Aeroflot : un bébé de 15 mois dans la liste des candidats retenus pour le conseil d'administration

Le milliardaire russe Alexandre Lebedev, actionnaire d'Aeroflot, a proposé l'entrée de son fils de 15 mois au conseil d'administration de la première compagnie aérienne russe, une "blague" destinée selon lui à critiquer la gouvernance des sociétés publiques. Il risque par ailleurs 5 ans de prison pour une querelle avec un autre oligarque.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Chez Aeroflot, l'allié russe d'Air France-KLM, il se passe des choses pour le moins curieuses. Publiée mardi , dans la liste des 14 candidats retenus pour le conseil d'administration -parmi lesquels 11 seront élus en juin par les actionnaires- figure un...bébé de 15 mois. Il s'agit d'Egor Alexandrovitch Lebedev, le fils du célèbre milliardaire Alexandre Lebedev actionnaire depuis des années d'Aeroflot et très critique à l'égard du Kremlin. Ancien membre du KGB, ce dernier a expliqué qu'il s'agissait d'une "blague" destinée à critiquer la gouvernance des sociétés publiques en Russie.

Moins de 5% du capital
« La morale de cette blague est la suivante: si les conseils d'administration des sociétés publiques n'ont pas de réel pouvoir, à quoi bon y nommer des adultes? », a-t-il ironisé mercredi sur son compte Twitter. Aucune chance que son fils de 15 mois entre au « board ». Le milliardaire a expliqué qu'il détenait désormais moins de 5% d'Aeroflot, contre 15% en 2011, et que par conséquent, seul un des trois candidats proposés devrait entrer au conseil d'administration : Sergueï Aleksachenko, l'un des responsables de l'Ecole supérieure d'Economie de Moscou. Les autres postes devraient être remportés par les candidats ayant reçu l'aval de l'Etat, actionnaire à 51%, et de la compagnie.

Une fortune de 1,2 milliard de dollars
Membre actuel du conseil d'administration d'Aeroflot, Alexeï Navalny, considéré comme l'un des principaux opposants à Vladimir Poutine ne figure pas dans la liste des candidats. Ce juriste réputé pour avoir dénoncé des scandales de corruption au sein de sociétés publiques, a expliqué à Gazeta.ru s'être mis d'accord avec Alexandre Lebedev pour abandonner cette fonction afin de se consacrer à ses autres activités et à sa défense.

Actionnaire également de Gazprom, Alexandre Lebedev possède des médias en Russie et en Grande-Bretagne. Il est co-propriétaire du journal d'opposition Novaïa Gazeta avec l'ex-président soviétique Mikhaïl Gorbatchev, mais aussi des journaux britanniques The Evening Standard et The Independent. Il possède aussi une banque et une compagnie aérienne, Red Wings, qui a vu sa licence suspendu après le crash d'un Tupolev qui a fait 5 morts fin décembre. Le magazine Forbes a estimé sa fortune à 1,1 milliard de dollars en 2012.

Risque de 5 ans de prison

Alexandre Lebedev risque jusqu'à 5 ans de prison. Il est en effet jugé à Moscou pour des coups portés lors d'une dispute au cours d'une émission télévisée en 2011.Le plaignant est le promoteur immobilier Sergueï Polonski, qualifié de controversé par l'AFP. Au cours des audiences préliminaires, Alexandre Lebedev, inculpé de "hooliganisme", a obtenu une pause, le juge ayant décidé de renvoyer le dossier au parquet pour rectifier des erreurs de procédure. Début février, son avocat avait indiqué que la prochaine audience se déroulerait dans « trois semaines. « Je pense que tout est fabriqué du début à la fin », avait déclaré Alexandre Lebedev, estimant que la décision de le poursuivre était due à ses positions politiques. Selon l'AFP qui cite les images de la télévision, Alexandre Lebedev l'avait frappé au cours d'un talk-show politique sur la chaîne NTV en 2011, et Sergueï Polonski était tombé de sa chaise avant de se relever sans blessure apparente. Ironie du sort, Serguei Polonski n'était pas présent aux audiences car il est détenu au Cambodge depuis le 31 décembre pour des violences présumées contre l'équipage d'un bateau.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 27/02/2013 à 15:29
Signaler
Détournement d'infos visant une fois de plus à décrédibiliser la Russie. Lebedev soumet la candidature de son fils âgé de 15 mois, c'est plutôt démocratique non ? Le fait est qu'il ne sera pas retenu au conseil d'administration d'Aeroflot, mais cela ...

le 27/02/2013 à 16:46
Signaler
patrikb :c'est ce qu'il vous dit.. .c'est un oposant au regime et qu'il a fait cela pour contester . . . c'est un monsieur qui denonce la corruption ...et un bon ... z'etes pas tres objectif quand on parle de la Russie... ;-)

le 27/02/2013 à 20:09
Signaler
@hades: c'est une info de la rubrique "chiens écrasés" dont on ne parlerait même pas dans les journaux français, et c'est pour cela que je dis que cet article est manipulateur vis-à-vis de la Russie qui est un pays comme un autre, y compris au niveau...

à écrit le 27/02/2013 à 14:11
Signaler
Panier de crabes. Pas mieux ici...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.