Hitachi et MHI s'unissent pour gagner en compétitivité dans les centrales thermiques

Les deux groupes japonais d'industries lourdes ont annoncé jeudi leur intention de fusionner leurs activités d'équipements de production d'électricité pour centrales thermiques. Un société conjointe devrait voir le jour en 2014.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Avec cette manœuvre, ils souhaitent atteindre une taille critique et jouer des coudes avec les autres cadors du secteur. Jeudi, Hitachi et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) ont annoncé qu'ils allaient fusionner leurs activités d'équipements de production d'électricité pour centrales thermiques. Les deux groupes souhaitent confirmer ce rapprochement d'ici au mois d'avril 2013. Si le calendrier est respecté, une société conjointe verra le jour en janvier 2014. Celle-ci développera, fabriquera et vendra des turbines, chaudières et autres moyens requis dans les centrales thermiques ou géothermiques.

Un effet Fukushima

Surtout, la nouvelle entreprise, qui sera détenue à 65% par MHI et 35% par Hitachi, devrait atteindre une taille suffisante pour concourir dans la catégorie des géants mondiaux du secteur, comme l'allemand Siemens ou l'américain General Electric.

Déjà partenaires dans d'autres domaines, MHI et Hitachi disent partager la même la volonté de contribuer à la croissance mondiale en facilitant la production d'énergie sans pour autant polluer davantage. Ce qui suppose l'emploi de technologies de pointe que ces entreprises prétendent avoir et proposer à l'échelle mondiale, notamment aux pays émergents, Chine en tête. Il faut dire que depuis l'accident nucléaire de Fukushima, ces secteurs sont en forte progression. Et des projets concernaient les installations thermiques, qui avaient été retardés, ont été redémarré.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.