Trenitalia rafle Arriva Allemagne à la barbe de Veolia

 |   |  168  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Deutsche Bahn vend les actifs allemands de sa filiale britannique Arriva à la compagnie publique italienne de transport ferroviaire associés au fonds luxembourgeois Cube.

La compagnie italienne Ferrovie dello Stato, maison mère de l'opérateur du rail Trenitalia, alliée au fonds luxembourgeois Cube, s'est offert les actifs allemands d'Arriva, la filiale britannique de Deutsche Bahn, aux dépens de Veolia. Le groupe tricolore avait des vues sur les lignes de bus et de trains d'Arriva Allemagne. Le prix de la transaction n'a pas été communiqué mais il est estimé par la presse allemande à environ 170 millions d'euros. L'opération devrait être bouclée au premier trimestre 2011.

Le patron de Deutsche Bahn Rüdiger Grube, jugé très peu francophile, a estimé que le prix proposé avait été "le critère déterminant" tout comme "le respect des conditions fixées par l'Union européenne". Mais, les observateurs estiment que le choix du patron de Deutsche Bahn lui évite de renforcer Veolia, qui est déjà son principal concurrent en Allemagne dans le transport régional de passagers. Ce qui est loin d'être le cas sur le marché allemand pour Trenitalia.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :