Veolia réussit son augmentation de capital pour acquérir Suez

Ce succès confirme "la très forte adhésion du marché à l'opération", selon Veolia. Elle doit être également financée par la cession d'actifs de Suez à un consortium d'investisseurs.

2 mn

Veolia, qui en octobre 2020 a acheté 29,9% du capital de Suez à Engie, a lancé fin juillet une offre publique d'achat sur les 70,1% restants, pour un montant d'environ 9 milliards d'euros.
Veolia, qui en octobre 2020 a acheté 29,9% du capital de Suez à Engie, a lancé fin juillet une offre publique d'achat sur les 70,1% restants, pour un montant d'environ 9 milliards d'euros. (Crédits : PASCAL ROSSIGNOL)

Une nouvelle étape cruciale dans l'acquisition de Suez par Veolia vient d'être franchie. Le leader français du traitement de l'eau et des déchets a annoncé mercredi avoir réussi son augmentation de capital destinée à financer une partie de l'achat de son concurrent historique. 2,5 milliards d'euros ont pu être levés comme prévu.

"Le succès de cette augmentation de capital ainsi que le soutien des actionnaires existants, reflété par le très fort niveau de souscription, confirment la très forte adhésion du marché à l'opération", s'est félicité le groupe dans un communiqué.

22,70 euros par action nouvelle

Veolia, qui en octobre 2020 a acheté 29,9% du capital de Suez à Engie, a lancé fin juillet une offre publique d'achat sur les 70,1% restants, pour un montant d'environ 9 milliards d'euros. Le prix de souscription de l'augmentation de capital, en numéraire et avec maintien du droit préférentiel pour les actionnaires de Veolia, avait été fixé à 22,70 euros par action nouvelle. L'acquisition de Suez doit aussi être financée par la cession à un consortium d'investisseurs, composé de Meridiam, GIP, CDC/CNP Assurances, des actifs que Veolia ne peut pas englober en raison des règles de concurrence.

Afin de clôturer l'opération, qui doit lui permettre de créer le "champion mondial" de la transition écologique, et qui lui a coûté plusieurs mois de guerre médiatique et judiciaire, Veolia attend d'ailleurs les autorisations nécessaires des autorités de la concurrence, notamment de la Commission européenne. Le groupe espère les obtenir "d'ici janvier 2022".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.