L'« autosolisme », ce phénomène catastrophique pour le climat qui ne cesse de progresser, selon Vinci

Entre 7H00 et 10H00 à proximité de onze métropoles françaises, 14,8% des voitures comptaient plus d'une personne à bord et 87% entre 7H00 et 8H30. C'est le résultat d'une étude des réseaux d'autoroute Vinci qui ont analysé leurs caméras pour saisir les habitudes de transport des Français. Un enjeu d'ordre climatique quand les autoroutes représentent 25% des émissions de CO2 de l'ensemble des transports.
Pour réaliser cette étude, le gestionnaire d'autoroutes Vinci a analysé ses banques d'images de caméra.
Pour réaliser cette étude, le gestionnaire d'autoroutes Vinci a analysé ses banques d'images de caméra. (Crédits : REGIS DUVIGNAU)

Les mobilités partagées sont encore loin d'être le moyen de transport central dans le quotidien des Français. Plus de 85% des automobilistes utilisent leur voiture seul le matin, d'après une étude publiée mardi par le gestionnaire de réseaux d'autoroutes Vinci. Le groupe a analysé les images de ses caméras présentes sur les autoroutes pour la deuxième édition de ce baromètre sur l'autosolisme.

Sur le million de véhicules analysés entre 7H00 et 10H00 entre mai et juin à proximité de onze métropoles françaises, seuls 14,8% des voitures comptaient plus d'une personne à bord. Le taux d' « autosolisme » culmine à 87% entre 7H00 et 8H30 puis commence à décroître pour atteindre 79% à 10H00.

Lire aussiLa voiture individuelle est la grande gagnante du Covid-19 : la SNCF sous le choc

Le covoiturage en recul par rapport à l'automne 2021

Pire, l'« autosolisme » est même en forte augmentation au printemps par rapport aux premières analyses de Vinci à l'automne 2021. La proportion de conducteurs seuls dans leur voiture est montée à 98,6% sur l'autoroute A11 près de Nantes (+5,4%), 81,5% sur l'A10 au sud de Paris (+9,2%) ou encore ou à Toulouse avec +6 points.

« Le défi principal que révèle ce 2e baromètre reste la nécessité de faire diminuer l'autosolisme lors des déplacements domicile-travail. Nous sommes convaincus que les mobilités partagées peuvent être utilisées dans les déplacements domicile-travail: c'est à tous les acteurs de la mobilité, opérateurs, communautés, État, associations de voyageurs, de se concerter et d'apporter des solutions concrètes », souligne Amélia Rung, directrice du développement de Vinci Autoroutes.

Enjeu climatique

L'enjeu est d'ordre climatique, dans la mesure où le développement du covoiturage permettrait de réduire l'utilisation de voitures et in fine les émissions de CO2, notamment sur les axes autoroutiers. Les autoroutes représentent 1% du réseau routier français, mais 30% des distances parcourues et 25% des émissions de CO2 de l'ensemble des transports selon l'Union routière. Surtout, les mobilités partagées comme le covoiturage présentent l'avantage de faire diminuer le coût des trajets, en particulier de l'essence dans un moment de flambée des cours des hydrocarbures.

Revivez la 1ère journée du Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 21/09/2022 à 22:42
Signaler
L'âge moyen de la France c'est 44 ans, celui du mali c'est 16 ans. Cela vous donne une idée à quel âge les filles ont leur premier enfants. Vous dites 40 ans de travail ? Vous noterez que la retraite moyenne d'un smicard doit être péniblement de 120 ...

à écrit le 20/09/2022 à 18:31
Signaler
Le plus catastrophique c'est que 80+ % des véhicules volés sont des 2 roues alors pourquoi tenter le diable?

à écrit le 20/09/2022 à 17:46
Signaler
Je récapitule, la France produit 1% des émissions totales de gaz à effet de serre. Certes ce n'est pas bien et très mal de rouler tout seul, mais on n'arrête pas d'emm... les Français. Nous ne sauverons pas la planète seuls. Par contre nous sommes 8 ...

le 20/09/2022 à 18:31
Signaler
Mais la surpopulation ,- à quel niveau fixer un plafond ?- n'est pas due aux naissances contrairement à ce que vous pensez mais aux plus âgés qui représentent de plus en plus d'improductifs à nourrir . A 80 ans vous avez passé à peine la moitié de...

le 21/09/2022 à 9:14
Signaler
@Idx "A 80 ans vous avez passé à peine la moitié de votre vie au boulot et le reste à vivre sur le dos des productifs !!! " Ce que nous connaîtrons tous un moment ou un autre ,non ?,à moins d'y passer avant bien sur.

le 21/09/2022 à 16:25
Signaler
Tout à fait d'accord. Nous marchons sur la tête et faisons exactement le contraire de ce qu'il faudrait faire pour arrêter cette folie humaine.... Mais vous pensez bien que les enjeux économiques sont plus importants que les enjeux climatiques et p...

à écrit le 20/09/2022 à 17:35
Signaler
On pourrait poser le problème différemment : Pourquoi l'état n'incite-t-il pas les constructeurs à fabriquer des voitures à une place ? Il y aurait beaucoup moins d'autosolisme et de bouchons.

le 21/09/2022 à 8:38
Signaler
Cela s'appelle une moto ou un scooter !!

le 21/09/2022 à 13:43
Signaler
Piloter un deux-roues n'est pas à la portée de tout le monde, et entre autres les séniors.

à écrit le 20/09/2022 à 17:20
Signaler
" Nous sommes convaincus que les mobilités partagées peuvent être utilisées dans les déplacements domicile-travail,souligne Amélia Rung." Faudrait vérifier si elle-même applique ses consignes le matin avant de prendre son boulot de directrice du d...

à écrit le 20/09/2022 à 15:54
Signaler
Parce que des conjoints doivent travailler au même endroit et se déplacer ensemble ? Et tout faire ensemble de manière fusionnelle ? Et les célibataires, veufs et divorcés, ils n'ont plus le droit de vivre ? On réfléchit avant de stigmatiser "l'auto...

à écrit le 20/09/2022 à 15:32
Signaler
Je ne trouve pas cet article très clair sur l’état d’urgence . Sachant qu’une centrale à chardon consomme beaucoup plus de co2 que tout le parque automobile. Pourquoi nous ne cherchons pas d’abord des solutions là ou c’est vraiment utile?

le 20/09/2022 à 16:07
Signaler
Il faut bien trouver un prétexte pour taxer les consommateurs. Si l'état avait voulu que les usagés brulent moins d'hydrocarbures, il n'aurai pas indexé le prix de l'électricité sur le gaz. De ce fait, le marché des pompes à chaleur ne se développe p...

le 20/09/2022 à 16:40
Signaler
En fait c’est un exercice de com pour Vinci pour montrer qu’il est concerné et en même temps rejeter la faute de la production de CO2 sur ceux qui les empruntent. Vinci pourraient d’ailleurs se montrer plus proactif en végétalisant plus densément les...

le 20/09/2022 à 17:54
Signaler
Nos chers amis Allemands (ce n'était pas l'avis de mon père, ni de mon grand -père) on décidé un jour de remplacer leurs centrales nucléaires par des centrales au charbon, pour faire du bien à la planète et plaisir à leurs bobos, écolos, démagos. Le ...

à écrit le 20/09/2022 à 15:08
Signaler
"quand les autoroutes représentent 25% des émissions de CO2 de l'ensemble des transports" ouf, je n'emprunte pas les autoroutes. :-) Il faudrait faire un sondage précis pour demander à chacun où il(elle) va et voir que sur 50 véhicules il y a 50 des...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.