Lufthansa multiplie par sept son bénéfice opérationnel

 |  | 245 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La première compagnie européenne a dégagé en 2010 un profit opérationnel de 876 millions d'euros, après 130 millions en 2009.

Lufthansa impressionne. Après avoir été l'une des seules compagnies aériennes à avoir maintenu un bénéfice opérationnel pendant la crise, le transporteur allemand continue de faire la course en tête en termes de rentabilité. Lufthansa a en effet dégagé en 2010 un bénéfice opérationnel de 876 millions d'euros, sept fois plus important qu'en 2009 (130 millions). Son bénéfice net dépasse même le milliard d'euros (1,1 milliard) alors que le groupe avait affiché une légère perte de 34 millions en 2009. Air France-KLM, dont l'exercice s'achève fin mars dégagera également un bénéfice d'exploitation, mais inférieur à 300 millions d'euros.

 

Ce profit provient notamment d'un effet fiscal exceptionnel de 400 millions. Le chiffre d'affaires a bondi de 22,4%, à 27,3 milliards, en raison de la hausse de la recette unitaire mais aussi du trafic. Au niveau du groupe (Lufthansa, BMI, Austrian, Swiss, Germanwings), le nombre de passagers transportés a progressé de 17% à 90 millions de passagers. Ce qui en fait le premier groupe européen, devant Air France-KLM (moins de 75 millions).

 

Des résultats supérieurs aux attentes des analystes qui ont fait monter le cours de l'action de Lufthansa de plus de 3% à mi-journée. La direction a prévu de verser à nouveau un dividende.

 

Le groupe maintient son offensive. Les capacités de la seule compagnie Lufthansa vont progresser de 11% au cours de la prochaine saison estivale qui commence fin mars. Un rythme deux fois plus rapide que celui d'Air France-KLM (+5,7%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :