La fusion Fiat-Peugeot aura-t-elle lieu ?

 |   |  1226  mots
(Crédits : REGIS DUVIGNAU)
Crise du coronavirus, enquête approfondie par les autorités de la concurrence... La fusion géante entre PSA et FCA a pris du plomb dans l'aile. Si les analystes continuent de voir dans ce projet de belles opportunités de valorisation, ils s'interrogent encore sur les termes du deal à 50-50. Un équilibre encore moins justifié depuis l'emprunt garanti par l'Etat italien octroyé à Fiat...

La crise du coronavirus va-t-elle enterrer le projet de fusion PSA et FCA ? Si ce scénario paraît radical, il rappelle que ce projet vit actuellement une phase critique... Dernier épisode en date, la décision par la Commission européenne d'enclencher la phase deux de son enquête de conformité concurrentielle. Cette décision était une très mauvaise nouvelle puisqu'elle reporte le feu vert des autorités à au moins novembre prochain, là où Carlos Tavares (PDG de PSA) et Mike Manley (PDG de Fiat Chrysler), espéraient un accord de principe au terme de la phase une, soit en juin...

Une péripétie

Mais cette question procédurale ne paraît être qu'une péripétie face à l'incroyable détérioration des conditions de marché et des profils financiers des parties prenantes, du fait de la crise du coronavirus. « Nous ne sommes plus dans la même configuration qu'à l'époque où la fusion avait été annoncée... Les écarts d'efficience opérationnelle se sont creusés entre les deux entreprises, le schéma d'une fusion entre égaux est encore moins justifié qu'auparavant », souligne Frédéric Rozier, gérant action chez Mirabaud.

De fait, les ventes se sont effondrées, et il est vrai que le coronavirus n'a pas fait dans le détail livrant tous les groupes automobiles au même carnage sans épargner aucune région du monde. Ainsi, les cours des deux entreprises ont fondu d'un tiers depuis le 1er janvier. On peut toutefois noter une reprise plus...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2020 à 8:48 :
Les des ont roules depuis, la reponse est evidente : Non.
a écrit le 11/07/2020 à 10:50 :
Que nos 2 Français se rapprochent. Que va faire PSA avec un moribond comme Fiat...
a écrit le 11/07/2020 à 8:03 :
Le chiffre de €3.7 Mlds de synergie a été calculé avant la crise et en haut du cycle. Ce montant est-il toujours correct ?
A mon humble avis, un partenariat serait beaucoup moins risqué pour Peugeot.
Cordialement
a écrit le 10/07/2020 à 22:38 :
Si cette fusion ne devait pas se faire, en raison d'un deal trop favorable sur le plan financier en faveur de FCA, ce serait un coup très dur pour PSA qui a un besoin vital de grossir pour faire des économies d'échelle et s'internationaliser hors d'Europe pour espérer tenir ses rivaux à distance, en particulier Renault qui a sérieusement relancé la dynamique de l'alliance ds le but d'une efficience mondiale accrue.
a écrit le 10/07/2020 à 16:42 :
avec une enquête à charge il est certain que la fusion n'a plus beaucoup de chance d'aboutir : encore une commission choisie "impartialement", cela va de soi !
a écrit le 10/07/2020 à 16:37 :
Fiat reçoit un emprunt garanti par l'Etat italien et Renault (qui a un PDG italien) a reçu une aide de l'Etat de 5 milliards et PSA a été aidé par l'Etat en 2018/2019 ....
Réponse de le 11/07/2020 à 11:48 :
PSA n'a pas été aidé en 2018 / 2019. Cette information est erronée raca.
a écrit le 10/07/2020 à 11:33 :
Correctif : A part se goinfrer de cash, à quoi sert Chrysler ? Fiat a déjà abondé, maintenant la cible est PSA.
a écrit le 10/07/2020 à 11:32 :
A part se goinfrer de cash, à quoi sert FCA ? Fiat a déjà abondé, maintenant la cible est PSA.
a écrit le 10/07/2020 à 9:33 :
"enquête de conformité concurrentielle"

Alors que si cela avait été du fait de la volonté de VW ou Mercedes ce serait déjà fait, ça se passe comme ça au sein de l'empire prévu pour durer mille ans.
a écrit le 10/07/2020 à 9:32 :
FCA un boulet à traîner...
Réponse de le 10/07/2020 à 16:41 :
Monsieur Titou avant de dire des âneries analysez les chiffres que diable !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :