Goldman Sachs renforce son poids dans Eurotunnel

La banque américaine a franchis le seuil de 25% des droits de vote dans l'exploitant du tunnel sous la manche Eurotunnel.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La banque américaine Goldman Sachs a renforcé son poids dans l'exploitant du tunnel sous la manche Eurotunnel  en franchissant le seuil de 25% des droits de vote, selon un avis de l'Autorité des marchés financiers, publié mercredi. Goldman Sachs a franchi le 22 septembre les seuils de 20 et 25% des droits de vote du groupe Eurotunnel , a précisé l'AMF. L'établissement financier détient désormais 26,05% des droits de vote et 15,64% du capital d' Eurotunnel.


Ce franchissement de seuils est dû à une attribution de droits de vote double pour des actions ordinaires, peut-on lire dans l'avis. Goldman Sachs n'a pas acquis de nouvelles actions Eurotunnel. La banque américaine, qui est actionnaire d' Eurotunnel via la société d'investissement Aero, rappelle dans cet avis qu'elle détient en outre des bons de souscription (warrants) lui donnant une option d'acquérir des actions Eurotunnel supplémentaires, soit 113.254 actions, et des échanges d'actions ("Equity swaps") représentant 34.580 actions.

Mais Goldman Sachs n'envisage pas d'acquérir ni des droits de vote supplémentaires, ni de nouvelles actions, est-il indiqué dans l'avis. La banque américaine ne songe pas non plus à "modifier la stratégie" d' Eurotunnel. Le franchissement du seuil des 30% des actions ou des droits de vote d'une entreprise impose de lancer une OPA, selon les règles en vigueur.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 01/12/2012 à 17:51
Signaler
GS contre l'humanité !

à écrit le 29/09/2011 à 18:38
Signaler
Quel bel élan de solidarité ! Comme toute la finance européenne, GS est sous l'eau. Enfin, je rappelle à ceux qui s'inquiètent que le jour où font trop ch..., il suffira de les exproprier : c'est le problème qu'a la finance avec les actifs trop réels...

le 30/09/2011 à 7:22
Signaler
Je suis bien d'accord, d'abord il faut taxer pour concentration abusive de marché et surtout ne pas permettre à ces gens là de mettre la main sur d'autres actifs liés aux services ferroviaires ou annexes ou complémentaires. L'Etat doit faire interven...

à écrit le 29/09/2011 à 7:44
Signaler
Quand on connait le dossier Eurotunnel, on préfèrerait ne pas faire de commentaires, mais ce n'est pas faisable parce que parce que ce dossier reflète à la fois l'irresponsabilité des autorités publiques - les concepteurs du projet et attribueurs de ...

à écrit le 29/09/2011 à 0:50
Signaler
Il faut bien qu'il fasse semblant de temps en temps d'etre dans l'economie reelle!

à écrit le 28/09/2011 à 19:14
Signaler
A lire de toute urgence le livre de Marc Roche "La Banque : comment Goldman Sachs dirige le monde" Goldman Sachs ? C'est aujourd'hui LA Banque. C'est aussi un vrai pouvoir dans le monde entier. Sa force ? Un goût obsessionnel du secret. Et c'est au...

le 29/09/2011 à 9:34
Signaler
Très bon livre (la 1ère moitié du moins), vraiment surprenant sur les méthodes et relations de GS de par le monde. Il est étonnant d'ailleurs de ne voir aucune de ces informations dans les journaux, particulièrement sur la dissimulation d'une partie ...

le 29/09/2011 à 13:36
Signaler
Oui, le doute reste sur les vrai intentions de GS sur Eurotunnel. Ils sont trop connus maintenant.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.