Rémy Pflimlin prescrit le régime sec à France Télévisions

 |   |  430  mots
Rémy Pflimlin, le président du groupe audiovuisuel public. Copyright Reuters
Rémy Pflimlin, le président du groupe audiovuisuel public. Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le président du groupe audiovisuel public a présenté vendredi matin en conseil d'administration deux scénarios pour réaliser des économies de 230 à 330 millions d'euros. Un retour de la publicité après 20h sur France 2 et France 3 est à l'étude.

Face à un déficit de plusieurs dizaines de millions d'euros, France Télévisions va devoir se serrer le ceinture. Ce n'est pas une surprise, mais ce vendredi 22 mars lors d'un conseil d'administration, son président Rémy Pflimlin a présenté les économies qu'il juge envisageables pour y parvenir, comme le révèle le Figaro.fr. Les solutions sont réparties en deux parties : un premier plan et un plan B. Objectif : réaliser entre 230 et 330 millions d'euros d'économies.

Plan de départs volontaires

Le premier plan permettrait d'économiser 230 millions d'euros et prévoit un plan de départs volontaires de 600 à 800 personnes sur trois ans, ainsi qu'une « rationalisation du réseau France 3 », explique le quotidien sur son site. Il prévoit un ralentissement de l'augmentation des salaires, une stabilisation des frais de missions et une réduction des coûts des programmes.

Mais, malgré toutes ces coupes, ce plan ne serait pas suffisant en l'état pour ramener les comptes de France Télévisions à l'équilibre. Rémy Pflimlin a donc d'ores et déjà prévu un plan B, comprenant des mesures d'économies supplémentaires : baisser davantage les coûts des programmes de flux, notamment aux heures de faible écoute, acheter moins de programmes, amputer les budgets de l'information et du sport « d'une dizaine de millions d'euros chacun ». « A cela s'ajouterait des économies de diffusion - touchant essentiellement RFO - pour une somme à peu près équivalente », indique lefigaro.fr. La réorganisation des antennes locales de France 3 permettrait d'économiser environ 15 millions d'euros. Les aides de soutien à la création audiovisuelles seraient révisées à la baisse.

Retour de la publicité après 20h ?

Enfin, comme Rémy Pflimlin l'avait laissé entendre au mois de février dans une interview accordée aux Echos, le retour de la publicité après 20h sur France 2 et France 3 est envisagé. « Selon le chiffrage du groupe, ce rétablissement permettrait de réunir 200 millions d'euros et cela suffirait à soulager l'équation financière du groupe », écrit le Figaro.fr

Reste que ces mesures d'économies doivent encore être validées. Pour l'instant elles n'ont pu l'être, faute d'accord définitif avec l'État. Et comme ces points sont loin de satisfaire le ministère de la Culture et de la Communication, la validation n'est pas pour tout de suite.

POUR ALLER PLUS LOIN :
>>La publicité après 20h de retour sur France Télévisions ?

>> Rémy Pflimlin fait le ménage à la tête de France Télévisions

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2013 à 9:57 :
Ce n'est pas trop tôt. Ce gouffre à fric qu'est France télévision qui fonctionne avec l'argent du contribuable devrait devenir une entreprise financée par l'actionnariat privée qui ne coûte plus un centime aux contribuables ! Comme par hasard, nous verrions fondre les dépenses !
Réponse de le 01/11/2015 à 12:39 :
Nous avons proposés au gouvernement un taux unique de 34% pour toute commande sur le net,décret prévu le 20 12 2015
a écrit le 23/03/2013 à 14:58 :
Encore une entreprise publique qui part en vrille heureusement que la pompe à fric du contribuable est là.
a écrit le 23/03/2013 à 14:35 :
600 a 800 personnes dont on peut se passer du jour au lendemain? Mais que faisaient elles, on va demander le remboursement de la redevance tele
a écrit le 23/03/2013 à 13:28 :
Il n y a plus d argent pour acheter des programmes de qualité alors on fait venir un blagueur. C'est pas grave, il n'y a pas de pub
a écrit le 23/03/2013 à 8:24 :
Le sevice public na pas vocation a conserver ses filliales cinema qui lui coute plus cher
En frais de structure qu elles ne rapportent
Encore une planque pour les copains
France tv doit se recentrer exclusivement sur son metier de diffuseur
Voila deja une source d economie et des recettes exceptionnelles provenant de la vente de ces filliales
A mediter
Réponse de le 23/03/2013 à 14:18 :
@ sp: Vous n'avez pas fait de faute, France 2 et France 3 c'est vraiment le sevice public !
Réponse de le 23/03/2013 à 14:32 :
Voila un connaisseur du "milieu"
a écrit le 23/03/2013 à 3:54 :
des économies plusieurs possibilité tout d'abord fermer des chaînes type France 4 qui n' a pas d'utilité, cessez les infos nationales sur FR3 qui ne correspondent pas à la fonction de cette chaîne qui est régionale. Mutualiser au maximun les personnels et moyens entre les chaînes du groupe. Reste la meilleure des possibilté privatiser France télévision qui permettrait d'un côté d'éviter un déficit chronique que le contribuable doit boucher et enfin donner du pouvoir d'achat aux français en supprimant la redevance, autre avantage dégonfler le coût du chômage des intermittents qui est refuse tout toilettage de ce "service" dont les personnels mais également les entreprises abuse et cela dans un jeu au détriment des régimes sociaux qui n'est plus acceptable La France a-t-elle besoin d'un service public de l'info autant télévisuel que radio voilà un bon sujet de référendum .
Quel serait l'effet d'une privatisation de FT des grèves cela ne portera en rien des nuissances pour la France, car il y assez de chaînes privées pour occuper l'espace. Allez les politiques de droite comme de gauche la propagande n'a plus de poids face aux réseaux sociaux qui permettent de donner de l'info en temps réels, pour ce qui est des programmes la perpétuelle rediffusion des Bourvil, Defunes,Sissi et autres nous gavent depuis des decennies. DU COURAGE PLEUTRE POLITICIENS SOYEZ DES GENS RESPONSABLES.
Réponse de le 24/03/2013 à 11:47 :
Que la Ministre vous entende, petite carrière dans un Cabinet vous conviendrait?
Lisez
"Et comme ces points sont loin de satisfaire le ministère de la Culture et de la Communication, la validation n'est pas pour tout de suite"

a écrit le 22/03/2013 à 23:29 :
Ça reste de la consommation forcée, pourquoi pas un journal écrit publique que l?état enverra à chaque citoyen, qui sera obligé de payer une redevance aussi ? Peut-on pauser plainte en Europe pour consommation forcée ?
J'ai pas envie de regarder la 2 ou la 3, à vrai dire même pour les autres chaines, j'utilise ma télé pour le jeux et regarder des séries et des documentaires qui n'ont rien avoir avec France Télévision.
Est-ce que canal peut nous ouvrir la chaîne et nous envoyer la facture en fin de mois ?
Pourtant, c'est ce que fait l'Etat.
Je trouve çà injuste, illogique, et un abus de pouvoir. Suis-je le seul à penser comme ça ? J'accorde une importance sans limite à la liberté individuelle de choisir, d?être libre, de penser, de consommer, et bien sûr, dans le respect des lois et des autres.
Réponse de le 23/03/2013 à 8:37 :
Je me sens moins seul +1
Réponse de le 25/03/2013 à 2:13 :
Nous sommes au moins trois !
a écrit le 22/03/2013 à 19:57 :
Dukan a été embauché !
a écrit le 22/03/2013 à 19:54 :
combien de placarisé a France télévision !
a écrit le 22/03/2013 à 19:40 :
Le retour de la publicité serait donc une mesure qui éviterait de prendre des mesures pour faire des économies, c'est aussi courageux que les mesures prisent par notre gouvernement.
a écrit le 22/03/2013 à 18:43 :
je ne suis pas contre le retour de la pub après 20 h sur le service public , cela permet d'aller faire une pose pipi , et si cela peut renflouer les comptes et éviter une augmentation de la taxe audiovisuelle pourquoi pas?
Réponse de le 23/03/2013 à 12:59 :
Pourquoi pas la pub de toutes façon personne la regarde ou presque
a écrit le 22/03/2013 à 18:34 :
il y a de qui faire à France TV ! tous ces producteurs , ces presentateurs qui gagnent des fortunes et dont certains n'ont rien à faire à part toucher leur paye ! le pire c'est FR3 : une pléthore(5000) de journalistes dont beaucoup tresà gauche qui font doublon avec ceux de la 2 ! FR3 devrait se limiter aux seules infos regionales et abandonner les infos nationales et internationales ! exemple ; les journalistes de FR3 pris en otage en Afghanistan ! qu'est ce qu'ils foutaient la bas , pourquoi faire un journal national sur FR3 à 19 h 30 qui annoncera la même chose que celui de la 2 à
20 h! c'est une vraie gabegie ! mais comme ce sont ces journalistes qui commandes ! il n'y aura pas de reduction d'effectif
Réponse de le 22/03/2013 à 18:54 :
sans ces chaines plethoriques, comment caser ses enfants ?
Réponse de le 24/03/2013 à 10:12 :
La fourmi vous avez raison, les combines et la magouille. On aura peut être la pub mais ils augmenteront quand même la redevance. On a pas besoin de chaînes d'état mais il faut bien qu' hollande fasse passer ses messages.
a écrit le 22/03/2013 à 18:24 :
Il est vrai que pendant la Gauche plurielle pas mal de copains ont été casés à FR3. Cela en fait du monde. Et bien sûr au PS on n'aime pas mécontenter ses sympathisants. C'est cela le clientélisme. Alors on laisser encore le trou se creuser.
Réponse de le 22/03/2013 à 19:56 :
se casent partout ministeres etc... c est l'habitude a gauche
a écrit le 22/03/2013 à 18:07 :
Si retour de la publicité il y a après 20h00 nul doute que nous aurons une baisse de la redevance dont l'augmentation avait été justifiée par la disparition de la dite publicité.
Réponse de le 22/03/2013 à 20:43 :
Publicité après 20h, baisse de la redevance, abandon des oeuvres culturelles, mise en place de la téléréalité, des jeux à trois euros,six francs, du TF1 en fait....!!
Réponse de le 26/03/2013 à 15:26 :
ah parce que les inoxidables Derrick, Megret et autre plus belle la vie c est des oeuvres culturelles???? premieres nouvelles, idem pour telematin et autres emissions de Stephane Bern....... à un moment faut un peu arreter
a écrit le 22/03/2013 à 18:06 :
il ya du menage a faire ...une bande copains des copains de pistonnes au sercices du pouvoir en place

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :