Saint-Gobain : Pierre-André de Chalendar prépare sa succession

 |  | 225 mots
Lecture 1 min.
Pierre-André de Chalendar restera Pdg de Saint-Gobain encore quelques mois.
Pierre-André de Chalendar restera Pdg de Saint-Gobain encore quelques mois. (Crédits : Jean Chiscano)
Le président-directeur général du groupe coté au CAC 40 a proposé à son conseil d'administration de nommer au 1er juillet 2021 un directeur général, en la personne de Benoît Bazin, aujourd'hui directeur général délégué.

La dissociation président-directeur général fait des émules dans les groupes cotés au CAC 40. Après Martin Bouygues qui a annoncé, la semaine dernière, quitter la direction générale du groupe fondé par son père Francis en 1961, c'est au tour de Pierre-André de Chalendar de s'apprêter à prendre du champ.

Président-directeur général de Saint-Gobain depuis juin 2010, après en avoir gravi toutes les marches depuis son entrée en 1989, cet inspecteur des Finances de père en fils a proposé à son conseil d'administration de nommer un directeur général à compter du 1er juillet 2021: Benoît Bazin.

Promu directeur général délégué en novembre 2018 lorsque le groupe coté a lancé son plan de décentralisation "Transform & Grow", ce Polytechnicien, diplômé du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T), des Ponts et Chaussées et de Sciences-Po Paris, et passé par Bercy, est entré dans le groupe en 1999. Benoît Bazin siège en outre au conseil d'administration de Vinci.

Le futur directeur général arrive dans un contexte très positif pour Saint-Gobain malgré la crise économique et sanitaire. Le groupe du CAC 40 spécialisé dans la fabrication et la distribution de verres et de matériaux de construction vient en effet d'annoncer de très bons résultats pour 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :