Huawei va déployer la 5G en Egypte pour le Coupe d'Afrique des Nations

 |   |  260  mots
L'Egypte souhaite coopérer avec Huawei dans le domaine de l'intelligence artificielle, du transfert de technologie et de la 5G, a annoncé le ministre des Télécoms Amr Talaat.
"L'Egypte souhaite coopérer avec Huawei dans le domaine de l'intelligence artificielle, du transfert de technologie et de la 5G", a annoncé le ministre des Télécoms Amr Talaat. (Crédits : JUAN MEDINA)
Le géant chinois des technologies va déployer la 5G pour la première fois en Egypte lors de la Coupe d'Afrique des Nations. La CAN se déroulera du 21 juin au 19 juillet.

Le géant chinois des technologies Huawei va déployer la 5G pour la première fois en Egypte lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2019), qui aura lieu dans le pays cet été, a annoncé ce dimanche le ministre des Télécoms égyptien. "Huawei va mettre en œuvre les premières expériences de la 5G au stade du Caire lors des matchs de la CAN", a annoncé le ministre des Télécoms Amr Talaat, dans un communiqué du gouvernement. Amr Talaat a assisté dimanche à une rencontre entre le Premier ministre égyptien Moustafa Madbouli et des responsables de Huawei au Caire, selon le communiqué.

"L'Egypte souhaite coopérer avec Huawei dans le domaine de l'intelligence artificielle, du transfert de technologie et de la 5G", a-t-il ajouté.

La CAN se déroulera du 21 juin au 19 juillet. Le Stade international du Caire est l'un des six terrains qui accueilleront les 24 équipes qualifiées pour la compétition.

Huawei en piste pour créer un "cloud" en Egypte

En février, le ministère des Télécoms avait annoncé que l'entreprise chinoise avait exprimé sa volonté de créer, en Egypte, sa première plateforme de données pour le "cloud", services d'informatique dématérialisée, en Afrique et au Moyen-Orient.

Plusieurs pays mènent pourtant une campagne intense à travers le monde contre le fabricant chinois, évoquant des risques d'accès par les services de renseignement de Pékin aux communications 5G, la nouvelle génération ultrarapide de l'internet mobile. Huawei nie ces accusations en bloc.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2019 à 8:05 :
sissi le dictateur bouffe a tous les rateliers: C'est le propre de cette engeance.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :