01/2014 à 9:28 :
On a cette fois des statistiques annuelles sur 2013. Si ça ne vous plaît pas, ne lisez pas! Au lieu d'invectiver anonymement...
Réponse de le 08/01/2014 à 21:16 :
Et votre prénom c'est quoi? Anonyme vous aussi.
a écrit le 07/01/2014 à 20:22 :
D accord avec l article rien a ajouter :)
a écrit le 07/01/2014 à 20:08 :
@made in france
"ils sont partis séduire", euh, pas tout à fait, il sont partis enfumer, 385000 rappels sur la seule BV auto double embrayage sur la seule Chine pour le seul volkswagen/audi, environ la moitié de la production rappelée tjrs pour défaut pour ce seul groupe en 2013, étonnant non, ayez donc une grille de lecture moins sélective...!!!
Réponse de le 07/01/2014 à 20:51 :
les blasblas godrev persistent.
La Tribune a besoin de godrev et de ses blas blas mensonges alignés les uns après les autres pour exister.
385000 rappels c'est moins de 5% de la production mondiale du groupe, dérisoire
Réponse de le 08/01/2014 à 9:19 :
La Tribune est pour la liberté d'expression. Elle ne peut donc pas censurer Godrev même si ses commentaires absurdes sont ridicules!!!
Réponse de le 08/01/2014 à 10:34 :
@réponse à blasblas
Trollwagen faire la demande et la réponse permet d'être moins contesté, n'est-il pas ???
Réponse de le 08/01/2014 à 15:03 :
godrev est envahissant et lassant parce qu'il rabâche toujours les mêmes contrevérités, les mêmes chiffres sans en rapporter la preuve sur par exemple les marges de Dacia dont personne n'a jamais pu voir un compte d'exploitation
ses mensonges et prédictions envahissant et lassant se sont pas des vérités, à quoi bon publier les mêmes blas blas tous les jours de multiples fois dans un même sujet.
a écrit le 07/01/2014 à 20:01 :
@made in france
"ils sont partis séduire", euh, pas tout à fait, il sont partis enfumer, 385000 rappels sur la seule BV auto double embrayage sur la seule Chine pour le seul volkswagen/audi, environ la moitié de la production rappelée tjrs pour défaut pour ce seul groupe en 2013, étonnant non, ayez donc une grille de lecture moins sélective...!!!
a écrit le 07/01/2014 à 19:40 :
Certains mettent en parallèle la primauté des petites voitures dans notre pays et la pauvreté accélérée supposée de celui ci. C'est oublier que les français sont le peuple le moins endetté d'europe. Peut être est ce là la véritable explication de cette primauté...
a écrit le 07/01/2014 à 19:26 :
Excellentes nos voiture françaises, petites ou plus grandes... qui répondent aux besoins d'une clientèle sans cesse croissante, voir les chiffres de vente 2013, 9 françaises dans le top ten, c'est bien mais insuffisant, il y avait une polo, mais que diable faisait-elle égarée dans ce classement ???
Réponse de le 08/01/2014 à 23:59 :
Top 10 en France et dans les autres pays? Que dalle. Tiens Une seule en Uk la 208. Et encore à la 10 eme place. Rien en Allemagne c.-à-d. pas grand chose pour les deux plus grand marche européen. Pas présent en Amérique du Nord et juste 4% du marché chinois pour PSA. Heureusement qu'ils arrivent au moins à les vendre en France leur chariottes.
a écrit le 07/01/2014 à 19:26 :
Excellentes nos voiture françaises, petites ou plus grandes... qui répondent aux besoins d'une clientèle sans cesse croissante, voir les chiffres de vente 2013, 9 françaises dans le top ten, c'est bien mais insuffisant, il y avait une polo, mais que diable faisait-elle égarée dans ce classement ???
Réponse de le 07/01/2014 à 19:49 :
Toujours aussi ridicule Godrev, en perpétuelle adoration devant Renault et PSA au mépris de la réalité mondiale!
a écrit le 07/01/2014 à 18:17 :
Même si moins de petites voitures en France aiderait un peu les constructeurs français, l'essentiel pour PSA et Renault ne se joue pas sur le seul marché français. À l'étranger aussi malheureusement les français vendent surtout des petites. Et là c'est bien la faute des constructeurs qui se sont repliés de plus en plus sur ce segment, pour le reste la gamme était souvent peu aboutie et inconsistante.
a écrit le 07/01/2014 à 18:05 :
En France la voiture n'est plus considérée comme un symbole de réussite sociale d'autre part une proportion importante de jeunes espère pouvoir s'en passer.Les gens de nos jours préfèrent dépenser leur argent dans le high-tech ou dans des voyages de plus en plus abordables.
a écrit le 07/01/2014 à 17:41 :
Les Français sont pauvres, le marché automobile français est structuré comme celui d'un pays pauvre. L'état écrase les citoyens d'impôts. Au lieu d'avoir de jolies voitures, les Français peuvent se consoler en se disant qu'ils ont des fonctionnaires avec de bonnes retraites. Au fond, c'est un choix de société mais qui fait ce choix?
a écrit le 07/01/2014 à 17:37 :
La faute en partie au malus écologique. On réduit un peu les émissions de CO2 avec des voitures plus petites, mais on tue nos usines...
a écrit le 07/01/2014 à 16:44 :
Article on ne peut plus stupide. Peut-on encore parler de journalisme lorsque dès les premiers mots on peut comprendre que l'analyse sera prétexte à conforter les idées préconçues de l'auteur et des postulats bien arrêtés?
Réponse de le 07/01/2014 à 17:03 :
La stupidité supposée n'est que celle des commentaires. Vous n'argumentez pas! C'est seulement de l'invective. Je trouve l'analyse au contraire pertinente.
C'est bien ce qui explique en partie la chute du "made in France" automobile et la situation délicate, pour ne pas dire plus, de PSA.
Les constructeurs en pleine forme fabriquent aussi des gros véhicules à fortes marges (Toyota, VW...). Si l'Allemagne maintient ses usines allemandes, c'est bien d'abord parce que la structure du marché allemand ne contraint pas ses constructeurs à se spécialiser dans le bas de gamme. D'ailleurs, VW lui-même fait ses petits modèles hors d'Allemagne...
Réponse de le 07/01/2014 à 17:06 :
exact, d'ailleurs ce type n'est pas un journaliste mais un propagandiste soudoyé par les constructeurs allemands.
Réponse de le 07/01/2014 à 17:14 :
Allégations mensongères et absurdes... Vous savez que vous pouvez être attaqué en diffamation!!!!
Réponse de le 07/01/2014 à 20:54 :
Cet article est digne d'un attaché de presse, mais attaché à qui? En attaquant vous pourriez lever le voile, sur quoi? Il suffirait de découvrir que VAG a roulé tout un week-end en VAG prêté gracieusement par VAG pour que VAG ne puisse se disculper...
Réponse de le 08/01/2014 à 12:23 :
Les essais auto publiés par La Tribune font que le journaliste spécialisé roule effectivement et logiquement avec des véhicules d'essai, tous mis à disposition dans les mêmes conditions, à peu près sur la même durée et pour le même kilométrage. Le déroulé de l'essai est identique avec des Peugeot, Renault, VW, Dacia, BMW....
Réponse de le 08/01/2014 à 21:23 :
Il roule un peu trop souvent en VAG véhicule cet attaché de presse à voir ces publi reportages.
a écrit le 07/01/2014 à 16:09 :
"C'est d'ailleurs une des raisons des... très mauvais résultats financiers enregistrés par le groupe PSA." Pas d'accord du tout, du moins cette raison est tres minime. Faisons un calcul simple: Philippe Varin avait déclaré que le cout de fabrication d'une 208 en France était d'environ 500 euros supérieur a une 208 faite en Slovaquie. C'est donc, a prix équivalent, une marge supplémentaire de 500 euros par véhicule dans la poche de Peugeot si toutes les voitures étaient faites la-bas. On multiplie cette valeur par les 90484 véhicules vendus en France, on arrive a environ 45 millions d'euros. Ces 45 millions représentent environ 3% du cash brulé sur l'année (1500 millions en gros). Meme en considérant le reste des ventes en Europe (pour le coup, il y a actuellement environ 50% des 208 en Europe qui sont faites en Slovaquie), on est loin d'un pourcentage probant. Vous mélangez ensuite les 208 et les 2008, tres bien. Mais plus de 70% des 2008 sont en finition allure ou féline, avec un gabarit, des prix et équipements qui ne sont plus vraiment relatifs aux citadines. Il est vrai que c'est par la réussite de modeles a plus forte marge (comme la 3008 que vous oubliez de citer, et qui est un grand succes assez inattendu, la nouvelle 308 etc) que la production francaise se sauvera. Mais les problemes de PSA ne viennent pas de la production francaise des citadines. Notez aussi que la DS3 par exemple, succes la aussi, est aussi un modele "chic et cher" fait en France, avec des marges plus confortables, mais comme d'habitude vous préférez citer BMW...
Réponse de le 07/01/2014 à 16:24 :
Les marges de DS n'ont rien à voir avec celles de Mini, hélas!
Réponse de le 08/01/2014 à 21:24 :
Prouvez le avec des chiffres à l'appui.
Réponse de le 09/01/2014 à 10:00 :
Les marges sont confortables sur la gamme DS malgré tout, et bien supérieures aux modeles citadins de base. Je remarque surtout que Alain Gabriel Verdevoye répond aux différentes invectives par des remarques du genre "vous n'argumentez pas" ou autre (parfois a raison, certains commentaires étant tres limites) mais qu'il ne répond jamais aux commentaires argumentés comme le mien.
a écrit le 07/01/2014 à 15:53 :
Si je comprends bien la solution serait que tout le monde ait un 4X4 ou une grosse berline si possible allemande pour etre tendance?
Réponse de le 07/01/2014 à 16:30 :
Vous caricaturez!!! Si le marché français favorisait davantage les plus gros véhicules, PSA et Renault pourraient en fabriquer davantage et créer des nouveaux modèles en conséquence. Or, moins sensibles aux coûts, ces véhicules à fortes marges peuvent être plus facilement produits dans des pays à coûts élevés comme la France.
En outre, pour percer mondialement dans le haut de gamme, il faut d'abord imposer ces véhicules dans son pays et y faire ses preuves. C'est ce qu'ont fait les allemands... Une fois leurs produits reconnus outre-Rhin, ils sont partis séduire les américains, chinois et autres...
Réponse de le 07/01/2014 à 21:28 :
Il n'est pas certain que la caricature soit de mon cote. Les gros vehicules comme vous dites sont couteux et peu ecologiques. a quoi bon les promouvoir. Si PSA et Renault veut se positioner sur ce marche libres a eux mais je ne vois pas en quoi cela engage notre pays. Le fait que les allemands aient opte pour cette mauvaise strategie n'y change rien.
Réponse de le 08/01/2014 à 12:29 :
Votre position peut se défendre. Mais, dans ce cas, il n'y aura plus à terme d'industrie auto en France, car les marges des petits modèles sont trop faibles, voire inexistantes ! On fermera deux, trois ou quatre usines de plus en France. C'est un choix, mais il FAUT alors EN ASSUMER toutes les conséquences sociales. C'est tout. La stratégie allemande, qui fonctionne puisque les constructeurs affichent marges et ventes record, a permis de sauver la production et les emplois outre-Rhin!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :