Les centres de données de Google arrivent en France

 |  | 410 mots
Lecture 2 min.
Les serveurs Google seront implantés sur plusieurs sites dans la région parisienne.
Les serveurs Google seront implantés sur plusieurs sites dans la région parisienne. (Crédits : Reuters)
Google était l'un des derniers géants américains du "cloud" à ne pas avoir installé de centres de données en France. Ce sera désormais chose faite à l'horizon 2022.

Google va implanter à l'horizon 2022 ses premiers centres de données en France, qui seront utilisés pour fournir des services de "cloud" (infrastructure informatique dématérialisée) aux entreprises, a annoncé le géant américain ce jeudi dans un communiqué.

Les services grand public de Google, comme Gmail ou YouTube, ne sont pas concernés par cette annonce et continueront de s'appuyer sur les mégacentres de données internationaux de Google, dont aucun n'est situé en France.

Google était l'un des derniers géants américains du "cloud" à ne pas avoir installé de centres de données en France.

Amazon Web Services et Microsoft notamment, les grands rivaux de Google, disposent de centres de données dans l'Hexagone depuis environ deux ans.

Horizon 2022

Cette nouvelle "région France", dans le jargon de Google, sera opérationnelle au tout début de 2022, a indiqué à l'AFP Éric Haddad, directeur général de Google Cloud en France.

"Depuis 4 à 5 ans, il y a une très bonne dynamique en France pour le cloud en général, et pour Google Cloud en particulier", a-t-il affirmé.

Lire aussi : YouTube et le cloud, des relais de croissance crédibles pour Google

"Nos clients souhaitent avoir du local, et dans cette logique nous avons décidé de proposer cette continuité d'infrastructure en France", a-t-il dit.

Les serveurs Google seront implantés sur plusieurs sites dans la région parisienne, le point de concentration en France des grands "data centers" internationaux avec la région de Marseille.

Lire aussi : Avec son data center, la Ville de Paris fait des économies et garantit la maîtrise de ses données

Ils seront installés sur des sites de "colocation", c'est-à-dire dans des grands centres de données gérés par des opérateurs extérieurs qui fournissent foncier, électricité et climatisation.

Six "régions" en Europe

Google n'a pas précisé le nombre exact de ces sites, ni donné d'ordre de grandeur sur la puissance de calcul qu'il compte implanter en France.

Google Cloud compte pour l'instant six "régions" en Europe, sur 23 dans le monde. Google Cloud vient également d'annoncer l'implantation de centres de données en Italie.

Le "cloud" est une forme de mutualisation des infrastructures informatiques.

Au lieu d'investir elles-mêmes dans leurs propres serveurs souvent sous-utilisés, les entreprises louent des "machines virtuelles" aux géants du "cloud", qui peuvent instantanément monter en puissance en cas de besoin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2020 à 8:31 :
Des Data Centers en France soumis au Cloud Act américain, permettant tous renseignements, prises d'informations et fuites de données aux USA sans que les propriétaire français n'en soient informés ou ne puissent s'y opposer ?
C'est de l’espionnage économique organisé ! Au début, ce sera vraiment pas cher, mais j'espère que les clients vont y réfléchir à deux fois avant de signer !
a écrit le 28/05/2020 à 15:18 :
Confier ses données à un nuage me semble relever de la plus haute inconscience surtout si les propriétaires des matériels sont les GAFA. Le cirrus paisible peut vite dégénérer en cumulonimbus dévastateur. Le vol des données peut rapporter gros, sans grands risques, c'est le nouveau terrain de chasse des detrousseurs de diligence, des braqueurs de banque, sans les armes à feu. Un progrès, mais des conséquences économiques beaucoup plus importantes.
Réponse de le 28/05/2020 à 17:19 :
Sans compter les conséquences sociales, entre pouvoir qui va contrôler ces citoyens (le nôtre a déjà pris ses marques) et ventes de données privées, comme la santé, entre acteurs économiques.
Il est formidable le nouveau monde d'après !!
a écrit le 28/05/2020 à 11:33 :
les gafam augmentent leur emprise

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :