La France va ouvrir à la concurrence les TER et les trains Corail

 |   |  511  mots
Copyright Reuters
Le gouvernement anticipe la décision de Bruxelles qui autorisera bientôt des sociétés privées à concurrencer la SNCF sur les lignes nationales.

L'ouverture à la concurrence des lignes voyageurs nationales n'attendra pas le feu vert européen. C'est ce qu'a annoncé hier jeudi Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) à l'occasion de la clôture des assises du ferroviaire. Suivant les recommandations de la première commission des assises, présidée par Gilles Savary, vice-président socialiste du Conseil général de Gironde et grand spécialiste des transports, la ministre du développement durable et des transports a indiqué que le gouvernement s'engageait, sans en préciser formellement la date, à la préparation d'une loi qui autoriserait les autorités organisatrices qui le souhaitent à lancer des expériences de mise en concurrence de lignes de trains express régionaux (TER) dès 2014.

Elle a également annoncé que dans le cadre de la convention qui lie la SNCF à l'État, des lignes de trains d'équilibre du territoire (TET), en language courant les trains intercités (Corail), seraient également ouvertes à ces facilités. Toutes les régions sont concernées à condition d'être volontaires, à l'exception de L'IIle-de-France, car son réseau de TER et RER connaît « des problèmes de saturation et évolue dans un environnement trop complexe », a commenté Gilles Savary. La ministre a cependant précisé que ces expériences « se feront dans un cadre social renouvelé ». Traduction, le statut des cheminots devra être réformé avant de lancer ces expérimentations. Le président de la section sociale du Conseil d'État, Olivier Dutheillet de Lamothe, a été missioné en août par le gouvernement pour réflechir à cette évolution. Il recevra les différents acteurs du dossier « début janvier », a indiqué la ministre.

NKM a rejoint le consensus qui s'est dégagé des Assises pour estimer que la gouvernance du système ferroviaire née de la réforme de 1997 était désormais obsolète. « Le statu quo n'est plus possible », a-t-elle admis. En accord avec les propositions émises lors des Assises, elle s'est dite favorable au regroupement des fonctions de gestion des infrastructures du réseau afin de rassembler « tout ou partie des fonctions exercées actuellement par RFF (réseau ferré de France), la direction des chemins de fer (DCF) et SNCF infra ».

Inventer un nouveau système

Elle a demandé aux directions de la SNCF et de RFF de lui remettre leurs propositions « au début du printemps », les exhortant à inventer « un système à la française, une troisième voie » qui puisse se différencier des systèmes allemands ou britanniques.

Afin d'entamer une politique de résorption du déficit structurel du réseau ferroviaire, que les assises ont chiffré à 1,5 milliard chaque année, les assises préconisent globalement un grand toilettage du système. Un organisme d'évaluation externe devrait être sollicité pour déterminer « en accord avec les régions », les priorités en termes de rénovation du réseau, de développement des lignes et des politiques tarifaires. En tout les cas « nous n'irons pas chercher les recettes pour combler ce déficit auprès des contribuables », a promis Nathalie Kosciusko-Morizet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2011 à 14:03 :
« nous n'irons pas chercher les recettes pour combler ce déficit auprès des contribuables » : privatisation du rail ....
a écrit le 28/12/2011 à 14:01 :
"le statut des cheminots devra être réformé avant de lancer ces expérimentations" : bonne chance !!!
a écrit le 18/12/2011 à 21:12 :
Très bonne nouvelle! Les chemineaux de la SNCF vont enfin voire ce qu'ils vont voire!!!
a écrit le 16/12/2011 à 14:23 :
Pour rétablir la vérité sur les chemins de fer britanniques où le taux de ponctualité est meilleur qu'en France (chiffre médian 90%)
TRAIN ridership shows no signs of abating. The most recent figures from the Association of Train Operating Companies (ATOC), confirm that Britain?s railways are set for their busiest peacetime year since the 1920s.

More than 1.3bn journeys are expected to have been made by the end of 2011.

During the summer, passenger numbers increased by 5.3%, with 314.3 million journeys, compared to 298.4m between June 26 and September 17 last year.

According to ATOC, one of the reasons behind the rise in rail travel is the high price of petrol.

Sales of cheap advance tickets have almost doubled in the last four years, with almost a million now bought every week.
Réponse de le 16/12/2011 à 15:57 :
Ils sont à l'heure mais obsolète car tellement lent.......
Réponse de le 16/12/2011 à 21:15 :
Et le prix du billet anglais par rapport a celui francais pour le même trajet kilométrique est 50% plus cher, vous avez juste oublié cela Mr Apusousous ...
Réponse de le 17/12/2011 à 7:44 :
Il faut avoir les moyens pour se deplacer en transports ! On est loin des pass pour la journee qu'on peut trouver dans le metro fran?s
Réponse de le 18/12/2011 à 10:34 :
Sauf que l'Etat absorbe la dette de la SNCF de 30 milliards.La SNCF coûte 1000 euros / an au contribuable ,l'Etat verse chaque année 7 milliards et REF 5 milliards soit un total de 12 milliards. Faut être "pragmatique" !!!!
Réponse de le 18/12/2011 à 21:07 :
Effectivement, les Anglais ont su apprendre de leurs erreurs et seules les lignes sont privatisées. Le réseaux, lui a été remis dans la sphère public.
Réponse de le 18/12/2011 à 21:09 :
@Pragmatique: Ne confondez pas Londonien et Anglais. Le pouvoir d'achat d'un Londonien est 50% plus élevé que la moyenne Française.
Réponse de le 19/12/2011 à 8:04 :
Cher Ben, et le kilo de pommes à Londres coute 50% de plus qu'en France (or Paris). Et les loyers londoniens, evitons aussi d'en parler.
Réponse de le 19/12/2011 à 17:36 :
@Pragmatique: Oui, vous illustrez, bien mon propos.
a écrit le 16/12/2011 à 14:07 :
Les autocars peuvent subvenir sur les lignes secondaires non rentables et en sous effectifs de clients. Sur le plan environnemental cela sera un avantage, un autobus pollue moins qu'une locomotive diesel qui tracte des wagons pratiquement vides.
Que la SNCF ne gagne pas de l'argent cela n'étonnera personne vu la faible productivité des agents. Petit rappel pour un cheminot c'est 6h30 de conduite... et la RATP ne fait pas mieux...
a écrit le 16/12/2011 à 13:52 :
Evitons de faire comme les anglais en tout cas. On a les trains les plus ponctuels du monde, ce serait dommage de perdre ça à cause de la multiplication mal coordonnée des acteurs.
On ne se rend pas compte ici, mais dans d'autres pays, les horaires sont presque donnés à titre indicatif (50% de trains en retard sur pas mal de lignes) ...
Réponse de le 17/12/2011 à 7:48 :
N'importe quoi! Allez donc prendre un train entre Nice et Marseille pour voir si nous avons les trains les plus ponctuels au monde. Il n'y a pas une heure sans un train en retard!!! L'équivalent du TGV au Japon avait accumulé 13 secondes de retard sur un an en 2009.
Qu'en pensez-vous?
Réponse de le 18/12/2011 à 21:05 :
@warning: Toujours le même argument datant de 15 ans. Vous devez être un coco pour être en retard sur votre temps...? Sachez que les Anglais ont su apprendre de leurs erreurs et que seule les lignes sont privatisées. Le réseaux, lui a été remis dans la sphère public et à même connu un sur-investissement cet dernières années. En prenant ce qui est comparable, les lignes régionales anglaises fonctionnent bien mieux que les TER Français et les tarifs sont attractifs du fait de la concurrence!
a écrit le 16/12/2011 à 12:22 :
A quand le Metro TransManche (Calais-Ashford) et la reouverture de la ligne Dunkerque-Belgique ? L'etat des transports collectifs est catastrophique surtout en region.
Réponse de le 16/12/2011 à 15:59 :
C'est sur! La région ne fait rien pour le transmanche!
Réponse de le 28/12/2011 à 14:07 :
@que fait la region Nord pas de calais : il serait intéressant de savoir à qui profite cet abandon ....
a écrit le 16/12/2011 à 12:09 :
le resultat va etre que seules les lignes beneficieires seront desservies ou alors pours les lignes deficitaires il faudra payer plus cher
Réponse de le 16/12/2011 à 13:45 :
Rentabilité sera le maître mot. Il est de plus fort à parier que les retards et la maintenance seront aussi voire plus déplorables qu'avec le réseau actuel.
Sans compter le gouffre financier en terme de logistique...
a écrit le 16/12/2011 à 12:03 :
Ce n'est pas demain la veille que l'on va voir des entreprises privées investir dans le chemin de fer. Véolia qui avait de grandes ambitions vend sa branche transport et se désengage du secteur. On parle de 60 à 80 millions de pertes en 2011. Les TER étant financés par les régions et le TET par l'état, la morosité planant sur les finances publiques fait que les budgets transports sont revus à la baisse. bref, par d'argent à gagner dans le transport ferroviaire sauf à réduire le nombre de trains, ou à fermer des lignes donc à dégrader le service. La concurrence est un leurre dans un domaine demandant d'énormes investissements avec une rentabilité proche de zéro.
Réponse de le 17/12/2011 à 7:41 :
+1
Et c'est bien pour cela que seul l'Etat peut assurer ce type de service !
Réponse de le 28/12/2011 à 14:09 :
@ L : effectivement , mais à quel prix ...
a écrit le 16/12/2011 à 11:17 :
d'ouvrir à la concurrence c'est trés bien puisque tous ces cheminots avec leurs priviléges ne sont pas capablent d'assurer le service public !!!!!! par contre l'entretien des réseaux ne doit plus etre assurés par le contribuable
a écrit le 16/12/2011 à 10:00 :
la concurrence est une bonne chose on ne dort pas sur des acquis il faudrais faire de même avec les taxis
a écrit le 16/12/2011 à 9:26 :
Il faut espérer que Bruxelles fasse accélère le processus Français encore bien mou !
a écrit le 16/12/2011 à 9:16 :
bien sur,maintenant que le con:tribuable a payer avec ses impots regionnaux la modernisation des ters,on donne tous cela aux copains
Réponse de le 28/12/2011 à 14:13 :
Meme refrain : nationalisation des déficits et privatisations des benefs ... bon , même si dans le domaine ferroviaire c est dur de faire des benefs
a écrit le 16/12/2011 à 8:13 :
Enfin voilà une bonne nouvelle dans ce contexte économique incertain même si l'ouverture à la concurrence n'est pas totale.

- Chef de gare !
- Champagne !
Réponse de le 16/12/2011 à 13:36 :
@RasLeBol : une question à 3 francs 6 sous : êtes-vous un "client" régulier des TER et des trains Corail ? Rendez-vous en 2014 pour faire un bilan. En région, nous vivons au quotidien l'ouverture à la concurrence des transports routiers locaux. Bilan catastrophique.
Réponse de le 16/12/2011 à 15:24 :
ah oui? j habite en region centre, avant Autocar gere par le conseil general et la sncf>>>> greve, retard, aujourd hui operateur prive, avec subvention au depart, pas de greve et autocar PONCTUEL.
Marre de la SNCF, RATP.... et autre ramassis de greviste!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :