Eurotunnel : le tunnel franco-britannique au fort accent... norvégien

Le fonds souverain norvégien est devenu le deuxième actionnaire de Groupe Eurotunnel , l'exploitant du tunnel sous la Manche, selon un avis publié vendredi.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé que Norges Bank qui assure la gestion du fonds souverain norvégien, détenait désormais 5,15% du capital et 4,48% des droits de vote d' Eurotunnel, après avoir procédé à l'acquisition d'actions sur le marché.

Il se place désormais en deuxième position au sein du capital de l'opérateur transmanche, derrière la banque d'affaires Goldman Sachs, qui possède 15,59% des parts, et plus de 25 % des droits de vote.

Alimenté par les recettes pétrolières de l'Etat et investi en actions et obligations internationales ainsi que dans l'immobilier, le fonds norvégien est le premier investisseur sur les Bourses européennes, dont il détient plus de 2% de la capitalisation totale, alors que 7,7% de son capital est investi dans les entreprises du CAC 40.

Après une pause dans ses achats entre l'été 2009 et l'été 2011, le fonds a recommencé à ramasser les actions européennes depuis août, profitant de la chute des marchés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 26/11/2011 à 2:36
Signaler
On étude quelque liasion Londres - Oslo ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.