Pass sanitaire : plus d'un tiers des grands centres commerciaux potentiellement concernés

Déjà mis en place dans les bars, restaurants, transports longues distances... le pass sanitaire vient d'être étendu à certains centres commerciaux. Plus de 100 établissements pourraient être concernés en France, sans compter les grands magasins, qui seraient soumis aux mêmes règles s'ils font plus de 20.000 m2 et se situent dans les zones à forte incidence. Le nombre exact de centres et magasins concernés dépendra des décisions des préfets.
Le gouvernement a demandé aux préfets de rendre le pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20.000 m2 situés dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants.
Le gouvernement a demandé aux préfets de rendre le pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20.000 m2 situés dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants. (Crédits : Wikimedia Commons)

Mis en place depuis le 9 août 2021, jusqu'au 15 novembre, dans les restaurants, bars, salons professionnels, foires, hôpitaux, trains... le pass sanitaire - attestant d'une vaccination complète, d'un test négatif de moins de 72 heures ou un test positif attestant du rétablissement de la Covid-19 - vient d'être étendu pour certains centres commerciaux.

Le gouvernement a en effet demandé mercredi, à l'issue d'un Conseil de défense, aux préfets de rendre le pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20.000 m2 situés dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants. La mesure concerne 38 départements, dans lesquels le masque doit aussi redevenir obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public soumis au pass sanitaire.

Ainsi, plus d'un tiers des 350 centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés pourraient être concernés par l'obligation de pass sanitaire, selon un calcul réalisé par l'AFP au vu de l'état actuel de l'épidémie de Covid-19. Jusqu'ici, il n'était appliqué que dans quelques centres commerciaux et grandes surfaces dans le Vaucluse, les Pyrénées Orientales et en Loire-Atlantique - où la mesure a finalement été levée jeudi, en raison d'un taux d'incidence inférieur à 200.

129 centres commerciaux

La liste officielle n'a pas encore été publiée, mais cette nouvelle mesure pourrait être potentiellement applicable à 129 centres commerciaux répartis dans les 38 départements de métropole et d'Outre-mer où le taux d'incidence est le plus important, selon un calcul tiré de la liste des centres de plus de 20.000 m2 communiquée jeudi à l'AFP par le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC).

carte covid

Les grands magasins ne sont pas inclus dans cette liste, mais pourront également être concernés s'ils font plus de 20.000 m2 et se situent dans les zones à forte incidence.

En métropole, ces départements - dont l'Hérault, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, la Gironde, ou le Rhône - se trouvent majoritairement dans la moitié sud du pays, très fréquentée pendant la période estivale. Ils devront aussi rendre le port du masque obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public, a indiqué le gouvernement.

Lire aussi 4 mnCovid-19 : après les Antilles, la situation en PACA, Occitanie et Corse inquiète le gouvernement

Le nombre réel de centres et magasins concernés par le pass sanitaire dépendra des décisions des préfets. Selon la loi validée la semaine dernière par le Conseil constitutionnel, le pass dans les grandes surfaces ne pourra être obligatoire si cela compromet "l'accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu'aux moyens de transport".

"En terme pratique, ce n'est pas évident à mettre en place. Cela va créer des files d'attente avec un risque sanitaire possible, un coût économique à court terme en recrutant des agents de sécurité supplémentaires, et une baisse de fréquentation", a déploré le délégué général du CNCC Gontran Thüring auprès de l'AFP.

M. Thüring a estimé à 30.000 euros par mois et "par porte d'entrée" de chaque centre, les dépenses supplémentaires liées à la vérification du pass sanitaire.

Du côté des Outre-mer, les Antilles, premières touchées, affichent des taux d'incidence record, frôlant les 2.000 cas pour 100.000 habitants. Martinique et Guadeloupe sont désormais totalement reconfinées pour tenter de ralentir les arrivées de patients à l'hôpital, où plusieurs dizaines de lits de réanimation supplémentaires sont déjà ouverts, parfois installés jusque dans les blocs opératoires, comme au CHU de Guadeloupe dans les jours à venir. L'exécutif est entré dans "un scénario d'urgence" pour ces territoires, selon les mots d'Emmanuel Macron, et le gouvernement fait valoir les moyens déployés: matériel et renforts de 270 soignants et 60 pompiers sont arrivés de métropole pour les deux îles.

Le constat est également catastrophique en Polynésie française, qui affiche désormais un taux d'incidence de plus de 1.500 et où un couvre-feu est entré en vigueur. Les îles de Tahiti et Moorea vont être confinées, seulement le dimanche pour l'instant. Douze infirmières et infirmiers partiront dimanche en renfort à Papeete.

Lire aussi 4 mnCovid-19 : face à la quatrième vague, le gouvernement durcit les mesures sanitaires

(Avec AFP)

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 13/08/2021 à 10:26
Signaler
toutes ses mesures ne servent a rien sauf à montrer que le gouvernement fait quelque chose. plus de risque dans la boulangerie ou le débit de tabac que dans des énormes espaces. mais bon comment tuer un peu plus l économie.

à écrit le 13/08/2021 à 8:21
Signaler
Et toujours aucun projet de film ou série de zombies dans ces mégas centres qui pourraient être un hommage formidable à Romero ? Je verrais bien Tarantino tiens...

le 13/08/2021 à 15:10
Signaler
Un hommage à Night of the Living Dead sorti au cinéma sans notice de copyright du fait du changement de titre par son distributeur Walter Reade Organization donc tombé dans le domaine public au grand dam de George A. Romero...

le 13/08/2021 à 18:11
Signaler
"Tombé dans le domaine public" hé ça a son sens quand même... :-)

à écrit le 12/08/2021 à 21:49
Signaler
il faut faire son shoping en Belgique .

à écrit le 12/08/2021 à 18:16
Signaler
Bientôt la faillite pour Unibyebye...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.