30 heures de retard, le rocambolesque vol EY23 d'Etihad Airways

Un avion en provenance d'Abou Dhabi a atterri dimanche à Düsseldorf avec 30 heures de retard. Il est resté bloqué 13 heures avant de décoller à Abou Dhabi à cause d’un brouillard épais, puis une fois en vol, a été dérouté vers Vienne en raison de la mort d'un passager en vol. .
(Crédits : reuters.com)

Trente heures de vol quand il en faut sept en temps normal. Prévu samedi 3 janvier, le vol Abou Dhabi-Düsseldorf d'Etihad Airways, la compagnie des Emirats arabes unis, a tourné au supplice pour les passagers. Ils ne sont arrivés à destination que le lendemain après une accumulation d'éléments défavorables. Les passagers du vol EY 23 sont d'abord restés 13 heures dans l'appareil à Abou Dhabi sans pouvoir décoller, à cause de la fermeture de la piste de l'aéroport en raison d'une brume très dense qui enveloppait le Golfe persique samedi matin. Soit, peu ou prou, l'équivalent d'un Paris-Rio de Janeiro!

Déroutement

Et ce n'était que le début. Car une fois en vol, le pilote a été contraint de poser l'appareil à Vienne, en Autriche, à cause du décès en plein vol d'un passager, âgé de 73 ans. Mais après ce déroutement, l'avion n'a pu redécoller pour l'Allemagne, afin d'éviter que l'équipage ne dépasse le nombre d'heures de vol obligatoire. Les passagers et le personnel ont donc passé la nuit dans un hôtel de Vienne. Et ce n'est que le dimanche 4 janvier que les passagers sont arrivés à destination, épuisés.

"Pour un vol, c'est un degré sans précédent de perturbation", a commenté la compagnie aérienne, priant les passagers d'accepter ses excuses.

Deux jours de retard pour United il y a un an

L'an dernier, à pareille époque, une autre affaire rocambolesque avait pourri le Noël de 169 passagers de United Airlines. A cause d'un problème technique, le vol UA 1764 Paris-Newark de la compagnie américaine programmé le 24 décembre à 12h55 avait décollé... deux jours plus tard.

De tels retards interpellent. Quand ils surviennent, ils concernent le plus souvent des compagnies touristiques victimes d'une panne sur un aéroport à la fois peu fréquenté et très éloigné des centres de maintenance, comme en République dominicaine. Les passagers sont donc obligés d'attendre que la pièce de rechange arrive et que la réparation se fasse.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 14/01/2015 à 13:32
Signaler
Tout cela paraît bizarre, après 13 h, l'équipage aurait déjà du sortir et être remplacer car ils allaient dépasser les prestations Max. Il faut savoir que le début de prestation commence une heure avant minimum... Donc déjà 14h de prestation sans mêm...

à écrit le 06/01/2015 à 10:50
Signaler
Pourquoi s'arreter a vienne a cause du décés du passager alors que 1h plus tard, il aurait pu étre debarquer a Destination. Vive les excès de réglementation!!!!!

à écrit le 05/01/2015 à 22:30
Signaler
Bizarre la phrase "afin d'éviter que l'équipage ne dépasse le nombre d'heures de vol obligatoire" le nombre d'heures maximum autorisé ? Le 'obligatoire' fait bizarre. Comme si, un jour, ils volent 4 heures, il doivent faire la cinquième car elle est ...

à écrit le 05/01/2015 à 21:13
Signaler
Si vous espérez vous instruire sur les sites journalistiques gratuits, sachez que vous fêtes fausse route. Cela dit, je suis en partie d'accord avec vous que, tant que l'avion ne s'est pas écrasé, ça n'en vaut pas la chandelle pour en parler.

à écrit le 05/01/2015 à 16:41
Signaler
je dois être sans coeur, mais franchement ça mérite un article ce fait divers de chez divers? moi une fois j'ai pris alitalia et suis resté plusieurs heures bloqué, ben j'ai pas pleuré et je suis là pour vous livrer l'information, passionnant hein? ...

le 06/01/2015 à 16:36
Signaler
ALITALIA: Always Late In Taking Off Always Late In Arriving. Peut-être pas très nouvelle, la blague...

à écrit le 05/01/2015 à 15:50
Signaler
Vaut mieux tard que jamais!

à écrit le 05/01/2015 à 15:45
Signaler
Ils sont cons ces anglais ou quoi, l'Europe de peut pas marcher comme ça et tous les pays européens y perdront toutes leurs plumes à terme

à écrit le 05/01/2015 à 15:24
Signaler
en bateau,en voiture,en chameau,c'est plus long

à écrit le 05/01/2015 à 14:58
Signaler
Malgré la consigne qui très probablement est tombée à la rédaction de ne pas citer le type de l'appareil, on apprend un peu partout qu'il s'agit d'un AIRBUS A330 d'Etihad Airways. Si c'était un Boeing ou un avion d'autre marque, le titre La Tribune n...

le 05/01/2015 à 15:15
Signaler
Il suffit de regarder la photo pour voir que c'est un A330 ! Please, pas de polémique stérile et déplacée !

le 05/01/2015 à 15:32
Signaler
Messieurs, Pour votre information, il s'agit sur la photo d'un Boeing 777-300 et de tout de manière, l'avion n'a rien avoir avec ces problèmes...

le 05/01/2015 à 16:03
Signaler
Pour la photo, oui c'est un Boeing. En allant zieuter cette ligne sur Flightradar et flightaware, elle n'est pourvue qu'en A333 par Etihad. Ceci dit, la polémique il est vrai, est bidon, d'autant que l'avion n'est mis en cause nulle part.

le 05/01/2015 à 19:34
Signaler
Commentaire stérile !

le 05/01/2015 à 21:35
Signaler
Il n'y a que vous qui fait encore confiance au choix photo d'avions de la Tribune. D'ailleurs je ne vois aucunement la moindre polémique dans le message de roro, il cite une praxis journalistique très peu recommandable.

à écrit le 05/01/2015 à 14:47
Signaler
C'est sûr que 13 h à rester enfermé dans un avion, pour une personne de 73 ans, c'est dur. L'article se focalise uniquement sur le retard des passagers plutôt que de penser à la personne qui est décédée, pour qui la "perturbation" a été quand même d'...

le 05/01/2015 à 14:58
Signaler
Et surtout est il admissible de laisser les passagers 13 heures dans un avion immobilisé sur le tarmac ?

le 05/01/2015 à 22:37
Signaler
Être bloqué sur le tarmac pendant des heures, c est un peu le pain quotidien en Chine... mais 13h !!! A la place de la famille de la "victime", il est clair que j en resterai pas la....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.