Air France-KLM cherche à obtenir des aides d'Etat d'environ 10 milliards d'euros

Selon nos informations, le groupe aérien français cherche à obtenir des aides d'un montant se situant autour de 10 milliards d'euros, dont 8 milliards pour Air France. Mais les discussions avec les banques sont serrées. Les annonces pourraient intervenir cette semaine.
Fabrice Gliszczynski

4 mn

(Crédits : Charles Platiau)

Prêt bancaire garanti par l'Etat, recapitalisation, voire nationalisation, "tout est possible, tout est envisageable, tout est prêt", déclarait la semaine dernière le ministre de l'économie Bruno Le Maire au sujet de l'aide "massive" qu'apporterait l'Etat à Air France et par conséquent à sa maison-mère Air France-KLM dont il détient, comme l'Etat néerlandais, 14% du capital.

Rejetée par le directeur général du groupe Ben Smith, la nationalisation semble une réponse en dernier recours, et le prêt bancaire garanti par l'Etat reste le schéma de travail privilégié. Son montant fait l'objet de négociations serrées. Selon des sources internes à Air France-KLM, le groupe aérien demande plus que les six milliards d'euros évoqués dans la presse la semaine dernière et les négociations avec l'Etat et les banques portent sur une aide "autour de dix milliards d'euros", dont près de 8 milliards pour Air France.

Six milliards d'euros, le montant minimum

Le montant de 6 milliards d'euros de prêts bancaires garantis par l'Etat français et néerlandais (répartis à hauteur de 4 milliards par Air France garantis par Paris et 2 milliards d'euros pour KLM garantis par La Haye), constitue un montant minimum. Il correspond à l'un des critères fixé par Bruxelles pour calculer le montant d'un prêt garanti par les Etats : 25% du chiffre d'affaires annuel 2019 de l'entreprise garantis au maximum à 90%.

Aussi importante soit-elle, la somme de six milliards d'euros est deux fois moins importante que celles évoquées dans d'autres pays pour soutenir des groupes de taille équivalente (Lufthansa), voire plus petite (Singapore Airlines), et risque "d'être un peu juste", selon une source interne. Elle pourrait éventuellement suffire dans un scénario de reprise relativement soutenue dès le mois de juillet comme le groupe l'espérait encore récemment, mais ce schéma optimiste n'est plus partagé par grand monde aujourd'hui. Air France-KLM perd 25 millions d'euros par jour et dispose de liquidités (six milliards d'euros il y a un mois) pour tenir jusqu'en septembre.

"Si l'activité ne reprend pas cet été, les six milliards sont carrément insuffisants", explique une source interne.

Car au-delà de la crise à court terme, ils ne permettront pas d'affronter une reprise qui s'annonce très lente et progressive. Vendredi, lors d'une visioconférence avec des pilotes d'Air France, Ben Smith, le directeur général d'Air France-KLM, a indiqué ne pas s'attendre à retrouver le niveau de trafic de 2019 avant deux ans au minimum.

Pour passer les mois de crise, assurer la reprise voire financer également un peu de la restructuration, le groupe travaille donc sur un soutien se situant autour de 10 milliards d'euros", assure à La Tribune un connaisseur du dossier, en précisant qu'il n'est pas prévu une évolution du montant de l'aide de KLM (autour de deux milliards d'euros). Ce qui revient à dire que la part d'aides demandés pour Air France s'élève à 8 milliards d'euros environ.

Ce montant semble compatible avec les règles européennes. Dans son texte publié le 20 mars au journal officiel de l'UE sur "l'encadrement des aides d'Etat temporaires visant à soutenir l'économie dans le cadre du Covid-19", la Commission indique en effet que "dans des cas dûment justifiés et sur la base d'une auto-certification, par le bénéficiaire, de ses besoins de liquidités, le montant du prêt peut-être majoré afin de couvrir les besoins de liquidités pendant les 18 mois suivant la date de l'octroi dans le cas des PME et pendant les 12 mois suivant la date de l'octroi dans le cas des grandes entreprises".

Les banques sont réticentes

Reste à voir l'issue des négociations avec les banques et l'Etat français. Si le gouvernement semble avoir la volonté de faire le maximum, les banques sont beaucoup plus frileuses. "C'est plus compliqué, elles gèrent leur risque", confie un proche du dossier. Comme l'a indiqué vendredi Ben Smith à des pilotes, les banques sont réticentes à prêter avec une garantie de l'Etat à 70%. Même à 90%, d'ailleurs, en raison de l'ampleur de la crise sur le transport aérien, de l'histoire sociale d'Air France et de la performance économique d'Air France avant la crise. Selon Ben Smith, "il est très difficile pour l'Etat de nous soutenir au niveau dont nous avons besoin". "Il est donc loin d'être évident que le groupe obtienne davantage que six milliards d'euros, qui reste déjà une somme exceptionnelle", explique un connaisseur.

Pour autant, les besoins d'Air France peuvent également être assurés par le fonds d'affectation spéciale placé sous l'autorité de l'Agence des participations de l'Etat (APE). Vendredi, Bruno Le Maire, a indiqué que l'Etat français était prêt à consacrer 20 milliards d'euros à l'aide à des entreprises publiques ou privées mises en difficulté par la crise liée à l'épidémie de coronavirus.

"Nous avons décidé d'abonder ce fonds, de mettre 20 milliards sur ce compte d'affectation spéciale, justement pour pouvoir soutenir, en capital, toutes les entreprises qui pourraient en avoir besoin, publiques ou privées", a-t-il dit. "Et concernant Air France, nous nous tenons prêts, (...) sans doute rapidement, à intervenir pour soutenir Air France et faire en sorte que ce qui est un fleuron industriel français (...) puisse être soutenu le moment venu et se redresser rapidement.

Les annonces pourraient en effet intervenir cette semaine.

Interrogés ni Air France-KLM ni Bercy n'ont fait de commentaire.

Fabrice Gliszczynski

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 66
à écrit le 23/04/2020 à 9:41
Signaler
Et l'état néerlandais , il ne participe pas ...? La race supérieure flamande qui s'enrichit grâce au pire paradis fiscal existant au monde , doit bien faire attention au pays du sud qu'elle méprise!!!

à écrit le 14/04/2020 à 21:02
Signaler
l'important n'est pas de se préoccuper du groupe air france, mais de ses salariés (car ils ont des compétences). si le groupe air france disparaît, cela n'aura aucune importance (il n'y aura juste plus marqué air france sur les avions). ce qui ...

à écrit le 14/04/2020 à 19:09
Signaler
J'ai hâte d'entendre le communiqué du président du SNPL qui va venir nous expliquer pourquoi il est indispensable que les francais utilisent leurs impots pour venir renflouer cette compagnie aérienne. Compagnie aerienne qui débute un cycle difficile ...

le 14/04/2020 à 19:29
Signaler
Mon cher avant de critiquer il faut savoir d quoi on parle pour information se sont les pilotes qui font grève et non le personnel au sol sans les pilotes le reste du personnel ne sera à rien autre chose vous ne savez pas le nombre de taxe que paie u...

à écrit le 14/04/2020 à 14:42
Signaler
Voilà une aubaine pour SNPL et CGT Communiste, pour GREVES l'an prochain à chaque départ en vacances, et obtenir comme toujours grasses augmentations.

à écrit le 14/04/2020 à 13:13
Signaler
Les seuls éléments tangibles partagés par les analystes concernant cette compagnie sont les salaires des pilotes bien supérieurs à celui des autres compagnies, et les grèves à répétition. Sur le plan de d'écologie, trois mesures de bon sens : -...

le 14/04/2020 à 15:11
Signaler
Selon Benjamin Smith , le pdg d’AFKLM :"Les conditions de rémunération et d'emploi des pilotes d'Air France sont très compétitives". Lire : https://publish.twitter.com/?query=https%3A%2F%2Ftwitter.com%2FBrunoTrevidic%2Fstatus%2F1087763244423528448&...

le 14/04/2020 à 18:31
Signaler
Il faut savoir que plus des 3/4 des vols courts et moyens courriers d'air France n'existent que parce qu'ils permettent un pré ou post acheminement des vols longs courriers. Ce qui est plus pratique pour les passagers.

le 14/04/2020 à 21:16
Signaler
Conso Carbur des Avions Par Passager SEULEMENT 2 LITRES / 100KM

le 15/04/2020 à 15:37
Signaler
Où l'on apprend que finalement les pilotes d'AF seraient guère mieux payés que leurs collègues du low cost ??? Qd on fait des comparaisons de coût, il faut mettre tt sur la table : horaires de W / j de récup / congés / ts les avantages en nature / c...

le 15/04/2020 à 23:23
Signaler
Mais qu’est-ce que vous nous racontez mon pauvre Fred06 ? Les congés sont les mêmes, et la retraite des pilotes c’est entre 60 et 65 (62 ans et 7 mois la moyenne chez AF) et elle est limitée en âge par la classe 1 médicale. Pour ce qui est du c...

à écrit le 14/04/2020 à 12:14
Signaler
Parce qu'il y a bien une partie de l'argent qui est prêté par les banques. Comment vont elles assumer le risque ? 10% de 10 milliards ? Ou peut être jusqu'à 30% de 10 milliards ? Clients des banques. Préparez vous à une sérieuse augmentation des...

à écrit le 14/04/2020 à 11:40
Signaler
10 mds!! Mais c'est faramineux par rapport à l'enveloppe prévue par l'État de 300 mds. Parce qu'il y a encore d'autres "fleurons" du CAC40 à soutenir comme Renault, PSA, Safran...avec d'autres niveaux de CA que AF et tte la cascade de ETI, PME ss tr...

le 14/04/2020 à 15:17
Signaler
Mais non Léon , mais non .... Le transport aérien s’est arrêté pour la bonne et simple raison que les états ont fermé leur frontières. Ce ne sont pas les compagnies aériennes qui en sont responsables . Que je sache les états n’ont pas interdit tout ...

le 15/04/2020 à 14:36
Signaler
Faut arrêter avec la gabegie!! A raison de 10 mds par boîte , on s'achemine vers des armadas de chômeurs dans des secteurs entiers qui ne pourront être renfloués faute d'avoir tt mis ses oeufs ds le même panier. 6 mds initiaux, c'était déjà pas mal...

à écrit le 14/04/2020 à 9:26
Signaler
Je crois que beaucoup ici dans les commentaires oublient plusieurs choses : - pour commencer, il ne s'agit pas de donner de l'argent mais bien de prêter, et avec intérêt ! En gros l'Etat ferait le travail d'une banque, avec des taux un peu plus avan...

le 14/04/2020 à 17:53
Signaler
Bonne idée : 90 000 licenciés et ensuite AF réembauche uniquement les effectifs nécessaires et au prix du marché . Et la restructuration est faite !

le 15/04/2020 à 11:34
Signaler
Mais non Léon , mais non. Réembaucher au prix du marché ça va faire exploser les salaires de nombreux employés . Comme les mécanos ou même les pilotes qui voudront être payés comme leurs homologues de KLM ou ailleurs. Bref pas si simple Léon ....

le 15/04/2020 à 14:49
Signaler
Globalement, je vous rejoins sur l'essentiel. Les surcapacités vont être imposantes sur les années à venir, et pour AF il est indispensable de les réduire par anticipation dès à présent s'il elle veut survivre. Plans de départ volontaires, retraite...

à écrit le 14/04/2020 à 8:36
Signaler
Tout à fait d'accord avec les autres commentaires ! Raz le bol de devoir payer sur nos impôts pour ces privilégiés qui n'acceptent pas de faire escales dans des hôtels si ces derniers ne sont pas des 5 étoiles, de PNC pédants qui pensent que parce...

le 14/04/2020 à 15:19
Signaler
Les vrais français , contre les méchants.... Cour de récréation cm1.

à écrit le 14/04/2020 à 8:04
Signaler
Le personnel soignant fait grève depuis un an pour manque de moyens. Mais ce personnel a mis le brassard et il est parti dans les services des hôpitaux pour soigner les gens. Mes pilotes d'AF font grève dans leur résidences luxueuses uniquement pour...

à écrit le 13/04/2020 à 22:39
Signaler
Pourquoi Air France-KLM ne fait-il pas appel aux marchés financiers, en émettant des obligations pour se financer à hauteur de 10 milliards d'euros ? Dans un prospectus datant du 14 janvier 2020 (émission obligataire de 750MEUR sur 5 ans à 1.875%)...

le 14/04/2020 à 23:42
Signaler
Tous les états aident leur principale compagnie que ce soit à Singapour , en Chine, aux USA, en Allemagne et c est normal que ce soit le cas en France Airfrance c est 1,5% du PIB et le plus grand employeur d Île de France , mettre tout le monde au ...

à écrit le 13/04/2020 à 19:54
Signaler
L Etat c est nous!!! AIR FRANCE :au lieu d aller quémander de l argent, tu ferais mieux de réduire le salaire de tes directeurs, cadres, agents de maîtrise etc "Covid19 oblige " Ps: sinon dans 1 ans on va retrouver toutes tes hôtesses ridés chez p...

à écrit le 13/04/2020 à 19:07
Signaler
Il faut Nationaliser la société AF et la faire maigrir. Augmenter drastiquement le prix des billets et taxer les Low Cost. Le transport aérien doit être l'exception, donc cher.

le 13/04/2020 à 21:41
Signaler
Si nous prenions sur de telles mesures, comme nous serions evidemment les seuls à le faire (le fameux "modèle français": quand un secteur va mal, je le tue par les taxes...), la conséquence serait que Air France serait immanquablement laminée par la ...

à écrit le 13/04/2020 à 18:20
Signaler
C’est drôle de voir que tout le monde a oublié que l’Etat a effacé 35 milliards de dettes à la SNCF en fin d’annee 2018..... Je n’ai pas entendu les cris d’orfraie de tout ces AF- basheurs.... Les conducteurs SNCF ne sont-ils pas des nantis de la mêm...

le 13/04/2020 à 19:10
Signaler
Une énorme différence cette dette là existait déjà et était déjà de statut public. Perso j'ai un peu des doutes sur l'utilité d'uns service public de transport grand public d'un tel monstre la sncf, alors le service public du transport aérien... N...

le 13/04/2020 à 19:33
Signaler
Schumpeter

le 13/04/2020 à 21:24
Signaler
Une preuve par pitié ?

le 14/04/2020 à 11:28
Signaler
Uniquement de la mauvaise foi; il y a eu beaucoup de cris d'orfraie sur les avantages des conducteurs SNCF dans les différents médias en fin d'année...

à écrit le 13/04/2020 à 17:42
Signaler
En ce qui concerne la réglementation européenne limitant les aides, en ces temps où les avions sont cloués au sol, cette réglementation est facilement contournable : il suffit que l'Etat loue à AirFrance les avions qui ne volent pas... et le tour est...

à écrit le 13/04/2020 à 17:28
Signaler
Attention la Lufthansa fait un gros gros nettoyage de printemps et va revenir en position de force

à écrit le 13/04/2020 à 16:13
Signaler
Sera-t-il question dans l'accord, de limiter la rémunération indécente du PDG ? SI l'état sauve la compagnie, il peut avoir des exigences sur le montant des rémunérations versées aux super cadres! Ce serait scandaleux qu'ils gardent une rémunération ...

à écrit le 13/04/2020 à 14:01
Signaler
Air France n’est pas un “fleuron”...C’est juste une compagnie aérienne avec des équipages techniques et commerciaux, des personnels sols (RH, mécaniciens...). Il n’y a pas de savoir faire parliculier que d’autres n’ont pas. Le monde entier sait fair...

le 13/04/2020 à 15:02
Signaler
J'espère que vous allez perdre votre boulot. Sincérement.

le 13/04/2020 à 17:00
Signaler
"Fleuron” 13/04/2020 14:01 Vous avez tout à fait raison. @ jacobito 13/04/2020 15:02 Autour de moi, trois petites entreprises vont mettre la clef sous la porte (probablement pour mauvaise gestion de trésorerie) sans aucune aide de l'état provid...

le 13/04/2020 à 17:32
Signaler
@jacobito : il me semble que Fleuron ne faisant que reprendre le terme inadéquat utilisé par Bruno Le Maire, et n'a fait aucun commentaire agressif ! Après, il est vrai qu'avoir une grande compagnie aérienne est stratégique pour un état comme la F...

le 13/04/2020 à 17:36
Signaler
Tout à fait d accord Le terme fleuron est inapproprié et la priorité donné au transport aérien par Le Maire est une erreur pleine de démagogie Priorité doit être donnée aux véritables entreprises à valeur ajoutée dont bon nombre de PME et ETI sou...

à écrit le 13/04/2020 à 13:35
Signaler
on comprend mieux pourquoi la france voulait forcer l´UE à mutualiser les dettes avec les coronabonds.... l´épave prend eau de toute part et les soi disant "fleurons" du CAC 40 vont tous demander des milliards à un etat en faillite.... 150% du P...

à écrit le 13/04/2020 à 13:34
Signaler
Ok mais à condition d'exiger des réformes au sein de la compagnie: plus de productivité des pilotes vue leurs salaires élevés, réduction du nombre de fonctions supports au siège (marketing, RH, contrôle de gestion...et toute l'armée de sous chefs).

à écrit le 13/04/2020 à 13:12
Signaler
Le peuple français a t il vraiment besoin d'une compagnie nationale? Ne pourrait on pas voler moins, et avec les subventions des autres pays?

le 13/04/2020 à 14:41
Signaler
Sans compagnie nationale qui aurait était chercher tous les Français bloqués autour de la planète....? Seul Airfrance est partie les récupérer...

le 13/04/2020 à 16:09
Signaler
Fred94@ : Faux pour "tous les français bloqués autour de la planète"; ce n'est pas AF où très peu qui a rapatrié les compatriotes coincés en Asie; j'habite à Singapour, Qatar a ratissé large dans cette partie du globe, heureusement qu'elle était là :...

le 13/04/2020 à 17:28
Signaler
On peut affréter n’importe quelle compagnie aérienne pour rapatrier des français, pas besoin d’AF et de payer 10 milliards d’EURO.

le 13/04/2020 à 17:30
Signaler
On peut affréter n’importe quelle compagnie aérienne pour rapatrier des français, pas besoin d’AF et de payer 10 milliards d’EURO.

le 13/04/2020 à 18:01
Signaler
Non c'est faux, on ne peut pas utiliser les autres compagnies à souhait. AF a géré 90% des rapatriés, et est surtout le pilier du pont aérien qui amène les masques en France. 10 milliards, c'est ce que AF rapporte à l'état en à peine 3 ans, grâ...

à écrit le 13/04/2020 à 13:08
Signaler
Parler de fleuron industriel à protéger pour Airbus soit, pour Air France c'est incompréhensible. en quoi le transport passager aéronautique est critique pour la France ? Ce n'est qu'une simple question de prestige national qui coûte très cher (comm...

le 13/04/2020 à 17:53
Signaler
Air France n'a jamais rien coûté, elle rapporte plusieurs milliards de taxe par an, sans comptez les 100 millions de passagers/touristes qui dépensent en France. AF est le plus gros employeur d'ile de France (région la plus dynamique du territoir...

le 14/04/2020 à 3:26
Signaler
Belgique - Sabena Swiss - Swissair

à écrit le 13/04/2020 à 12:55
Signaler
Si pas de nationalisation ok mais pas de dividende pour les actionnaires tant que le prêt ne sera pas entièrement remboursé car il fait en faire pour tout le monde car 10 milliards par rapport aux nombres de salariés cela fait beaucoup et je dis qu i...

le 13/04/2020 à 15:52
Signaler
Pour votre information, et malgré les nombreuses années de bénéfices qui on suivi la privatisation, aucun dividende n’a jamais été distribué aux actionnaires d’Air France.

le 13/04/2020 à 15:55
Signaler
Renseignez-vous: cela fait bien longtemps que AF-KLM ne verse aucun dividende.

à écrit le 13/04/2020 à 12:52
Signaler
Non. Pas la peine. Les pilotes d'Air France sont trop souvent en grève. Il va y avoir tellement d'entreprises à aider qu'on n'a vraiment pas d'argent à perdre avec des canards boiteux qui ne veulent pas travailler et méprisent aussi vertement leurs c...

le 13/04/2020 à 13:38
Signaler
Au lieu de raconter n’importe quoi et de faire du AF bashing , allez plutôt voir du côté des contrôleurs aériens ( fonctionnaires ) et de la sncf et là nous verrons qui est le plus en grève dans ce pays ...... La fameuse jalousie française

le 13/04/2020 à 14:20
Signaler
AF ne se compose pas seulement de PNT et PN, il y a aussi le personnel administratif et au sol. Et à chaque fois, c'est le personnel au sol qui en a fait les frais suite aux grèves. Vous oubliez aussi que AF se compose aussi de filiales comme Tra...

le 13/04/2020 à 15:37
Signaler
Mais pourquoi les employés d'Air France pensent que l'on est jaloux de leurs postes ?!? Messieurs les CDB de 777 admirez-vous le conducteur du train quand vous prenez un TGV ? Cette compagnie qui ne pense qu'à elle et jamais au client, encore moins à...

le 13/04/2020 à 16:00
Signaler
AirFrance est le premier employeur PRIVÉ d’île de France. Ceci explique aussi la détermination du gouvernement à aider la compagnie. Une faillite coûterait bien plus cher. L’état n’a t il pas été également avisé d’investir dans Peugeot quand l’indus...

le 13/04/2020 à 16:00
Signaler
AF ne se résume pas à quelques cdb 777 comme vous dites( les temps ont changés ) mais à plusieurs milliers d’emplois directs ou indirects ( plus gros employeur dans le 93 ) . Je n’en fais pas partis mais toujours critiquer la gamelle des autres dev...

le 13/04/2020 à 16:04
Signaler
AirFrance est le premier employeur PRIVÉ d’île de France. Ceci explique aussi la détermination du gouvernement à aider la compagnie. Une faillite coûterait bien plus cher. L’état n’a t il pas été également avisé d’investir dans Peugeot quand l’indus...

à écrit le 13/04/2020 à 12:32
Signaler
Et pour 67 millions de milliards ? Pour que chacun puisse redémarrer dans le monde d’après, avec la distanciation sociale, la justice sociale, Greta, la justice climatique....dans une France forte et apaisée.

à écrit le 13/04/2020 à 12:16
Signaler
« Ce fleuron industriel français ». Après des années à soutenir des augmentations de taxes aéroportuaires incluant la sûreté, à imposer des dirigeants incompétents ou des décisions industrielles catastrophiques (achats des A380, commande d’avions san...

le 13/04/2020 à 14:00
Signaler
Toujours la même musique: si AF va mal c'est à cause des autres ! Toujours à taper sur les cies du golfes, les taxes, les low cost... Il est plus que temps que AF se remette en cause. Au Royaume Unis les compagnies du golfes sont très pré...

le 14/04/2020 à 11:57
Signaler
Tt à fait d'accord avec Herve !! Depuis l'époque de C Blanc ds les années 90, où AF en quasi faillite avait obtenu une rallonge de 20 mds franc pour se renflouer, le personnel navigant assoiffé et gavé du "tjrs plus" s'est cru indispensable et immo...

à écrit le 13/04/2020 à 12:02
Signaler
10 milliards d'euros, soit 30 ans de profits évaporés..et a-t-on oublié le réchauffement climatique? Non Merci! L'Etat n'a pas à financer ce type d'activité où la concurrence s'exerce à plein!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.