"Il est probable que l'urbanisme change" Nicolas Mangon, Autodesk

 |   |  792  mots
(Crédits : DR)
LE MONDE D'APRÈS. Pour Nicolas Mangon, vice-président marketing et stratégie architecture, ingénierie et construction d’Autodesk, société créatrice de la maquette numérique (BIM), le coronavirus va accélérer la décentralisation des activités en dehors des grandes villes. Ce partenaire de la ville de Paris pour le réaménagement du site de la tour Eiffel est déjà très sollicité sur... les trottoirs.

LA TRIBUNE - Depuis le début du confinement, les salariés ne vont plus au bureau, mais se disent prêts à y retourner si les espaces de travail changent. Est-ce quelque chose que vous entendez aussi ?

NICOLAS MANGON - Certains de nos clients nous demandent en effet de les aider à réagencer leurs espaces de travail, tant pour faciliter les déplacements que pour respecter la fameuse distanciation sociale. Je note d'ailleurs que l'on parle de distance sociale alors que l'on devrait parler de distanciation physique, étant donné que nous aurons toujours besoin d'interactions sociales.

Cette question se pose quelle que soit la nature de l'actif : aéroport, hôtel, supermarché... Nous avons ainsi lancé une nouvelle version des outils pour permettre aux ordinateurs de gérer les espaces en fonction de ces contraintes. Un partenaire par exemple nous l'a déjà demandé pour ses propres espaces ainsi que pour ses clients.

Des grandes banques new-yorkaises...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2020 à 10:46 :
Vu le foncier disponible intra muros, il est probable qu'on construise des petits logements pas fonctionnels, mais chers pour le commun des mortels et équipés tout fibre numérique. Ce qu'on sait faire depuis 60 ans...
a écrit le 30/04/2020 à 10:34 :
Formidable les villes sans voitures, plus de pollution , le calme et la tranquillité.
On peut espérer que le vélo prendra le relais des 4X4.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :