La campagne du Medef pour inciter à la formation dans les TPE-PME

 |   |  275  mots
(Crédits : © Ivan Alvarado / Reuters)
Plusieurs spots publicitaires et un site internet doivent permettre de communiquer sur le bien fondé de la formation, même pour les petites structures.

Le Medef a lancé jeudi une opération baptisée "Rue de la formation". Elle vise les chefs d'entreprise de TPE et de PME et veut les inciter à former leurs salariés pour faire face aux mutations numérique et environnementale, et pour se développer à l'export. Un site internet a été mis en place, et des témoignages de patrons seront diffusés à la radio comme à la télévision.

"On sent que la mutation digitale est déjà transformée dans les esprits en opportunités, alors que la mutation verte est plus appréhendée sous l'angle de la réglementation et moins comme une occasion de business nouveaux", a estimé Florence Poivey, présidente de la commission éducation, formation et insertion au Medef.

Retard du développement à l'international

Quant au développement international, "il y a du boulot", a-t-elle lâché, appuyant son analyse sur un sondage Elabe réalisé pour le Medef auprès de petits patrons. Celui-ci révèle que les transitions numérique (68%) et verte (58%) sont déjà au cœur de la stratégie des entreprises, beaucoup plus que le développement international (30%).

La large majorité des PME (81%) voit la formation professionnelle comme un levier pour transformer ces défis en croissance, mais la moitié (53%) est en demande "d'appui ou de conseils" sur la formation de leurs salariés. Le sondage a été réalisé en décembre auprès d'un échantillon de 202 chefs d'entreprise, représentatif des dirigeants d'entreprise privées françaises de 10 à 249 salariés, constitué selon la méthode des quotas.

Lire aussi : Le compte personnel d'activité, c'est parti...mais doucement

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2017 à 14:38 :
Bref, une nouvelle réunion de droite :

"Florence Poivey, présidente de la commission éducation, formation et insertion au Medef",fonde une famille avec l'homme politique français Jacques Barrot principales figures de la démocratie chrétienne en France, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, de 2002 à 2004.En 2004, il est nommé vice-président de la Commission européenne,présidée par José Manuel Barroso.
a écrit le 12/01/2017 à 13:36 :
Quels jeunes vont aller voir le site du Medef ? Même leurs propres enfants commencent à s'en taper de leur ancien monde.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :