SNCF lance TGVPop, des TGV qui ne rouleront que si l'internaute le veut

 |   |  354  mots
(Crédits : reuters.com)
La SNCF lance cet été une offre tarifaire de dernière minute à des prix très bas sur des TGV qui circuleront en fonction du vote des Internautes et d'un taux de remplissage minimal.

«Je ne sais pas ce que cela va donner », «nous cherchons un marché», « on prend un risque »... Rachel Picard, la directrice générale de SNCF Voyages, n'a pas caché l'incertitude qui entourait le lancement de TGVPop, une nouvelle offre tarifaire sur le TGV qualifiée de «communautaire» et «pensée pour les jeunes» et tous ceux qui ne «prennent plus le TGV».

"Pour la première fois, la communauté des voyageurs va permettre de créer cette offre. Les voyageurs vont décider de faire partir ou pas leur train (...) la SNCF met son système de production à disposition des jeune, c'est un renversement de pouvoir", a déclaré Rachel Picard.

Prix fixes

Pendant tout l'été, la SNCF fera rouler des trains dont la circulation dépendra des Internautes. Quinze jours avant la date de départ, la liste de ces trains, qui seront vendus au prix fixe de 25 ou 35 euros TTC en seconde classe avec un supplément de 5 euros en première classe, sera publiée sur le site www.TGVpop.com. Les Internautes pourront ainsi voter pour le train souhaité et demander un coup de main à leur communauté sur les réseaux sociaux pour «bourrer les urnes».

En fonction du résultat des votes, les trains seront ouverts à la vente 4 jours avant le départ, «une première dans le transport ferroviaire». Ils ne circuleront que si le coefficient d'occupation atteint un tiers.

Un million de voyageur partis au covoiturage

Au total, cette offre qui débutera le 5 juillet, sera disponible sur 200 trains vers 30 destinations entre Paris et la Méditerranée et l'Atlantique. Une offre de dernière minute alors que la gamme tarifaire de la SNCF est basée sur l'anticipation de l'acte d'achat. Mais qui répond à la volonté de la SNCF de récupérer les clients partis au covoiturage, dont 50% des réservations s'effectuent à J-2 avant le départ.

«A deux jours avant le départ, le trafic de recherche d'un train est gigantesque », fait remarquer Rachel Picard. «En 2014, un million de personnes utilisant le train sont partis au covoiturage, ce n'est plus anecdotique».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2015 à 15:22 :
Bonjour
Merci de penser à relire les articles avant publication :
- "la SNCF met son système de production à disposition des jeune," : manque un s
- "Quinze jours avant la date de départ, la liste de ces trains, qui seront vendus au prix fixe" : la ponctuation ne nous aide pas (pas besoin de la seconde virgule) mais de toute façon je doute que le train soit vendu 25€ dc il faut revoir la phrase
- "Un million de voyageur " manque encore un s
- "Paris et la Méditerranée et l'Atlantique" ce qui signifie ? Paris/méditerranée et Paris/Atlantique ou Parise/Mediterranée/Atlantique. Ce double usage du "et" est troublant

Merci de corriger :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :