Le BTP se prépare à "la pire année depuis 30 ans"

 |   |  297  mots
Actuellement le contexte est très défavorable, le secteur des travaux publics prévoit une baisse de près de 10 % de son activité en 2015.
Actuellement le contexte est très défavorable, le secteur des travaux publics prévoit une baisse de près de 10 % de son activité en 2015. (Crédits : reuters.com)
Septembre a été le 17e mois consécutif de baisse d'activité pour les entreprises du secteur en France, dépendantes à 70% d'une commande publique qui se réduit comme peau de chagrin.

Pris en tenaille entre la baisse des dotations aux collectivités locales et les retards accumulés sur le démarrage de grands projets, le secteur des travaux publics s'attend à perdre 15.000 emplois en 2015.

"C'est la pire année depuis 30 ans, et il y a eu une accélération extrêmement forte des pertes d'emplois en 2015", s'alarme Bruno Cavagné, le président de la FNTP, auprès de l'AFP. Septembre a été le 17e mois consécutif de baisse d'activité pour les entreprises du secteur, dépendantes à 70% d'une commande publique qui se réduit comme peau de chagrin.

Hausse des défaillances d'entreprises et baisse d'activité

Actuellement le contexte est très défavorable, le secteur des travaux publics prévoit une baisse de près de 10 % de son activité en 2015.

Concernant le bâtiment, "les défaillances d'entreprises, malgré une nette baisse au deuxième trimestre, progressent encore de 2,4 % en glissement annuel sur l'ensemble du premier semestre 2015", expliquait en octobre dans un discours Jacques Chanut, le président de la fédération française du bâtiment. Les très petites structures qui emploient entre 1 et 3 salariés sont les plus affectées.

Le bâtiment pourrait, lui, toutefois bénéficier d'un mieux en 2016, comme le suggèrent plusieurs facteurs. Dans le logement neuf, le crédit immobilier est en effet dynamique, tandis que les ventes des constructeurs de maisons individuelles ou des promoteurs sont toutes deux en hausse d'environ 20% sur un an.

Une lueur d'espoir qui ne touchera vraisemblablement pas le secteur des travaux publics, alors que les collectivités locales seront contraintes de couper dans certaines dépenses dans les mois à venir.

>> Aller plus loin Les collectivités vont-elles encore réduire leurs dépenses pour le BTP ?

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2015 à 7:37 :
Le bâtiment a toujours été un révélateur de l état de l économie " quand le bâtiment va tout va " ..
Réponse de le 06/11/2015 à 8:38 :
Vinci et Bouygues font des milliards de bénéfices non ?? Comment vous l'expliquez ?
a écrit le 05/11/2015 à 12:16 :
Donc c'est l'argent de la collectivité publique qui continuait à perfuser ce secteur ? ....un mot me vient en tête : assistanat
a écrit le 05/11/2015 à 10:58 :
mince! fini les porsches cayenne, bmw x6 et autres, faudra un peu attendre pour en changer

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :