Déconseiller les vacances en Espagne et au Portugal : "c'est du n'importe quoi", pestent les professionnels du voyage

Alors qu'ils enregistrent des niveaux de réservation en forte hausse depuis plusieurs semaines, les professionnels du voyage français ont dénoncé les déclarations du Secrétaire d'Etat Clément Beaune, lequel a déconseillé les voyages en Espagne et au Portugal cet été. Selon eux, ces déclarations ont créé une cacophonie dans l'esprit des Français, alors que la carte établie par le gouvernement pour les voyages les classe toujours en vert.

3 mn

Les opérateurs de voyage ont dénoncé les recommandations du Secrétaire d'Etat Clément Beaune d'éviter l'Espagne et le Portugal cet été.
Les opérateurs de voyage ont dénoncé les recommandations du Secrétaire d'Etat Clément Beaune d'éviter l'Espagne et le Portugal cet été. (Crédits : Enrique Calvo)

« C'est du grand n'importe quoi », a résumé Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du voyage après les annonces du Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Clément Beaune, conseillant aux Français qui « n'ont pas encore réservé leurs vacances « d '« éviter l'Espagne, le Portugal », en raison de la situation sanitaire « particulièrement préoccupante »?  Des déclarations qui ont aussitôt provoqué la colère des professionnels du voyage alors que ces deux pays apparaissent en vert sur la carte publiée par le gouvernement pour les conditions de voyage entre les pays.

« Panique » et « cacophonie »

« Le gouvernement établit des règles et procède à des modifications régulières » a-t-il rappelé. Le 4 juillet par exemple, Oman, la République Démocratique du Congo et la Zambie sont passés dans la liste des pays rouges. Ainsi, pour Jean-Pierre Mas, « Clément Beaune n'a pas le droit d'arriver avec son pot de peinture et repeindre l'Espagne et le Portugal en orange ou en rouge ». « S'il y a une interdiction pour aller au Portugal, ce n'est certainement pas à Clément Beaune de la prendre », à moins que « chaque ministre ne se transforme en un expert de santé publique », a-t-il conclu.

Lire aussi Europe : les frontières commencent enfin à rouvrir

Pour ce dernier, Clément Beaune « a créé un mouvement de panique, et une cacophonie, ce qui est irresponsable de sa part », et ses déclarations sonnent comme un « coup de pied dans l'harmonie européenne », alors que l'Europe a fait entrer en vigueur son pass sanitaire il y a une semaine. De fait, les Français souhaitant se rendre en Espagne n'ont pas à subir de quarantaine ni même à montrer de test négatif, selon le site du Ministère de la santé espagnol. Pour se rendre au Portugal, ils n'ont pas à subir de quarantaine non plus mais un test PCR ou antagénique négatif, selon le site de France Diplomatie.

Toutefois, les contaminations repartent à la hausse dans les deux pays incriminés par Clément Beaune : dans certaines régions d'Espagne, le variant Delta est désormais présent dans 10,8% des échantillons aléatoires réalisés, soit huit points de plus qu'une semaine auparavant, selon des données du Ministère de la Santé.

« Aucune perspective de remboursement »

Face aux déclarations du Secrétaire d'Etat, Jean-Pierre Mas fait valoir qu'« à cette heure-ci, il n'y a pas de mouvement d'annulations ». De plus, lors de son intervention, Clément Beaune a parlé d'un « conseil de prudence » et d'une « recommandation », mais pas d'une interdiction. Dès lors, « aucune perspective de remboursement » n'est envisagée dans « l'état actuel », a ajouté Jean-Pierre Mas. Pour rappel, si la destination n'est « pas accessible pour raison sanitaire ou autre », un voyageur ne peut être remboursé qu'à la condition d'avoir « réservé un « forfait » incluant le vol et d'autres prestations auprès d'une agence de voyage, physique ou en ligne », qui suivent la « recommandation du gouvernement », avait-il souligné en mai dernier. À 17h ce jeudi, l'ensemble des pays européens figurent en vert sur la carte du gouvernement, y compris l'Espagne et le Portugal.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 11/07/2021 à 18:44
Signaler
Moi je déconseillerais aux Français et aux Etrangers de se rendre à Paris et dans toutes les villes de France écolo-socialistes.

à écrit le 10/07/2021 à 10:43
Signaler
Il suffit de rendre la vie un peu plus compliquée aux non vaccinés afin d'avoir un été presque normal. Vérification du pass EU au restaurant, cinéma, train, avion, hôtels etc.... et vous allez voir une augmentation des demandes de vaccins dans les 6h...

à écrit le 09/07/2021 à 19:06
Signaler
Il faut aller voir Indochine à Madrid, là on est forcément immunisé. En attendant le variant omega

à écrit le 09/07/2021 à 18:41
Signaler
Faut aller au festival de Cannes ou à Wimbledon en ce moment ça a l'air tranquille la -bas .

à écrit le 09/07/2021 à 9:41
Signaler
que l'on fasse deja payer les tests à partir du moment ou c'est pour un loisir !!!!!ce n'est pas aux contribuables de payer pour les irresponsables !!!!!! enfin que notre gouvernement arrête des chercher des boucs émissaires QU'il prenne ses re...

à écrit le 09/07/2021 à 8:29
Signaler
Le grand n importe quoi c est le commentaire de ce professionnel du tourisme qui préfère ses petits intérêts perso que le moyen et long terme …. Allons tous nous covid es en Espagne et Portugal !! Moi je reste en France dans un coin où il n y a perso...

à écrit le 08/07/2021 à 20:49
Signaler
Dans le peu d'outils avec des effets tangibles dont on dispose, la fermeture des frontières et l'arrêt du transport aérien de passagers restent les plus efficaces. Ne pas en tenir compte reste suspect.

à écrit le 08/07/2021 à 19:44
Signaler
Il eût fallu de prime abord laisser les avions au parking sur le tarmac de tous les aéroports du Monde.

à écrit le 08/07/2021 à 19:35
Signaler
oui beauredelle, laissez les gagner des pognons mairdeuh ! Faut aller chercher le dernier p'tit sou.. Les pauvres c' est fait pour être très pauvres et les professionnels du voyage très riches ! Vendre du rêve avec des cagibis et tourisme d'hyper ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.