Silver économie : le français Orpea accélère à l'international

 |   |  426  mots
Cette logique d'expansion à l'étranger s'explique par une concentration du secteur très poussée en France offrant moins d'opportunités dans le pays.
Cette logique d'expansion à l'étranger s'explique par une concentration du secteur très poussée en France offrant moins d'opportunités dans le pays. (Crédits : Reuters)
L'exploitant de maisons de retraite et de cliniques privées a acquis le groupe espagnol de maisons de retraite Sanyres. Les investissements à l'international sont le moteur de la croissance à deux chiffres du groupe français.

Nouvel investissement en Espagne pour Orpea. La société française a annoncé l'acquisition du groupe espagnol de maisons de retraite Sanyres, représentant un total de 3.300 lits répartis sur 18 établissements, mardi 5 juillet. Orpea Iberica, la filiale espagnole du groupe spécialisé dans les maisons de retraite, les cliniques de moyen séjour et la psychiatrie, porte ainsi son offre à 7.334 lits répartis sur 43 sites dans de grandes agglomérations (Madrid, Malaga, Cordoba...). Il devient un des principaux acteurs du secteur en Espagne.

Avec cette acquisition dont le montant n'est pas dévoilé, Orpea "renforce son profil européen avec un réseau constitué de 74.272 lits", a indiqué Yves Le Masne, son directeur général, répartis sur 733 établissements.

Fin 2015, le groupe annoncé avoir doublé son nombre de lits à l'international, qui atteignait alors 54% du total. Il représente désormais 56% du total, depuis cette nouvelle acquisition.

Une croissance portée par l'international

Orpea, numéro 2 français et européen dans le secteur des Ehpad, continue à accentuer sa progression à l'international. En mars il  a ouvert son premier établissement en Chine, à Nankin, un projet pilote qui devrait se développer dans les mois à venir. "La politique de l'enfant unique est l'un des facteur du vieillissement de la population et a poussé les collectivités chinoises à la prise en charge en institution", expliquait Ludovic Guillaume, directeur du développement du groupe Orpea, lors des 3e journées internationales des Rencontres internationales de la silver économie, le 15 juin.

L'année dernière, la très forte croissance (+23%) de son chiffre d'affaires qui grimpe à 2,3 milliards d'euros, a été portée par le renforcement de ses réseaux en Pologne mais surtout en Allemagne. Le groupe a accru son activité en 2015 en acquérant Silver Care, Celenus Kliniken et Residenz Gruppe Bremen dans le pays. A l'international, la croissance de son chiffre d'affaires était mesurée à 30%.

Cette logique d'expansion à l'étranger s'explique par une concentration du secteur très poussée en France offrant moins d'opportunités dans le pays. Comme le rapportait à La Tribune Laurent Schoenstein, spécialiste fusions-acquisitions associé chez Clifford Chance, les stratégies d'expansion dans le secteur en Europe se multiplient.

-------------

Emprunt de 276, 5 millions

Par ailleurs, Orpea a également annoncé le lancement d'une nouvelle opération de financement sous la forme d'un prêt de droit allemand sans appel au marché, un Schuldschein, d'un montant de 276,5 millions d'euros. Cet emprunt direct se fait auprès d'investisseurs institutionnels d'Europe, d'Asie et du Moyen-Orient, a été co-arrangé par BNP-Paribas et Société Générale CIB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :