Air France-KLM : quand un communiqué de 2020 remet en cause la rémunération 2021 de Ben Smith

Après avoir baissé de 25% en 2020, la rémunération fixe de Ben Smith va revenir à la normale en 2021 (900.000 euros), selon le document d'enregistrement universel qui sera présenté aux actionnaires lors de la prochaine assemblée générale le 26 mai. Pour autant, un grain de sable pourrait perturber ce projet.
Fabrice Gliszczynski

3 mn

(Crédits : DR)

Grosse pression sur Ben Smith. Alors qu'une majorité de Parlementaires néerlandais s'élève contre la décision votée l'an dernier par les actionnaires d'Air France-KLM de lui verser en 2022 deux millions d'euros de "bonus long terme" au titre de 2019, un autre caillou vient se glisser dans la chaussure du directeur général du groupe.

Il s'agit d'un communiqué de presse publié il y a un an, le 23 avril 2020 exactement, qui peut remettre en cause le montant de sa rémunération fixe de 900 000 euros prévue cette année. Pourquoi ? Parce qu'après la baisse de 25% décidée l'an dernier, cette somme de 900 000 euros correspond aujourd'hui à un retour à la normale de la rémunération fixe alors qu'elle devrait rester, à la lecture du communiqué publié l'an dernier, amputée du quart de sa valeur. En effet, quand Ben Smith a annoncé le 23 avril 2020 qu'il baissait sa rémunération fixe de 25% (et qu'il abandonnait par ailleurs sa rémunération variable annuelle), il précisait dans ce communiqué que la mesure s'appliquait "pendant la crise liée au Covid-19", et non pour la seule année 2020.

Négociations sur des baisses de rémunération des personnels

Or, comme le pointent certains en interne chez Air France, "la crise liée au covid-19" est toujours aussi intense que l'an dernier. Air France-KLM a encore affiché une perte d'exploitation de 1,3 milliard d'euros au premier trimestre et la situation est telle que les personnels d'Air France sont toujours en activité partielle avec les baisses de salaire qui l'accompagnent et que la direction cherche par ailleurs à leur baisser leur 13ème mois.

Cette notion vague "liée à la crise Covid", qui pose de facto la question de sa durée, ne figure pas dans le document d'enregistrement universel. A la place, il est indiqué que la baisse de la rémunération fixe concernait la seule année 2020.

La rémunération variable annuelle de Ben Smith n'est pas concernée par cette ambiguïté. Contrairement à la rémunération fixe, le fameux communiqué de presse du 23 avril 2020 précisait bien que son abandon par Ben Smith valait pour la seule année 2020.

Pour 2021 les conditions d'obtention du bonus annuel sont précisées dans le document d'enregistrement universel, avec un montant pouvant représenter entre 0 à 122% de la rémunération fixe. Pour autant, un éventuel bonus a toutes les chances de passer à la trappe au regard des contreparties exigées par la Commission européenne pour valider la recapitalisation d'Air France par l'Etat français. Bruxelles exige en effet l'absence de versement des bonus des dirigeants tant que 75% des aides d'Etat perçues ne sont pas remboursées.

Interrogé, Air France-KLM n'a pas souhaité faire de commentaire.

La composition de la rémunération de Ben Smith

Décidée en 2018 lors de son arrivée, la rémunération potentielle de Ben Smith s'élève à plus de 4 millions d'euros par an, dont 80% environ correspondent à une rémunération variable. Celle-ci est composée d'une rémunération variable annuelle pouvant s'élever à 122% (voire 150%) du montant de la rémunération fixe. Et de deux plans de rémunération long terme donnant droit à l'attribution d'unités de performance de 1 million d'euros chacune. Ces dernières sont payables au bout de trois ans. Avec la crise et les suppressions des bonus des dirigeants exigée par Bruxelles en contrepartie de son feu vert à la recapitalisation du groupe, la rémunération de Ben Smith est appelée à diminuer fortement. F.G.

Fabrice Gliszczynski

3 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 27/04/2021 à 8:19
Signaler
les salairtes de ces PDG de grands groupes (en particulier de ceux en difficulté sont proprement scandaleux ! )

le 27/04/2021 à 10:55
Signaler
A ce niveau, il ne s'agit pas de salaires mais de fortunes ou de rentes financées par le contribuable, une sorte de super service public.

à écrit le 26/04/2021 à 21:49
Signaler
Eh bien moi ça ne me paraît pas excessif Car comparable à celle de dirigeants internationaux de responsabilité équivalente. Au lieu de râler contre le président Macron qui n’y est pour rien, prenez donc le poste si vous en êtes capables.

le 27/04/2021 à 8:22
Signaler
Il y a quand mème une énorme dissonance entre le salaire , le travail fourni et l'utilité sociale ( ...et l'international n'est pas un critère de comparaison ultime ! ).......... !!!

à écrit le 26/04/2021 à 14:26
Signaler
Ces gens là vivent sur une autre planète ils ne se rendent même pas compte à quel point ils peuvent être détestés de la population c est ça la macronie un jour ils risquent de le payer très cher !

le 26/04/2021 à 17:35
Signaler
Malheureusement, ils ne paieront rien du tout, le système politico-juridico-economique et les élites veillent. Macron a sciemment jouer avec la possibilité d'une guerre civile à l'hiver 2018 (tout le monde l'a oublié) et a fait éborgner des dizaines...

à écrit le 26/04/2021 à 12:43
Signaler
c'est bien le systheme macron il ne faut confondre remuneration legale et prime extrapodinaire prime de 2 millions d'euro selon les deputes des pays bas sur l'annee 2020 qui a remettre en cause

à écrit le 26/04/2021 à 12:04
Signaler
Rémunération beaucoup trop élevée ! comme celles des pilotes séniors et des cadres supérieurs... il faut les ramener au niveau de celles pratiquées dans des compagnies aériennes équivalentes. Cela fait partie des maux congénitaux d'Air France. Sans l...

à écrit le 26/04/2021 à 11:43
Signaler
hyu

à écrit le 26/04/2021 à 11:13
Signaler
Oui, et les primes? Meme l'etat ne voulait pas les supprimer.

à écrit le 26/04/2021 à 10:53
Signaler
Le monde d'après ... comme avant, en fait.

à écrit le 26/04/2021 à 10:21
Signaler
C'est une folie ces rémunérations à rapprocher de toutes celles qui progressent avec parfois une belle opacité chez nos autorités.

à écrit le 26/04/2021 à 9:53
Signaler
Avoir de l'argent plein les poches est une sécurité par lestage; c'est pour empêcher qu'arrive à ce valeureux patron la même mésaventure qu'à Mary Poppins! Message aux Syndicats:réjouissez vous d'assurer le lestage en question, c'est à dire la sécur...

à écrit le 26/04/2021 à 9:19
Signaler
Franchement, 900000 euros par an pour tenir un secteur inutile et couteux, friand d'argent public, pour faire durer une hypocrisie tenace mais de plus en plus visible, franchement c'est loin d'être volé, mérité même, faut le faire le job là hein. Par...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.