Air France : le plan Ben Smith pour passer la crise

Alors qu'Air France-KLM perd 25 millions d'euros par jour en raison de l'absence de recettes liée à l'arrêt quasi complet de son activité, son directeur général, Ben Smith, a indiqué ce vendredi à des pilotes qu'il qu'il faudra deux ans pour retrouver le niveau de trafic de 2019. Le groupe négocie avec les Etats français et néerlandais des soutiens financiers, notamment des garanties bancaires. Deux demandes de soutien ont été faites à l'Etat français. Mais les banques sont réticentes à prêter.
Fabrice Gliszczynski

3 mn

(Crédits : Charles Platiau)

Tout va très vite. Les hypothèses de programme des vols présentées en interne à Air France la semaine dernière ne tiennent déjà plus. Alors que la quasi-totalité de la flotte d'Air France et de KLM est clouée au sol, il était encore question d'assurer une offre très ambitieuse en juillet et en août : remettre en ligne 70 à 80% de l'offre en sièges long-courriers initialement prévue cet été avant la crise du Covid, 80 à 90% sur le moyen-courrier et 65 à 75% sur le court-courrier. Sans surprise, ces hypothèses ne tiennent plus. Le directeur général d'Air France-KLM, Ben Smith, l'a indiqué ce vendredi à des  pilotes lors d'une visioconférence. Après une activité minimale en juin où seulement 20% de la capacité globale pourraient être assurés, Ben Smith compte remettre en service en juillet 40% de l'offre (en sièges kilomètres offerts) initialement prévue avant la crise, puis 60% en août, avant d'atteindre 75% au quatrième trimestre au mieux. Ce qui semble encore terriblement ambitieux, au moins pour cet été. Comme beaucoup, le directeur général d'Air France-KLM prévoit une reprise lente et progressive. Pour Ben Smith, il faudra deux ans pour revenir au même niveau que 2019.

Perte de 25 millions d'euros par jour

La situation est critique. Air France-KLM perd 25 millions d'euros par jour et Air France n'a aujourd'hui des liquidités que pour tenir jusqu'à début juin. Cela semble un peu exagéré. Selon nos informations, Air France perd entre 500 et 600 millions d'euros par mois (hors prise en charge par l'Etat du chômage partiel). C'est ce qui a été présenté récemment aux représentants du personnel. Le tout pour une trésorerie de 1,5 milliard d'euros (KLM a le même niveau et Air France-KLM dispose d'environ 2,5 milliards).

Deux demandes à l'Etat

Le groupe a besoin une aide extérieure pour se renflouer. "En l'absence de financements complémentaires, un besoin de liquidité est attendu au troisième trimestre 2020", a prévenu Air France-KLM jeudi dans son communiqué, précisant qu'il s'agissait là de ses "meilleures estimations". "En conséquence, le groupe Air France-KLM, Air France et KLM, mènent des discussions approfondies avec leurs gouvernements respectifs et des institutions financières afin de disposer des ressources qui leur permettront de sécuriser et soutenir les niveaux de liquidités adéquats, par tous les moyens", avait précisé le le groupe.

Des négociations sont en cours avec les Etats français et néerlandais pour obtenir des prêts garantis. Il y a deux demandes à l'Etat français. L'une vise à obtenir des liquidités pour passer la crise à court terme (4 à 5 mois), l'autre est destinée à couvrir les 12 à 18 prochains mois.

Les banques sont réticentes

Problème. Les banques sont réticentes à prêter avec une garantie de l'Etat sur 75% des prêts. Selon les pilotes, Ben Smith chercherait à obtenir un niveau de cash non plafonné garanti à 90% par l'Etat. Le dirigeant canadien serait hostile à une nationalisation d'Air France qui ne serait pas une réponse aux besoins de cash du groupe à court terme, a-t-il dit aux pilotes.

Le faible niveau de capacités prévu d'ici à la fin de l'année va provoquer du sureffectif et un nombre trop important d'appareils. Mais si l'Etat garantit les prêts à Air France, il pourrait exiger au groupe de ne pas licencier. Pour l'heure, la direction ne prévoit pas de licenciements. Le quart de la flotte pourrait néanmoins être supprimé d'ici à la fin de l'année. Si les deux prochains A350 seront livrés en mai et juin, aucune décision n'a été prise pour le dernier B787 et les deux A350 prévus pour être livrés au quatrième trimestre. Pour l'heure, les prises de livraison des premiers A220 à l'automne 2021 restent inchangées. Ben Smith a bien l'intention d'anticiper la sortie de flotte des A380.

Lire aussi : Air France-KLM cherche à obtenir des aides d'Etat d'environ 10 milliards d'euros

Fabrice Gliszczynski

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 66
à écrit le 13/04/2020 à 16:47
Signaler
Certes il faut faire quelque chose pour sauver cette compagnie et ses salariés bien que les syndicats de pilotes n'ont pas toujours été exemplaires. De même son PDG actuel Ben Smith (Canadien) a préféré passer une commande il y a quelques semaines de...

le 14/04/2020 à 10:12
Signaler
C’est dur de confondre autant de chose dans un seul commentaire. Déjà l’ancien nom des a220 ce sont les Cseries. Rien à voir avec les CRJ qui sont actuellement opérés chez hop. C’est un avion moderne et économe. C’est un avion de demain. C’est...

le 14/04/2020 à 10:26
Signaler
Votre commentaire est discrédité avec les nombreuses erreurs, montrant votre ignorance du sujet: 1/ L'A220 s'appelait précédemment le C-SERIES, le CRJ est un autre avion... 2/ l'ATR 42/72 et l'A220 sont deux avions complètement différents, ne se...

à écrit le 13/04/2020 à 8:58
Signaler
pas un euro pour air France la direction doit se serer la ceinture ou est sa contribution aux transfert des patients depuis le debut de la crise la direction d'air France pleure chaque jour pour avoir du secourt il y a d'autres priorite bien plus...

le 13/04/2020 à 11:00
Signaler
Pas de transfert de patients mais plusieurs centaine de milliers de français rapatriés . Vols vides à l’aller , pleins de compatriotes anxieux et bloqués de puis longtemps au retour . Pas de patients , ni de tambours ni de trompettes pour Air Franc...

à écrit le 12/04/2020 à 20:17
Signaler
L'enfant chéri de la République demande des milliards pour continuer à vivre grand train. En réalité, une occasion de repartir de zéro avec des pilotes à 10K€ mensuel et non pas 22K€ comme actuellement que l'on ne sera obliger de consulter pour prend...

le 13/04/2020 à 15:19
Signaler
Ca marche pour vous Mats? On peu diviser votre salaire par 2?

le 14/04/2020 à 11:16
Signaler
Vous avez raison ! Diviser par deux des salaires à 22K€ par mois n'a rien de comparable à le faire pour des salaires inférieurs. Le commentaire de Rémi doit-être celui d'un pilote d'AF... Un des problèmes récurent de cette compagnie est le statut bea...

le 15/04/2020 à 11:03
Signaler
Votre commentaire m’amène à penser que vous ne maîtrisez pas vraiment votre sujet. Ça sent le commentaire naïf du lecteur de la presse grand public . Vous semblez croire qu’il y a un problème de "statut trop privilégié " à traiter. De quel statut...

à écrit le 12/04/2020 à 19:30
Signaler
Les aides doivent être conditionnées à une réduction du nombre de passagers, puisque le TA vient d'admettre qu'il n'est pas capable de réduire les émissions

à écrit le 12/04/2020 à 15:11
Signaler
Et si au final une faillite d'Air France ne serait-elle pas LA solution ? Cela permettrait de mettre pas mal d'orde face aux domination du SNPL, baronnie des CDB de 777, alliance AF-KLM, compétition de la flotte, lignes déficitaires, salaires et prim...

le 12/04/2020 à 18:38
Signaler
À quelle baronnie appartenez vous cher Greff? Juste pour savoir d’où sort ce genre de réflexions ... Remettre au pas les syndicalistes et les syndicats..... Hmmm ... un petit relent d’Allemagne des années 30 . En fait vous souhaitez tout simplemen...

le 14/04/2020 à 11:18
Signaler
Vous avez raison ! . Un des problèmes récurent de cette compagnie est le statut beaucoup trop privilégié des pilotes. Mais PERSONNE n'a jamais voulu vraiment le traiter... La survie d'AF passe par certaines remises en question dont celle du statut de...

à écrit le 12/04/2020 à 13:55
Signaler
Le transport aérien est un luxe. Dépenseriez-vous 25 milliards pour sauver la production des sac Hermès ou des chaussures Louboutin? Et pourtant, c'est ce que l'Etat Français s'apprête à faire en notre nom ...

le 12/04/2020 à 14:56
Signaler
En plus c'est injuste, L'avion n'est pas un bien commun Les 2/3 des français ne prennent jamais l'avion.

le 12/04/2020 à 16:16
Signaler
Mais qui dépense 25 milliards.....? D’où tenez vous cela? Vous avez lu l’article ? Il s’agit d’un prêt de 4 milliards. Un prêt ...qui se rembourse... Ce sont les états qui , en fermant les frontières , ont mis cette Industrie par terre. ...

à écrit le 12/04/2020 à 0:41
Signaler
C'est la bonne opportunité de virer tous les pilotes fainéants d'Air France, et d'en ré-embaucher moins chère et plus flexibles, voir de sous-traiter par KLM. Le reste des salariés d'Air France ne pourront que dire merci!

le 12/04/2020 à 14:58
Signaler
Les pilotes les mieux payé au monde , j'ai rarement vu des pilotes très fatigués...

le 12/04/2020 à 16:12
Signaler
Bien sûr ..... Et vous allez les trouver où les pilotes moins chers..? Ces derniers temps on a plutôt cherché partout pour faire voler les avions... Vous savez ce truc avec deux ailes que les fainéants font voler ....sûrement à la sueur de v...

à écrit le 11/04/2020 à 23:32
Signaler
Pourquoi l'entreprise Air France serait-elle plus privilégiée que les commerces de proximité ou les TPE-PME français ? Si pas assez de trésorerie, alors cessation de paiement, et donc faillite ! Si assez de trésorerie, alors pas de cessation de...

à écrit le 11/04/2020 à 19:25
Signaler
La majorité des commentaires est déprimante. Très peu remettent en cause le modèle économique dominant. Il faut mettre fin à la facilité de se déplacer à travers toute la planète à cause de prix dérisoirement bas. Les maladies se transmettent d'autan...

le 11/04/2020 à 19:45
Signaler
Parce que l'avion existait pendant la peste noire ou la grippe espagnole ?

le 12/04/2020 à 16:05
Signaler
Je partage votre avis, il y a un excellent article de Charly Hebdo : "Le monde S'emm...de" - Aout 2019

à écrit le 11/04/2020 à 17:31
Signaler
L industrie du transport aerien de masse est le co createur de la pandemie. Le transport aerien est le plus emetteur de CO2 par km et le moins taxé. Ne PRENEZ PLUS L AVION. Diminuez drastiquement vos vols perso et pro. Influencez vos elus pou...

le 11/04/2020 à 19:26
Signaler
Rare commentaire lucide. Merci car les autres sont désespérants...

le 11/04/2020 à 19:46
Signaler
Waouh 2% de la pollution en moins quel changement. Vous voulez qu'on parle des batteries au lithium beaucoup plus polluante que le pauvre transport aérien ? Ou vous voulez qu'on parle des avions pendant la grippe espagnole et la peste noire ?

le 13/04/2020 à 4:34
Signaler
Seul commentaire intelligent, merci à vous .

à écrit le 11/04/2020 à 15:28
Signaler
Ça fait longtemps que c’est la crise chez Air France malheureusement. Tant d’efforts gâchés par les grèves à répétition, entre autres. Tant d’acharnement de certains à obtenir des avantages indécents et immoraux au regard de leur situation. Il faut ...

le 11/04/2020 à 20:35
Signaler
Un pseudo qui en dit long ... Vous avez rejoint IATA et ses charentaises suisses vous aussi ? Il y en a qui ont bien les pieds sur terre mais qui ne sont pas en reste pour les avantages immoraux et indécents .... Travailler plus , je crois qu’en ...

le 12/04/2020 à 16:30
Signaler
En fait je répond à votre contradicteur ci-dessous avant de critiquer votre pseudo on aimerait bien connaitre le sien. Autant que je sache IATA à son siège au Canada et des représentants en Suisse... Faut pas exagérer les pilotes ont des horaires tr...

le 15/04/2020 à 11:27
Signaler
Mxb , ça vous va comme pseudo? Oui les pilotes ont des horaire très aménagés comme vous dites et heureusement. Ce sont de lois européennes qui régissent ce domaine et elles sont très laxistes . Lorsqu’elles sont mises en œuvre strictement , même les...

à écrit le 11/04/2020 à 13:37
Signaler
Mauvais choix'pour l'A220 alors que toute la ressource d'économie d'échelle est installée et maitrisé avec l'A320... Sur la nationalisation, à moyen terme et long terme c'est fort pertinant pour sauver l'entreprise. Pour sa rentabilité...c'est une...

le 11/04/2020 à 20:11
Signaler
La nationalisation ne semble pas à l’ordre du jour. Merci pour votre expertise en matière de choix d’avions moyen courriers : pourquoi avez vous donc quitté cette entreprise ? Vous n’y aviez pas votre place? Je pense que ceux qui ont choisi cet avio...

le 12/04/2020 à 16:40
Signaler
Je réponds ici à votre contradicteur: Vous pourriez nous donner des chiffres sur les salaires des pilotes et leur temps de travail effectif par mois ? merci Pourriez vous aussi nous parler de la pollution réelle autre que CO2 en haute altitude ? O...

le 12/04/2020 à 23:54
Signaler
J’ai trouvé ceci pour les usa: https://work.chron.com/average-commercial-airline-pilots-salary-11855.html Pour l’Allemagne par exemple ceci: https://www.pilotjobsnetwork.com/jobs/Lufthansa_German_Airlines Tout ceci avant impôt. Les salaires en Fra...

à écrit le 11/04/2020 à 12:10
Signaler
Les solutions de survie passent par une diminution des conditions salariales et sociales extravagantes dont bénéficient les pilotes d'Air France depuis toujours. Et par une remontée des tarifs mais aussi du confort en classé éco. Moins mais mieux. Le...

le 11/04/2020 à 15:02
Signaler
Les compagnies qui ont le plus de réserve financière en ce moment, et qui donc ont le plus de chance de survivre, ce sont les grosses compagnies low cost court courrier. Le pas cher est donc loin d'être un désastre. Pour le long courrier, moins m...

le 11/04/2020 à 19:14
Signaler
Réponse à Vincent. Le "bas-coût / bas-prix" est un désastre. S'il a permis aux actionnaires de s'enrichir, il traite mal ses salariés et permet à des hordes mal éduquées de se propager partout sur la planète et de tout dévaster ! Ensuite A350 ou autr...

le 11/04/2020 à 20:22
Signaler
Très cher Charles , j’ai beaucoup apprécié votre brillante expertise sur « l’extravagant salaire des pilotes » . A première vue ce n’est pas l’avis de Mr Smith qui donc ,selon-vous , n’a aucune expertise en la matière . Pourtant il dirige l’entrep...

le 12/04/2020 à 16:44
Signaler
Oui pour une tarification au juste prix, et qui prennent en compte les dégâts environnementaux => X2 La situation actuelle est injuste, L'avion n'est pas un bien commun Les 2/3 des français ne prennent jamais l'avion.

le 12/04/2020 à 23:16
Signaler
Il est exact que les dégâts environnementaux ne sont qu’en parti pris en compte dans le coût et donc le prix du transport aérien. Il en est de même pour le transport ferroviaire. En effet , prend on en compte le coût ( inconnu à ce jour) du démantèle...

à écrit le 11/04/2020 à 9:54
Signaler
Il serait peut être temps en plus de retirer les a380, d’arrêter la bêtise hop. Ah non car si pas de licenciement il y aura grève contre une absorption de ces pilote pour faire de l’a220 avec eux ? On parle du cargo AF détruit pas nos grand de ...

à écrit le 11/04/2020 à 8:42
Signaler
Un bon moment pour se priver des pilotes syndicalistes radicales parce que un greve eventuelle contre un tel mesure a peu d'effect: tous les avions sont deja cloue au sol.

à écrit le 11/04/2020 à 8:07
Signaler
--- Mais si l'Etat garantit les prêts à Air France, il pourrait exiger au groupe de ne pas licencier --- Au contraire, une aide contre une réduction de la voilure, on a pas les moyens de sauver une armée mexicaine, y a pas qu'air france et elle el...

le 11/04/2020 à 10:37
Signaler
Oui mais une armée mexicaine à Pôle Emploi, ça ne cotise plus, et ça coûte cher. De plus, quand le trafic repartira, les compagnies auront besoin de compétences, et nous ne saurons ni les recruter, ni les former, si nous les avons virés dès le début....

le 11/04/2020 à 15:06
Signaler
ça fait des années que AF est en sur effectif. Donc non, quand le trafic repartira, il sera possible de faire autant avec moins de personnel.

le 11/04/2020 à 20:26
Signaler
Air France vous a déjà coûté beaucoup ? Combien ? Quand ? Merci

le 12/04/2020 à 16:55
Signaler
Le transport Aérien nous coûte très cher en dégâts environnementaux. Un A380 qui décolle c'est 245 tonnes de Kérosène balancées dans le ciel, vous les cachées bien et avez bien de la chance qu'elles ne se voient pas. Avec entre 100 et 200 000 v...

le 15/04/2020 à 11:12
Signaler
Bxm s’il vous plaît ne racontez pas n’importe quoi , il y’a de gens comme moi qui vous lisent . Vous confondez capacité maximale des réservoirs et consommation . En gros vous dites : chaque fois qu’une voiture sort de son garage c’est 60 l de carbu...

à écrit le 11/04/2020 à 7:45
Signaler
Il me semble que nous perdons le sens et l’ampleur de ce qui se passe! Le trafic aérien ne repartira pas car il pollue et transmet le virus. Ce virus va continuer son œuvre dans le monde entier, donc il sera impossible d’avoir des liaisons aériennes ...

le 11/04/2020 à 9:46
Signaler
Restez dans votre grotte. Car si on ne peut pas voler, alors tout les lieux publics aussi resteront fermés. Un peu d'optimisme, le monde se relèvera...sans vous !

le 11/04/2020 à 10:40
Signaler
bonjour, et quels moyens de transports proposez vous pour les voyages par exemple aux etats unis? moyen de transport non confinés donc....

le 11/04/2020 à 16:24
Signaler
L’aviation civile de transport de masses touristiques n’est pas une priorité.

à écrit le 11/04/2020 à 7:04
Signaler
les crises économiques montrent souvent l'envers des "pseudo modèles vertueux" du nord de l'europe ici, dans le cas de l'alliance Air France-KLM, c'est surtout l'état français qui devra débourser des sommes considérables (alors que néerlandais et fr...

le 11/04/2020 à 13:38
Signaler
Posez-les vous d'abord,en cherchant des infos par exemple... L'état français ne prêtera que pour AF, l'état Néerlandais que pour KLM. KLM est bien plus petite (177 machines contre plus de 300 pour AF-Hop-Tra) , elle aura donc moins besoin d'arge...

le 11/04/2020 à 16:40
Signaler
on en reparle dans peu de temps souvenez-vous de 2007-2009 et ensuite 2010 et la crise de l'euro on reparlera des 'vertus" des gens du nord qui se protègent en demandant que les pays du "sud" fassent des déficits pour absorber leurs excédents mais...

à écrit le 11/04/2020 à 6:38
Signaler
Qu'il vire d'abord le pilotes les plus hargneux et grévistes. Comme Alitalia s'apprête à la faire. Il faudra repartir sur de bonnes bases, sans risques de grèves tous le 6 mois.

à écrit le 11/04/2020 à 6:35
Signaler
On va encore demander aux francais exangues de participer pour des nantis......

le 11/04/2020 à 13:33
Signaler
C'est un prêt, pas un don.... On en parle de l'argent qui va être sorti pour la SNCF ?

à écrit le 11/04/2020 à 6:09
Signaler
- utilisation d avion très performant alors que le prix du pétrole va rester bas longtemps et que certains avions anciens ne nécessitent pas de visite lourde de grand entretien? - coût du PNT si comme leur accord( salaire basé sur la masse et la vit...

à écrit le 11/04/2020 à 5:47
Signaler
STOP....... "Nous avons les navigants les plus chers du monde, qui travaillent le moins du monde et qui sont le plus nombreux du monde" (dixit l'ancien patron d AIR FRANCE JUNIAC) on aura donc des FONCTIONNAIRES les plus chers du monde, qui travaille...

le 11/04/2020 à 9:25
Signaler
De Juniac, haut fonctionnaire, venant de l’ENA, a de belles leçons à donner sur la productivité et le coût des choses, lui qui n’a jamais dû payer grand chose de sa poche... Mais vous avez raison, le coût du travail en France est l’un des plus élevés...

le 11/04/2020 à 9:45
Signaler
Je ne sais pas d’où vous tenez vos infos mais sur les derniers vols, 4 hôtesses pour 178 passagers sur 320 (donc 1 pour 44,5) et 10 hôtesses pour 279 passagers sur 787 (1 pour 27,9). Quand il faut casser du sucre sur une boîte française, les Français...

le 11/04/2020 à 10:54
Signaler
Méfiez vous des chiffres, on leur fait dire ce que l’on veut. 1 PNC pour 25 chez AF ? Je souhaiterais savoir d’où vous tenez ces chiffres. Tout dépend en effet de l’aménagement cabine et du type de service. Il est bien évident que les classes avant...

le 11/04/2020 à 10:59
Signaler
FONCTIONNAIRES en majuscule qui plus est ! Votre haine anti fonction publique va mettre du baume au cœur à nos soignants, agents de la fonction publique hospitalière ou hospitalo-universitaire.

à écrit le 11/04/2020 à 1:56
Signaler
Merci à La Tribune pour son boulot d'information. Et aussi pour votre lucidité sur les évènements. Alors que le monde entier cède au catastrophisme, les princes du SNPL sont à l'oeuvre pour intriguer...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.